Nova Nova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nova nova)
Nova Nova
Pays d'origine Rennes, Drapeau de la France France
Genre musical Musique électronique
Années actives Depuis 1992
Labels Atal Music, F-Communications, PIAS
Composition du groupe
Membres Marc Durif
Michel Gravil

Nova Nova est un groupe de musique électronique français, originaire de Rennes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nova Nova est formé par Michel Gravil et Marc Durif en 1992. Concernant le nom du groupe, ils expliquent ne pas avoir voulu d'un « nom anglicisant ». « Nous étions Français. Nova Nova signifiait pour moi un appétit irrépressible de nouveauté. Pourtant on n’a rien renouvelé. On ne le prétendait pas d’ailleurs. Mais on a fait de belles choses ![1] » Ils sont considérés par la presse spécialisée comme lionniers de la scène électronique française[2],[1],[3].

Nova Nova est découvert par Jean-Louis Brossard, organisateur des Transmusicales, qui les programme dans son festival en 1993[2]. Cette prestation fait écho aux oreilles d'Éric Morand, qui les signe à son label F Communications pour un premier EP[2]. En résulte Metaphysic?, qui sort en , et est distribué par PIAS en France et dans de nombreux territoires étrangers[4].

Nova Nova rencontre le respect du public comme celui de la presse spécialisée internationale, avec d’élogieuses critiques dans la presse musicale de l’époque, NME, Mixmag ou Melody Maker en Angleterre, en France avec Libération[5], Trax, Magic ou Rock§folk[réf. nécessaire]. Reste la singularité de leur démarche dans la scène électronique française et internationale des années 1990. Une démarche fondée pour l’essentiel sur la recherche d’une synthèse entre l'harmonie propre à la musique ancienne et la musique électronique. Des concerts ensuite, certains mémorables, comme à l’Aéronef de Lille, au Mad de Lausanne, en Suisse, ou au Paradiso d’Amsterdam, aux Pays-Bas, à L'Ubu de Rennes, au Rex Club et au Zénith de Paris, dans les bains thermaux de Budapest ou encore sur les ruines de l’Holiday Inn de Beyrouth. Des collaborations aussi, en particulier avec Laurent Garnier, Stephan Eicher, Alan Stivell, Philippe Pascale, Aqua Bassino, et avec Malcolm MacLaren.

Ils sortent leur premier album, La Chanson de Roland, en 1999. ou encore à Rennes au Studio de la Chapelle avec la chanteuse anglaise Elisa Carrahar, album qui devait sceller la fin de leur collaboration au début de l’année 2000. Un second, Memories 2004, avec des inédits de Marc Durif qui continue à créer sous l’étiquette « Nova Nova » seul avec des sorties (EP) en digital 1901 (2008), Patchwork (2009) ou Prisoner’s Song (2010). En 2013 sort un single (4 titres) avec Peter Hook en guest suivi en 2015 d'un vinyle 45 tours pour la reprise de Love Will Tear us Apart de Joy Division (piano/voix originale) (Curious Fox/Rough Trade).

En 2013, ils s'associent avec Peter Hook (Joy Division/New Order) pour le morceau Low Ends[6]. Un 3e album est annoncé et sorti en 2017 sous le titre Néoclassic[3].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1999 : La Chanson de Roland (F-Communications, PIAS)
  • 2000 : Plaid (F-Communications, PIAS)
  • 2004 : Memories (F-Communications, PIAS)
  • 2017 : Néoclassic

EP[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Metaphysic? (F-Communications, PIAS)
  • 1995 : Nova Nova (F-Communications, PIAS)
  • 1996 : Ex (F-Communications, PIAS)
  • 1996 : Pump! (F-Communications)
  • 1999 : Basic (F-Communications)
  • 1999 : Bewildered (Remixes)
  • 2000 : Plaid (F-Communications, PIAS)
  • 2008 : 1901 (Atal Music)

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Patchwork (Atal Music)
  • 2010 : Prisoner's Song (Atal Music)
  • 2013 : Low Ends (feat. Peter Hook) (Atal Music)
  • 2019 : Love Will Tear us Apart (Piano Version) (Curious Fox Records/ Rough Trade)

Compilations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Thomas Gaetner, « Nova Nova : L'étoile mystérieuse du label F Com », sur metamusique.fr, (consulté le ).
  2. a b et c « Nova Nova, le retour des pionniers de l'électro », sur RFI Musique, (consulté le ).
  3. a et b viacomit, « Nova Nova devoile son quatrième album NÉOCLASSIC », (consulté le ).
  4. « Sacrés Français ! » : Ou l’intemporalité de la French Touch 1.0. », sur metamusique.fr, (consulté le ).
  5. Alexis Bernier, « Critique - Nova Nova », sur Libération, (consulté le ).
  6. Maxime, « Coup de cœur : Nova Nova & Peter Hook », sur pleaz.fr (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]