Notre-Dame du Rosaire de San Nicolás

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Notre-Dame du Rosaire de San Nicolás
Image illustrative de l’article Notre-Dame du Rosaire de San Nicolás
Statue Notre-Dame du Rosaire, miraculeusement retrouvée, conservée au sanctuaire de San Nicolás
Apparition mariale
Vénéré à Sanctuaire Nuestra Señora del Rosaria, San Nicolás de los Arroyos, Argentine Drapeau : Argentine
Vénéré par l'Église catholique
Fête 25 septembre

Notre-Dame du Rosaire de San Nicolás est le vocable avec lequel les catholiques vénèrent la Vierge Marie, suivant les apparitions mariales ayant lieu de 1983 à 1991, dans la localité de San Nicolás de los Arroyos, en Argentine. L'Église catholique a reconnu l'authenticité de cette manifestation surnaturelle et digne de foi le , par l'évêque de San Nicolás, Mgr Héctor Cardelli.

Récit des apparitions[modifier | modifier le code]

A l'automne 1983, plusieurs chapelets se seraient mystérieusement illuminés dans différentes maisons de San Nicolás de los Arroyos. Face à ce phénomène, Gladys Quiroga de Motta (née en 1937), mère de famille, redouble de prières en invoquant la Vierge Marie. Le 25 septembre de la même année, la Mère de Dieu lui serait apparue, débutant ainsi une série de nombreuses apparitions.

Dès les premières apparitions, la Madone, accompagnée de l'Enfant Jésus, aurait demandé à Gladys de rechercher une statue de Notre-Dame du Rosaire qui avait été bénie par un pape, et qui serait tombée dans l'oubli. En effet, une statue bénie par Léon XIII sera retrouvée dans l'une des cloches de la cathédrale de San Nicolas. Dès lors, cette statue sera l'objet de vénération. L'endroit qui aurait été indiqué par la Vierge devint un lieu de pèlerinage et un sanctuaire marial y fut construit[1],[2],[3],[4],[5],[6],[7],[8],[9],[10],[11],[12].

Lors des présumées apparitions, la Vierge communiqua des messages, certains privés et d'autres pour l'ensemble des fidèles, qui devinrent quotidien. Les messages durèrent jusqu'au , et se centrent autour de la paix, de la réconciliation avec Dieu, de la prière, et en particulier de la récitation du Rosaire. Le thème central des apparitions est la volonté de Dieu de renouer l'alliance avec son peuple par la médiation de Marie.

Depuis le , Gladys aurait reçu 78 apparitions de Jésus-Christ. À partir du vendredi , la voyante dit subir tous les vendredis les souffrances de la Passion du Christ, dont les stigmates. Le , dans un songe, elle perçoit l'endroit où se localiserait une source miraculeuse comparable à celle de Lourdes, devenue aujourd'hui un lieu de pèlerinage pour de nombreux malades. De nombreuses guérisons ont été enregistrées par le diocèse de San Nicolas dans le cadre de l'enquête de la reconnaissance des apparitions.

Reconnaissance de la part de l'Église catholique[modifier | modifier le code]

Le sanctuaire marial.
  • 1987 : autorisation de diffusion de la dévotion à Notre-Dame du Rosaire de San Nicolas
  •  : consécration du sanctuaire marial par Mgr Domingo Salvador Castagna, évêque de San Nicolás[13]
  •  : statue Notre-Dame du Rosaire couronnée par les autorités ecclésiastiques.
  •  : promulgation d'un décret par Mgr Héctor Cardelli reconnaissant que l'évènement marial de San Nicolas revêt un caractère surnaturel et digne de foi, reconnaissant ces apparitions comme authentiques pour l'Église universelle.

Notre-Dame du Rosaire de San Nicolas est fêtée le 25 septembre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]