Norman Gobbi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Norman Gobbi
Portrait de Norman Gobbi
Portrait de Norman Gobbi
Fonctions
Conseiller d'État tessinois
En fonction depuis le
Conseiller national
[1][1]
Législature 48e (2007-2011)
Député au Grand Conseil tessinois
Biographie
Date de naissance (40 ans)[1]
Lieu de naissance Faido, Suisse
Nationalité suisse
Parti politique Ligue des Tessinois

Norman Gobbi, né le 23 mars 1977 à Faido, est un homme politique suisse membre de la Ligue des Tessinois (Lega). Il accède au Conseil national en 2010 puis est élu comme conseiller d'État dans son canton, le Tessin, en 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de Quinto[1], il obtient une maturité scientifique au lycée cantonal de Bellinzone puis, en 2007, quitte l'Université de la Suisse italienne avec un diplôme en sciences de la communication en entreprises et institutionnelle[2]. En 2002, il entame une carrière en tant que consultant en communication et marketing.

Conseiller communal de Quinto d'avril 1996 à avril 2008 puis conseiller municipal à partir de mai 2008[1],[2], il devient député au Grand Conseil en avril 1999 et le préside de mai 2008 à mai 2009[1].

Le 1er mars 2010, il accède au Conseil national après le retrait d'Attilio Bignasca[3].

Le 10 avril 2011, il est élu conseiller d'État tessinois, en même temps que son collègue de parti Marco Borradori, et prend la direction du département des institutions. Lorenzo Quadri le remplace au Conseil national le 30 mai 2011.

Après les élections de 2015, il figure sur le ticket de l'Union démocratique du centre pour récupérer un siège au Conseil fédéral[4]. Lors du renouvellement du Conseil fédéral de 2015, il obtient cinquante voix au premier tour pour n'en retenir finalement plus que onze à l'issue du troisième tour. Il termine derrière le Zougois Thomas Aeschi (88 voix) et le Vaudois Guy Parmelin, élu conseiller fédéral avec 138 voix.

En octobre 2007, il rejoint la direction du Hockey Club Ambrì-Piotta et se charge du marketing[3]. Dans l'armée suisse, il atteint le grade de major[1].

Il est marié et père de deux enfants[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g Biographie de Norman Gobbi sur le site Web de l'Assemblée fédérale suisse.
  2. a et b (it) « Norman Gobbi », sur ti.ch (consulté le 21 novembre 2015)
  3. a et b (de) « Gobbi ersetzt Bignasca », sur nzz.ch, (consulté le 21 novembre 2015)
  4. « Guy Parmelin, Thomas Aeschi et Norman Gobbi sur le ticket UDC », sur rts.ch, (consulté le 21 novembre 2015)
  5. (it) « La famiglia », sur vais.ch (consulté le 21 novembre 2015)

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Norman Gobbi » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :