Norma Tanega

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Norma Tanega
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
(à 80 ans)
Claremont (Californie)
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Norma Cecilia TanegaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Maîtrise en arts plastiques, École de mathématiques Claremont, Californie
Activité
Autres informations
Instrument
Guitare, harmonica, instruments en céramique, percussions
Label
Genre artistique
Site web

Norma Cecilia Tanega, née le à Vallejo (Californie) et morte le à Claremont (Californie)[1], est une auteure-compositrice-interprète américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père musicien et militaire travaillait dans le Corps des Marines aux États-Unis. En 1962, elle obtient une maîtrise en arts plastiques à l'école de mathématiques de Claremont[2].

À la fin des années 1960, Norma Tanega débute une relation amoureuse avec Dusty Springfield[3]. Les artistes collaborent sur différents titres enregistrés par la musicienne britannique tels Midnight Sounds, No Stranger Am I ou The Color of Your Eyes[4]. Les deux femmes restent amies jusqu’à la disparition de Dusty Springfield, le . En souvenir de cette relation, Norma Tanega co-écrit avec la chanteuse et pianiste de jazz américaine Blossom Dearie, le titre Dusty Springfield publié sur l'album Whisper for You en 1997[5].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1966, Norma Tanega travaille comme monitrice et animatrice de camps dans les montagnes Catskills. Remarquée par Herb Bernstein qui lui présente le producteur et musicien Bob Crewe, reconnu notamment pour son travail avec le groupe The Four Seasons, elle signe sur le label New Voice Records[6].

La musicienne se distingue avec ses inspirations folk et la mélancolie de son harmonica sur le titre Walkin' My Cat Named Dog. Il s'agit à ce jour de la chanson la plus célèbre de l'artiste[7]. Si elle enregistre d'autres compositions avec la maison de disques, il faut attendre l'année 1999, pour que l'intégralité de ce travail soit finalement édité par le label américain Collectables sur l'album Walkin' My Cat Named Dog[6].

Dans les années 1970, Norma Tanega déménage en Angleterre le temps de cinq années, où elle enregistre l'album I Dont Think It Will Hurt produit chez RCA Records.

De retour aux États-Unis, elle devient percussionniste et improvise sur des instruments en céramique. Après avoir collaboré sur différents projets du joueur de bois Brian Ransom, l'artiste se lance dans les musiques du monde et accompagne le musicien Hybrid Vigor[6].

Parallèlement à ses recherches en musique expérimentale, Norma Tanega enseigne la musique dans son ancienne école de Claremont dès la fin des années 1970[2].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1977 : I Dont Think It Will Hurt, RCA Records
  • 1999 : Walkin' My Cat Named Dog, Collectables

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) [1], sur normatanega.com
  2. a et b (en-GB) corinna, « Norma Tanega talks about her ‘lost’ album, sold exclusively through “Let’s Talk Dusty!” - Let's Talk Dusty! », sur www.dustyspringfield.org.uk (consulté le 26 avril 2017)
  3. (en) Ray Connolly, « How Dusty Springfield told me the sex secret that could have ruined her », sur http://www.dailymail.co.uk/,
  4. (en) « Norma Tanega’s Biography — Free listening, videos, concerts, stats and photos at Last.fm », sur www.last.fm (consulté le 26 avril 2017)
  5. « Whisper for You - Blossom Dearie | Songs, Reviews, Credits | AllMusic », sur AllMusic (consulté le 26 avril 2017)
  6. a b et c (en) « Norma Tanega - Biography », sur http://www.allmusic.com
  7. (en) David Roberts, British Hit Singles and Albums (Guinness 19th Edition), Guinness World Records Limited, , 717 p. (ISBN 1904994105)

Liens externes[modifier | modifier le code]