Nous resterons sur Terre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nous resterons sur Terre
Réalisation Olivier Bourgeois
et Pierre Barougier
Scénario Olivier Bourgeois,
Pierre Barougier
et Marc Besse
Acteurs principaux
Sociétés de production Ki Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Film documentaire
Durée 87 minutes
Sortie 2009

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Nous resterons sur Terre est un film documentaire français réalisé par Olivier Bourgeois et Pierre Barougier et sorti en 2009.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Les changements climatiques inquiètent, les espèces s’éteignent, les ressources s’épuisent, les villes s’étendent… À travers un jeu de miroirs et de contrastes entre cette nature miraculeuse et l’obsession de l’homme à vouloir la dompter, Nous resterons sur Terre regarde la planète d’aujourd’hui dans les yeux et dresse l’état des lieux d’une harmonie qui vacille. Pouvons nous inverser le cours des choses ? Le voulons nous vraiment ?

Avec l’environnementaliste James Lovelock, le philosophe Edgar Morin et les Prix Nobel de la Paix Mikhaïl Gorbatchev et Wangari Maathai, ce film laisse à chacun la liberté d’évaluer le degré d’urgence sur une seule certitude : Nous resterons sur Terre.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

La genèse du film[modifier | modifier le code]

  • 5 années de production
  • 45 semaines de tournage
  • Dans 21 pays
  • 60 heures de rushes en 35mm
  • 5 millions d’euros de budget

Les intervenants[modifier | modifier le code]

Un scientifique de renommée mondiale : James Lovelock (Royaume-Uni)

  • Un des pères fondateurs de l’écologie moderne
  • Père de la théorie scientifique GAIA
  • Membre de la Royal Society of London

Un philosophe et sociologue français : Edgar Morin (France)

  • L’un des penseurs contemporains les plus influents, sociologue, anthropologue, philosophe; ses ouvrages sont étudiés dans les universités du monde entier.
  • Président de l'Agence européenne pour la culture (Unesco)
  • Prix International Catalunya (1994)

Un homme politique historique : Mikhaïl Gorbatchev (Russie)

  • Dernier Président de l'Union soviétique (1990-1991)
  • Prix Nobel de la Paix en 1990
  • Fondateur de l’ONG Green Cross International en 1993 pour, comme il le dit lui-même : « Donner un avenir à la Terre c'est donner une chance à l’humanité »

Une militante écologiste Prix Nobel : Wangari Maathai (Kenya)

  • Fondatrice, en 1977, de l’ONG Green Belt Movement, aujourd’hui le plus grand projet de reboisement d’Afrique
  • En 2004, elle devient la première femme africaine à recevoir le Prix Nobel de la paix

Liens externes[modifier | modifier le code]