Norlow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Norlow
illustration de Norlow
Lady Florence Priscilla Norman

Création 1919
Fondateurs Drapeau de la Grande-Bretagne Sir Henry Norman
Drapeau de la Grande-Bretagne Archibald Low
Société mère Norlow Engineering Company Limited

Norlow est une marque historique de scooters[1]. Ce nom provient de la réunion des noms de Sir Henry Norman et de l'inventeur Archibald Low.

Le scooter Norlow est également considérée par certaines personnes comme l’ancêtre de la trottinette électrique[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

En pleine Première Guerre mondiale, la société américaine Autoped (en) commercialise en 1915 un deux-roues pour se déplacer dans le but de contourner les rationnements d’essence. Cette trottinette motorisée disposait d’un petit réservoir situé à l’avant et d’une manette pour les gaz.

L'Autoped rencontra rapidement un succès auprès des personnalités notamment l'actrice américaine Shirley Kellog[3].

En 1916, Sir Henry Norman offre à son épouse Florence Priscilla Norman pour son anniversaire un modèle Autoped. Cette dernière l'utilise pour se rendre à son travail à Londres. Elle déclare à la presse "Anybody who can ride a bicycle can ride a motor scooter"[4].

D'une utilisation simple, Sir Henry Norman se rend à la Chambre des Lords en Autoped[5]. Il décida alors de s'associer à l'inventeur Archibald Low pour développer son propre modèle.

Modèle[modifier | modifier le code]

Le scooter britannique Norlow a été présenté en 1919. Il avait un moteur monocylindre à deux temps de 100 cm3 au niveau de la roue avant. La machine ressemblait beaucoup au scooter Autoped, qui avait une construction similaire. Le Norlow pouvait atteindre une vitesse d'environ 36 km/h.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « ScooterManiac », sur www.scootermaniac.org (consulté le )
  2. « La trottinette électrique roule depuis un siècle » (consulté le )
  3. British Pathé, « America's Latest Miss Shirley Kellogg (1917) », (consulté le )
  4. (en) « Scoot the scooter », the Seattle star,‎
  5. a et b (en) « arriving on his little Motor Scooter », The evening star,‎ , p. 14
  6. (en) « Scoot the scooter », the seattle star,‎ , p. 17
  7. « Change of Tack », sur www.icenicam.org.uk (consulté le )