Nostalgie de la lumière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nostalgie de la lumière (Nostalgia de la luz) est un film documentaire franco-chilien réalisé par Patricio Guzmán, sorti en 2010.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans le désert d'Atacama, au Chili, à trois mille mètres d'altitude, des astronomes étudient l'univers avec des télescopes parmi les plus puissants du monde car la transparence du ciel y permet de regarder jusqu'aux confins de l'univers. Les astronomes y scrutent notamment les galaxies les plus éloignées en quête d'une vie extraterrestre. La sécheresse du sol en fait aussi un lieu de recherches archéologiques et conserve intacts les restes humains : ceux des momies, des explorateurs et des mineurs mais aussi les ossements des victimes et disparus de la dictature militaire d'Augusto Pinochet[1].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Réalisation et scénario : Patricio Guzmán
  • Image et cadre : Katell Djian
  • Prise de son : Freddy González
  • Montage : Patricio Guzmán et Emmanuelle Joly
  • Premier Assistant Réalisateur: Nicolas Lasnibat
  • Supervision du montage : Ewa Lenkiewicz
  • Musique originale : Miranda & Tobar
  • Langue : espagnol
  • Durée : 90 minutes
  • Dates de sortie : (France)

Utilisation pédagogique[modifier | modifier le code]

Ce film figure au programme limitatif de l'enseignement de spécialité cinéma-audiovisuel des sessions 2016, 2017 et 2018 du baccalauréat littéraire[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Synopsis
  2. http://Bulletin%20Officiel%20de%20l'éducation%20Nationale http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=84906

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]