Novarupta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Novarupta
Vue générale du Novarupta composé de sa caldeira peu marquée et de son dôme de lave ; la vallée des Dix Mille Fumées est visible en haut à droite.
Vue générale du Novarupta composé de sa caldeira peu marquée et de son dôme de lave ; la vallée des Dix Mille Fumées est visible en haut à droite.
Géographie
Altitude 841 m[1],[2],[3]
Massif Péninsule d'Alaska
(chaîne aléoutienne)
Coordonnées 58° 15′ 55″ nord, 155° 09′ 32″ ouest[1]
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Alaska
Borough Lake and Peninsula
Géologie
Type Volcan de subduction
Activité Actif
Dernière éruption -
Code GVP 312180
Observatoire Observatoire volcanologique d'Alaska
Géolocalisation sur la carte : Alaska
(Voir situation sur carte : Alaska)
Novarupta
Géolocalisation sur la carte : États-Unis
(Voir situation sur carte : États-Unis)
Novarupta

Le Novarupta est un volcan des États-Unis situé en Alaska, à proximité du mont Katmai. Il s'est formé au cours de son unique éruption en 1912 qui est une des plus puissantes du XXe siècle[3] et qui a donné naissance à une formation volcano-sédimentaire remarquable, la vallée des Dix Mille Fumées, mise en place par une déferlante pyroclastique.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Novarupta est un terme latin signifiant en français « nouvelle éruption ». Il est aussi appelé volcan Novarupta, en anglais Novarupta volcano[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue du dôme de lave du Novarupta.

Le Novarupta est situé aux États-Unis, dans le Sud-Ouest de l'Alaska, à 430 kilomètres au sud-ouest d'Anchorage[2] et au début de la péninsule d'Alaska. Il se trouve en amont de la vallée des Dix Mille Fumées, à l'ouest du mont Katmai et au nord-nord-ouest du Trident, deux autres volcans.

Le Novarupta se présente sous la forme d'une caldeira peu profonde de deux kilomètres de diamètre contenant en son centre un dôme de lave culminant à 841 mètres d'altitude[2],[3]. Ce dôme de lave mesure 400 mètres de diamètre pour 65 mètres de hauteur[2],[3]. Sa surface chaotique est composée de blocs de lave et de brèches[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Novarupta n'est entré qu'une seule fois en éruption, du 6 juin à courant [4]. Au cours de cette éruption d'indice d'explosivité volcanique de 6, une déferlante pyroclastique s'est formée et s'est principalement dirigée vers le nord-ouest[4]. Les dépôts de ce surge forment depuis, un sol d'ignimbrites, appelé la vallée des Dix Mille Fumées[3]. Cette éruption volcanique du Novarupta s'est produite alors que le mont Katmai voisin était lui-même en éruption. Une hypothèse est que la chambre magmatique alimentant le mont Katmai s'est brutalement vidée via le Novarupta, formant ainsi la caldeira du mont Katmai[3].

Trois éruptions, le , début et en 1953, ont été discréditées[4],[5].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Visualisation sur l'USGS.
  2. a b c d e et f (en) « Novarupta description and statistics », sur http://www.avo.alaska.edu/ (consulté le ).
  3. a b c d e et f (en) « Global Volcanism Program - Novarupta », sur http://www.volcano.si.edu/ (consulté le ).
  4. a b et c (en) « Global Volcanism Program - Histoire éruptive », sur http://www.volcano.si.edu/ (consulté le ).
  5. (en) « Novarupta reported activity », sur http://www.avo.alaska.edu/ (consulté le ).