Norbert Likulia Bolongo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Likulia Bolongo
Image illustrative de l'article Norbert Likulia Bolongo
Fonctions
Premier ministre du Zaïre

(1 mois et 7 jours)
Président Mobutu Sese Seko
Gouvernement Likulia Bolongo
Prédécesseur Étienne Tshisekedi
Successeur Antoine Gizenga (indirectement, RDC)
Biographie
Nom de naissance Norbert Likulia Bolongo
Date de naissance (78 ans)
Lieu de naissance Basoko, province Orientale (Congo belge)
Nationalité congolaise

Norbert Likulia Bolongo
Premiers ministres zaïrois

Norbert Likulia Bolongo, nom zaïrianisé en Likulia Bolongo Lingbanginé, né le à Basoko, province Orientale, est un homme politique de la République démocratique du Congo (RDC), docteur en droit, ancien général d'armée et ultime Premier ministre du maréchal Mobutu du 9 avril au 16 mai 1997.

En 2006, il se présente comme candidat à l'élection présidentielle et obtient 77 851 voix, soit 0,46 % des votes.

Carrière[modifier | modifier le code]

Likulia a assumé plusieurs positions militaires durant sa carrière général d'armée ; membre de la Commission militaire de l'Institut international du droit humanitaire à Sanremo, en Italie, membre d’honneur de la Cour suprême de justice militaire des États-Unis, membre de la Cour d'appel de Washington DC, procureur général militaire et secrétaire d'État à la Défense nationale et à la Sécurité du territoire.

Il a aussi occupé differents postes académiques : vice-président du Conseil d'administration des universités ; membre de la Commission permanente de la réforme du droit zaïrois ; membre du Conseil de direction de la Société internationale du droit pénal militaire et de droit de guerre ; professeur de Droit à l'Université de Kinshasa et de Lubumbashi, et à l'Université d'Aix-Marseille.

Bolongo a occupé plusieurs postes dans différents gouvernements du Congo : ministre des Affaires foncières ; administrateur général de la Sûreté de l'État ; ministre de la Défense, vice-Premier ministre ; Premier ministre ; ministre du Portefeuille d’État.

Distinctions et titres honorifiques[modifier | modifier le code]

  • Commandeur de la Légion d'Honneur (France)
  • Commandeur de l'Ordre national du Mérite (France)
  • Commandeur de l'Ordre de Léopold II (Belgique)
  • Commandeur de l'Ordre de la Corée du Sud
  • Grand Cordon de l'Ordre du Mérite de Première Classe (Égypte)
  • Grand Cordon de l'Ordre de Deux Nils (Soudan)
  • Grand Cordon de l'Ordre du Libéria
  • Grand Officier de l'Ordre national du Léopard (Zaïre)
  • Officier de l'Ordre scientifique (Tchad)
  • Médaille scientifique (Zaïre)
  • Médaille scientifique de l'Université d'Aix-Marseille (France)
  • Croix de la Bravoure militaire (Zaïre)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La compétence d’attribution des juridictions militaires en temps de paix en droit comparé zaïrois, belge et français. (LGDJ 1975, France)
  • Le droit pénal militaire zaïrois (LGDJ 1977, France)
  • Le droit pénal spécial zaïrois (LGDJ 1986, France)
  • La protection pénale des personnes en péril
  • Le sida et le droit pénal
  • La Nation et l'Armée
  • L'Armée et l'avenir de l'Afrique
  • La qualification en droit pénal
  • L'évolution de la justice militaire en Afrique, Human Rights in the Armed Forces (Recueil of The International Society for Military Law and Law of War)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]