Normand Laprise (chef)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Normand Laprise
Image dans Infobox.
Normand Laprise au Toqué!.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions

Normand Laprise, CM, CQ, né en 1961 à Saint-Alexandre-de-Kamouraska[1], est un chef cuisinier et auteur québécois. Il est co-propriétaire et chef principal des restaurants Toqué!, Beau Mont[2] Brasserie T! (en) et Burger T! à Montréal, au Québec[3].

Il est un des trois juges permanents avec Jean-Luc Boulay et Pasquale Vari à l’émission Les Chefs ! diffusée à Radio-Canada.

Notes biographiques[modifier | modifier le code]

Normand Laprise a grandi sur une ferme de Kamouraska[4], dans le Bas-Saint-Laurent[1]. À onze ans, il travaille dans un restaurant comme plongeur. Après ses études secondaires, ne sachant pas ce qu’il allait faire plus tard, il s’inscrit à l'École hôtelière Fierbourg à Québec, dont il est diplômé.

Parcours[modifier | modifier le code]

Il travaille pendant quatre ans au restaurant Le Lutétia situé dans l’Hôtel de la Montagne à Montréal. Puis il fait des stages en France et aux États-Unis[4]. En 1989, il dirige le restaurant Citrus à Montréal, jusqu’à sa fermeture quatre ans plus tard. Il fréquente la Stratford Chefs School, à Stratford, en Ontario.

En , Normand Laprise fonde avec Christine Lamarche le restaurant Toqué! sur la rue Saint-Denis, à Montréal[5],[6],[7]. Cet établissement a obtenu une évaluation de cinq diamants de l’American Automobile Association et de la Canadian Automobile Association. En 2004, le Toqué! déménage dans l'édifice Centre CDP Capital, dans le Quartier international de Montréal. En 2006, Normand Laprise est inscrit au prestigieux tableau des Grands chefs et chefs étoilés Relais & Châteaux[8],[4],[9].

En 2009, il met sur pied la Brasserie T!, un bistro-terrasse dans le Quartier des spectacles[4].

En 2019, il ouvre avec son associée Christine Lamarche, une deuxième Brasserie T! sur la rive sud de Montréal, au quartier DIX30 à Brossard. Ils ouvrent également le restaurant Beau Mont qui met en avant les producteurs locaux[10] et la cuisine de production pour fournir les brasseries, dans Parc-Extension. Il ouvre également le comptoir à burger, Burger T! au Timeout Market Montréal

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

En 2009, Normand Laprise obtient l’Ordre national du Québec[11] et en 2014 l’Ordre du Canada[12] pour sa contribution au développement de la gastronomie québécoise[4].

Le , Normand Laprise remporte le James Beard Foundation Award (en) pour son livre Toqué! Les artisans d'une gastronomie québécoise (Les éditions du passage)[13], ainsi que le Prix Marcel-Couture 2013[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Normand Laprise » (voir la liste des auteurs).
  1. a et b « Quebec : from Montreal to the Saint Lawrence River — Normand Laprise », sur Relais & Châteaux (consulté le )
  2. « Restaurants », sur Signé Toqué (consulté le )
  3. Zone Art de vivre- ICI.Radio-Canada.ca, « Les charmes d’une visite dans Charlevoix », sur Radio-Canada.ca (consulté le )
  4. a b c d et e « Normand Laprise », Les chefs!, Radio-Canada.ca (consulté le )
  5. (en) « Bonjour, Montreal », sur Country Guide, (consulté le )
  6. Félix Lacerte-Gauthier, « Gastronomie: des chefs québécois veulent se regrouper », sur Le Journal de Montréal (consulté le )
  7. « Bourdain, l’ami des chefs montréalais », sur La Presse, (consulté le )
  8. « Grands chefs et chefs étoilés Relais et Châteaux », sur Relais & Châteaux (consulté le )
  9. (en-CA) « 'There’s no life downtown': Toqué! unlikely to reopen before September, star chef says », sur montrealgazette (consulté le )
  10. « À propos », sur Signé Toqué (consulté le )
  11. « Normand Laprise, Chevalier (2009) » (consulté le )
  12. « Le gouverneur général annonce 95 nouvelles nominations au sein de l’Ordre du Canada » (consulté le )
  13. (en) The Canadian Press, « Montreal chef Normand Laprise wins James Beard Award for new cookbook », The Globe and Mail,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. « Normand Laprise, lauréat du Prix Marcel-Couture 2013 » [PDF]

Liens externes[modifier | modifier le code]