Norbert Alter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alter (homonymie).

Norbert Alter est un sociologue français. Il est actuellement professeur de sociologie à l'université Paris Dauphine, codirecteur du master Management, Travail et Développement social, et membre du laboratoire DRM (Dauphine Recherche en Management)[1]. Il a dirigé le CERSO (Centre d'Etudes et de Recherches en Sociologie des organisations) de 2000 à 2008.

Avant de rejoindre l'Université Paris Dauphine il a été sociologue à France Telecom puis enseignant-chercheur au CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers).

Thèmes de recherche[modifier | modifier le code]

Ses travaux s'intéressent à la dynamique des organisations et à leurs acteurs.

L'innovation résulte selon lui d'un processus non linéaire au cours duquel l'invention initiale ne trouve que progressivement sens et efficacité. Trois étapes se succèdent: idée initiale, appropriation, institutionnalisation. Les innovateurs y occupent une place centrale: ils transgressent puis inversent les normes sociales. Sous cette forme, l'innovation renvoie à un phénomène "ordinaire", émergeant des pratiques sociales.

À propos de la coopération il mobilise centralement la théorie du don et les travaux de Marcel Mauss. Il observe que la compétence collective repose sur le principe de "réciprocité élargie": les individus au travail échangent pour être efficaces, pour créer des liens sociaux et pour "faire société". Ses travaux éclairent également un paradoxe: le management s'évertue à mobiliser les salariés alors qu'il s'agit de tirer parti de leur volonté de donner.

Dans La force de la différence, il montre en quoi les patrons et entrepreneurs issus de minorités ethniques, sexuelles ou sociales disposent d'une compétence sociale spécifique: ils articulent vigilance et détachement par rapport aux normes sociales. Plus largement, ce travail représente une contribution à la sociologie de l'"étranger".

Publications[modifier | modifier le code]

Années 1980

  • La bureautique dans l'entreprise. Les acteurs de l'innovation. Paris, Éditions ouvrières, 1985 (réédité en 2006 chez L'Harmattan).
  • Informatiques et management : la crise, (Direction). Paris, La Documentation Française, 1986.

Années 1990

  • La gestion du désordre dans l'entreprise. Paris, L'Harmattan, 1991.
  • Le manager et le sociologue (en coll. avec C. Dubonnet), Paris, L'Harmattan, 1994.
  • Sociologie de l'entreprise et de l'innovation, Paris, Presses Universitaires de France, 1996.
  • Édition augmentée de "La gestion du désordre en entreprise" Paris, L'Harmattan, 1999.

Années 2000

  • L'innovation ordinaire, Paris, Presses Universitaires de France, 2000. (Prix du livre Ressources Humaines 2001, décerné par Le Monde, Sciences Po, Syntec)
  • Les logiques de l'innovation (direction), Paris, La Découverte, 2002.
  • Sociologie du monde du travail, Paris, Presses Universitaires de France, 2006.
  • Donner et prendre. La coopération en entreprise, Paris, La Découverte, 2009. ("Stylo d'or" 2009, décerné par L'Express, Le Figaro et l'ANDRH et Prix du livre Ressources Humaines 2010, décerné par Le Monde, Sciences Po, Syntec).

Années 2010

  • La force de la différence. Itinéraires de patrons atypiques. Paris, Presses Universitaires de France, 2012. (Prix du livre décerné par l'AFCI).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]