Nouvelle Action française

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Action française (homonymie).

La Nouvelle Action française (1971-1978) était un mouvement politique français désireux d'instaurer en France une monarchie constitutionnelle incarnée par le comte de Paris. Elle s'est transformée en Nouvelle Action royaliste en 1978.

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 1971 - Lancement d'un hebdomadaire éponyme : Nouvelle Action française.
  • 1972 - Lance une revue mensuelle Arsenal.
  • 1973 - Quelques-uns de ses dirigeants (Kayanakis, Toublanc, Wagner) démissionnent reprochant aux autres leur « gaullisme ».
  • - Présente des listes aux élections municipales de Paris.
  • - Présente huit candidats aux élections législatives.

Presse[modifier | modifier le code]

Lancé en 1971, l'organe officiel du mouvement s'est appelé Nouvelle Action française (1971-1975), puis NAF hebdo (1975-1977), puis enfin Royaliste à partir de février 1977. Cette évolution montrant bien la volonté de s'affranchir de l'héritage maurrassien.

Les autres publications étaient Arsenal, Lys Rouge et une publication mensuelle interne réservée aux adhérents.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Olivier Lespès, Une révolution dans le royalisme, la Nouvelle action royaliste, ses origines, son histoire, Royaliste, coll. « Lys rouge », Paris, 1984, 145 p. (ISBN 2-904802-00-2).
  • François Backman, La conception de la citoyenneté de la Nouvelle Action française puis Nouvelle Action royaliste. Naissance d'un mouvement, gestion et évacuation des paradigmes maurrassiens (1971-1991), Université de Paris I Panthéon-Sorbonne (Diplôme d'Études approfondies de Sociologie Politique), Paris, 1991, 427 p.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]