Noragami

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Noragami
Image illustrative de l'article Noragami
Logo original du manga
ノラガミ
(Noragami)
Type Shōnen
Genre Fantasy urbaine, action, comédie
Manga
Auteur Adachitoka
Éditeur (ja) Kōdansha
(fr) Pika Édition
Prépublication Drapeau du Japon Monthly Shōnen Magazine
Sortie initiale en cours
Volumes 18 + volumes spéciaux
Anime japonais : Noragami
Réalisateur
Kōtarō Tamura
Scénariste
Deko Akao
Studio d’animation Bones
Compositeur
Licence (fr) Wakanim
Chaîne Drapeau du Japon Tokyo MX, MBS, BS11, TVA
1re diffusion
Épisodes 12 + 2 OAV
Anime : Noragami Aragoto
Réalisateur
Kōtarō Tamura
Scénariste
Deko Akao
Studio d’animation Bones
Compositeur
Licence (fr) Wakanim
Chaîne MBS, Tokyo MX, BS Fuji
1re diffusion
Épisodes 13 + 2 OAV

Noragami (ノラガミ?, traduisible par « Dieu errant » ou « Dieu égaré ») est un manga écrit et dessiné par le duo de mangakas Adachitoka[1]. Il est prépublié depuis décembre 2010 dans le magazine Monthly Shōnen Magazine et est compilé en 17 volumes en septembre 2016 . La version française est éditée par Pika Édition depuis février 2015.

Une adaptation en série télévisée d'animation produite par le studio Bones est diffusée entre janvier et mars 2014. Une seconde saison, Noragami Aragoto, est diffusée entre octobre et décembre 2015. Plusieurs OAV sont également sortis. Dans les pays francophones, les deux saisons sont diffusées sur Wakanim.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Yato est un dieu errant oublié par les humains. Il parcourt le Japon afin d’exécuter les vœux des mortels dans l'espoir de pouvoir convertir assez de fidèles pour avoir enfin un temple à son honneur et un culte digne de ce nom. Son destin se retrouve bouleversé le jour où il croise une collégienne, Iki Hiyori, qui risque sa vie pour le sauver d'un accident de la route. Cet événement transforme cette dernière en demi-ayakashi et, déterminée à retrouver son état normal, elle décide de suivre Yato jusqu'à ce qu'il accepte de résoudre son problème.

Personnages[modifier | modifier le code]

Protagonistes[modifier | modifier le code]

  • Yato (夜ト?) est un dieu mineur du panthéon japonais, si mineur qu'il n'a pas de temple à son honneur dont les seuls admirateurs sont les humains dont il a accepté d'exaucer les vœux en échange d'une pièce de 5 yens. Par le passé, il a été un dieu de la guerre redouté mais il a choisi de tourner le dos à cette époque de sa vie. C'est ainsi qu'il changea son nom de Yaboku en Yato[2].
  • Hiyori Iki (壱岐 ひより, Iki Hiyori?) est une collégienne sans histoire jusqu'au jour où sa rencontre avec Yato la transforme en demi-ayakashi, c'est-à-dire qu'elle est parfois capable de quitter son corps. Sa forme astrale est dotée d'une force surhumaine, mais aussi d'une "queue" qui la relie au monde des vivants. Si cette dernière est coupée, Iki mourra et deviendra un ayakashi définitivement. Malheureusement, elle ne contrôle pas son pouvoir et quitte parfois son corps à des moments peu opportuns. Elle a fait le vœu que Yato lui rende sa forme humaine normale, mais ce dernier ne semble pas être capable de l'exaucer.
  • Yukine (雪音?) est le « shinki » de Yato, c'est-à-dire son instrument divin. Sous sa forme humaine, c'est un jeune garçon de 14 ans au tempérament spontané et colérique. Il accepte mal sa mort et la solitude de son statut. En tant que shinki, son nom est Setsu (ou Sekki lorsque Yato l'invoque) et il prend l'apparence d'une lame, dotée de pouvoirs supérieurs à la moyenne malgré son inexpérience. Il est un "shinki sacré", un instrument béni, statut accordé seulement aux shinki étant prêts à sacrifier leur nom pour protéger leur maître. Dans Noragami Aragoto, alors qu'il se sacrifie pour Yato, il prend la forme de deux sabres.

Dieux[modifier | modifier le code]

  • Tenjin (天神?) (Tenjin) : le dieu des études, aussi connu sous le nom de Sugawara no Michizane. Il confie parfois certaines missions dont il ne veut pas s'occuper à Yato.
  • Kofuku (小福?) : C'est une binbogami, une déesse de la pauvreté. Elle est très proche de Yato.
  • Bishamonten (毘沙門天?) (Vaiśravaṇa) : (on l'appelle le plus souvent Bishamon, Veena ou Vina dans l'édition française du manga distribué par Pika édition) la plus puissante des dieux de la Guerre, elle dispose de très nombreux shinki qui constituent une véritable armurerie. Elle hait Yato et a juré de se venger depuis qu'il a causé la mort des shinki du clan Ma. Comme les autres sept dieux de la fortune, elle fait partie des suspects dans l'affaire du Mage.
  • Rabō (蠃蚌?) : personnage exclusif de l'anime, il est un dieu du désastre tout comme Yato. Il s'allie avec Nora pour tenter de réveiller la personnalité guerrière de Yato.
  • Ebisu (Ebisu) : le véritable Ebisu est un personnage mystérieux dont le cycle des réincarnations est très rapide. Comme il est l'un des principaux dieux et que sa renaissance est assurée, cela ne semble pas lui poser de soucis. Il confie à Hiwami, le Guide de ses shinki, la tâche de transmettre sa volonté à ses réincarnations successives. Comme les autres sept dieux de la fortune, il fait partie des suspects dans l'affaire du Mage.
  • Ookuninushi (Daikokuten) : un des sept dieux de la fortune, il est doté d'un fort accent. Comme les autres sept dieux de la fortune, il fait partie des suspects dans l'affaire du Mage.
  • Benzaiten (Benzaiten) : une déesse à l'apparence de jeune fille. Comme les autres sept dieux de la fortune, elle fait partie des suspects dans l'affaire du Mage.
  • Hotei (Hotei) : un dieu obèse qui passe son temps à écouter des émissions comiques à la radio. Comme les autres sept dieux de la fortune, il fait partie des suspects dans l'affaire du Mage.
  • Fukurokuju (Fukurokuju) : un dieu a l'allure de dandy avec son chapeau haut de forme et son monocle. Comme les autres sept dieux de la fortune, il fait partie des suspects dans l'affaire du Mage.
  • Jurōjin (Jurōjin) : un dieu à l'apparence de vieillard voûté. Comme les autres sept dieux de la fortune, il fait partie des suspects dans l'affaire du Mage.
  • Izanami (Izanami) : elle règne sur les Enfers. Elle est devenue folle à force de solitude et tente de capturer toute personne s'aventurant sur son territoire.

Shinki[modifier | modifier le code]

  • Tomone / Mayu (真喩?) : la shinki au service de Yato au début de l'histoire, elle finit par démissionner après trois mois passés à son service car elle ne supporte plus ses mains moites et son manque de manières. Elle entre ensuite au service de Tenjin.
  • Daikoku (大黒?) : l'unique shinki de Kofuku, il est très protecteur envers elle. Sa transformation est un éventail qui a l'inconvénient d'ouvrir un passage vers le monde des fantômes et donc d'en libérer une grande quantité à chaque utilisation.
  • Nora (野良?) : Nora n'est pas son vrai nom, mais le terme pour désigner un shinki ayant plusieurs maîtres. Les "nora" sont tabous chez les dieux et sont souvent utilisés pour les basses besognes indignes des shinki "officiels". Elle connait très bien Yato, qui lui a donné le nom de Hiiro mais qui cherche à l'éviter. Dans l'anime, Rabō lui donne le nom de Furuhime. Dans le manga, elle a aussi été au service de Ebisu sous le nom de Tsutsumi. Puis elle n'est plus le shinki de Yato car il a rompu le lien avec elle. Elle s'est mise dans une colère folle peu après, mais Yato lui a dit que son seul shinki est Yukine.
  • Kazuma (兆麻?) : guide des shinki de Bishamon, sa transformation est une boucle d'oreille. Il est l'un des rares "shinki sacrés", tout comme Yukine : il avait à la base la forme d'un clou avant de devenir une boucle d'oreille.
  • Le clan des "Yu" : les shinki de Tenjin, toutes des jeunes filles. Il est composé de Tsuyu (qui n'est pas un véritable shinki, mais l'esprit d'un prunier), Mayu (anciennement Tomone au service de Yato), Ayu, Nayu, Miyu et Moyu.
  • Le clan des "Ma" : ancien nom des shinki de Bishamon, il a fini par tomber dans la décadence et le complot et il a été éliminé par Yato. Kazuma, qui a organisé ce "génocide" pour sauver sa maîtresse, est le seul survivant de cette époque. La seule autre shinki dont le nom est connue est Touma (l'amie de Kazuma).
  • Le clan des "Ha" : nouveau clan créé par Bishamon après la destruction des "Ma" par Yato. Il est, entre autres, composé de Kuraha (le lion), Kinuha (le fouet), Akiha (le couteau), Tsuguha (la nouvelle tenue de Bishamon), Karuha (les pistolets jumeaux, la fille), Kazuha (les pistolets jumeaux, le garçon), Kugaha (l'apothicaire, relâché depuis), Suzuha (le jardinier, décédé), Aiha (l'ancienne armure de Bishamon), Mineha (le miroir brisé), Yugiha (l'épée géante), Fumiha...
  • Le clan des "Mi" : les shinki au service d'Ebisu, notamment composé de Hiwami (le Guide), Kunimi (le costume)...

Humains[modifier | modifier le code]

  • Aimi Tabata : amie et camarade de classe de Hiyori.
  • Akira Yamashita : amie et camarade de classe de Hiyori.
  • Mutsumi : cliente de Yato apparaissant dans le premier chapitre du manga et le premier épisode de l'anime, elle est martyrisée par ses camarades de classe.
  • Yuusuke Urasawa : salary-man ruiné par sa relation avec Kofuku (dont il ignore la véritable identité), il fait appel à Yato quand il se trouve au bord du suicide.
  • Manabu Ogiwara : élève dans le même collège que Hiyori, mais plus jeune qu'elle, il fait appel à Yato quand il est martyrisé par ses camarades.
  • Kouto Fujisaki : élève dans la classe supérieure du même lycée que Hiyori, il semble amoureux d'elle. Il se révèle être le père de Yato. Il arrive à vivre des siècles grâce à une sorte de technique de possession divine. Il déteste les dieux.
  • Abe : fan du même groupe de visual key indé (Kyakki Yakou) que Akira, il devient son petit ami après leur sortie au parc d'attraction. Ami de Fujisaki.
  • Seki : ami de Fujisaki et troisième garçon présent à la sortie au parc d'attraction.
  • Sasaki : gouvernante de la famille Iki.
  • Tomoko : l'amie humaine de Suzuha.

Manga[modifier | modifier le code]

Le premier chapitre de Noragami est publié le 6 décembre 2010 dans le magazine Monthly Shōnen Magazine[3]. Depuis, la série est éditée sous forme de tankōbon par Kōdansha et compte actuellement dix-huit tomes. Certains tomes sont accompagnés de produits dérivés : l'édition spéciale du tome 9 est accompagné d'un CD drama et les tomes 10 et 11 d'un DVD comprennent des OAV.

La version française est publiée par Pika Édition à partir de février 2015[4]. À Taïwan, une édition en chinois est proposée par Tong Li Publishing depuis le 10 février 2012[5]. En Italie, GP Manga a sorti les trois premiers tome de la série en 2012[6] avant d'abandonner la série. Noragami y est actuellement indisponible. Pour l'Amérique du Nord, Kodansha Comics publié la série depuis le 2 septembre 2014[7]

Sept histoires dérivées parues dans le Monthly Shōnen Magazine + depuis 2011 sont regroupées en un volume sous le titre Noragami - Histoires Errantes (ノラガミ拾遺集, Noragami Shūishū?) publié au Japon le (ISBN 978-4063713985) et en France le (ISBN 978-2-8116-3075-1)[8].

Liste des volumes[modifier | modifier le code]

no  Japonais[9] Français[10]
Date de sortie ISBN Date de sortie ISBN
1 978-4-06-371294-0 978-2-8116-1812-4
Liste des chapitres :
  • Chapitre 1 : Le loser en jogging
  • Chapitre 2 : Le chat, le dieu errant et la queue
  • Chapitre 3 : Comme de la neige
2 978-4-06-371308-4 978-2-8116-1813-1
Liste des chapitres :
  • Chapitre 4 : Volontés divines
  • Chapitre 5 : La frontière
  • Chapitre 6 : Quelqu'un d'effrayant
  • Chapitre 7 : Qui est-il ?
3 978-4-06-371323-7 978-2-8116-1906-0
Liste des chapitres :
  • Chapitre 8 : Les Nora des jours où il fait sombre
  • Chapitre 9 : Des êtres méprisables
  • Chapitre 10 : Franchir la ligne
  • Chapitre 11 : Nom
4 978-4-06-371336-7 978-2-8116-1907-7
Liste des chapitres :
  • Chapitre 12 : Couper ou ne pas couper
  • Chapitre 13 : Augures
  • Chapitre 14 : Dans son souvenir
  • Chapitre 15 : Ce qui va faner
5 978-4-06-371350-3 978-2-8116-2156-8
Liste des chapitres :
  • Chapitre 16 : L'enfer
  • Chapitre 17 : Quelqu'un sur qui compter
  • Chapitre 18 : Lame nue
  • Chapitre 19 : Prière
6 978-4-06-371366-4 978-2-8116-2157-5
Liste des chapitres :
  • Chapitre 20 : Bénédiction, malédiction
  • Chapitre 21 : Ne disparais pas, reste auprès de moi
  • Chapitre 22 : Ce qu'il y a à faire
  • Chapitre 23 : Le guide
7 978-4-06-371379-4 978-2-8116-2384-5
Liste des chapitres :
  • Chapitre 24 : Pour toujours
  • Chapitre 25 : Malédiction divine
  • Chapitre 26 : Comment vénérer son dieu
  • Chapitre 27 : Travail et karma

Extra : Dans les pays Francophones, le volume 7 est sorti avec un marque-pages inédit.

8 978-4-06-371394-7 978-2-8116-2713-3
Liste des chapitres :
  • Chapitre 28 : Le dieu malfaisant
  • Chapitre 29 : Les affaires de trois contrées
  • Chapitre 30 : Le bruit du lien qui se rompt
  • Chapitre 31 : Être parent, être enfant
9 978-4-06-371402-9 978-2-8116-2736-2
CD drama inclus avec l'édition limitée (ISBN 978-4-06-358478-3)

Liste des chapitres :

  • Chapitre 32 : La tentatrice
  • Chapitre 33 : Une volonté de fer
  • Chapitre 34 : Dernier souhait avant de mourir
  • Chapitre 35 : La mort

10 978-4-06-371412-8 978-2-8116-3005-8
Extra : DVD de la 1re OAV inclus avec l'édition limitée (ISBN 978-4-06-358479-0)

Liste des chapitres :

  • Chapitre 36 : Lié par le sort
  • Chapitre 37 : Ta voix qui m'appelle
  • Chapitre 38 : Puisque je l'avais promis
  • Chapitre 39 : L'avant et l'après

11 978-4-06-371430-2 978-2-8116-3095-9
Extra : DVD de la 2e OAV inclus avec l'édition limitée (ISBN 978-4-06-358480-6)

Liste des chapitres :

  • Chapitre 40 : Mon Dieu, je t'en prie, entend ma prière (ou pas)
  • Chapitre 41 : Tels sont nos souvenirs
  • Chapitre 42 : Le Présage d'un Désastre + Chapitre spécial Noel
  • Chapitre 43 : Un secret bien gardé

12 978-4-06-371448-7 978-2-8116-3135-2
Liste des chapitres :
  • Chapitre 44 : Trancher et lier
  • Chapitre 45 : A son contact
  • Chapitre 46 : Jeux d'enfants
  • Chapitre 47 : Tabou
13 978-4-06-371460-9 978-2-8116-3136-9
Liste des chapitres :
  • Chapitre 48 : Toi que j'aime
  • Chapitre 49 : Ne cesser de se battre
  • Chapitre 50 : Le temps de la confrontation
  • Chapitre 51 : Le salut
14 978-4-06-371483-8 978-2-8116-3389-9
Liste des chapitres :
  • Chapitre 52 : Higan et shigan
  • Chapitre 53 : Une certaine ressemblence
  • Chapitre 54 : Ce que l'on voit venir
  • Chapitre 55 : Tuer, abandonner
15 978-4-06-371494-4 978-2-8116-3390-5
Extra : DVD de la 3e OAV inclus avec l'édition limitée (ISBN 978-4-06-358774-6)

Liste des chapitres :

  • Chapitre 56 : Soumission
  • Chapitre 57 : À qui va la loyauté
  • Chapitre 58 : Se lier, se croiser
  • Chapitre 59 : L'insoumise

16 978-4-06-392515-9 978-2-8116-3391-2
Liste des chapitres :
  • Chapitre 60 : Les actions des cieux
  • Chapitre 61 : Rébellion
  • Chapitre 62 : Arme, orgueil, déchirure
  • Chapitre 63 : Exultation
Extra : DVD de la 4e OAV inclus avec l'édition limitée (ISBN 978-4-06-358775-3)
17 978-4-06-392531-9 978-2-8116-3608-1
Liste des chapitres :
  • Chapitre 64 : Ô toi que j'aime
  • Chapitre 65 : Un jour glorieux
  • Chapitre 66 : Le feu qui couve
  • Chapitre 67 : Ce qui est mien
18 978-4-06-392567-8 978-2-8116-3792-7
Liste des chapitres :
  • Chapitre 68 : Le chemin de la maison
  • Chapitre 69 : Shinki
  • Chapitre 70 : Le sommet
  • Chapitre 71 : Jouer sa vie

Anime[modifier | modifier le code]

Série télévisée[modifier | modifier le code]

Noragami est adapté début 2014 en une série d'animation de douze épisodes réalisée par Bones. Le premier épisode est diffusé en avant-première en novembre 2013 à Singapour lors de l'Anime Festival Asia[11]. La série est ensuite diffusée à la télévision japonaise du 5 janvier 2014 au 23 mars 2014 sur Tokyo MX puis sur MSB, BS11 et TVA.

Une seconde saison est annoncée en mars 2015[12]. Intitulée Noragami Aragoto, celle-ci est diffusée du 2 octobre au 25 décembre 2015.

Aux États-Unis, la licence de l'anime est acquise par FUNimation qui diffuse la série en simulcast en version originale sous-titrée en anglais[13],[14]. Aucun projet de sortie en DVD ni de doublage n'a pour le moment été annoncé.

Dans les pays francophones, la plateforme Wakanim a obtenu la licence des deux saisons et les diffuse à partir du 5 octobre 2015 en simulcast en version originale sous-titrée français. L'éditeur @Anime édite par la suite la série en DVD et Blu-ray[15].

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Saison 1[modifier | modifier le code]
No  Titre traduit en français Titre japonais Date de 1re diffusion
Kanji Rōmaji
1 Un chat domestique, un dieu errant et une queue 家猫と野良神と尻尾 Ieneko to noragami to shippo
(Un chat domestique, un dieu errant et une queue)
Yato, dieu errant oublié par les humains, se retrouve dans une mauvaise passe quand sa shinki, Tomone, décide de démissionner. Désarmé, il se consacre donc à des missions sans danger, comme retrouver un chat perdu. Seulement, alors qu'il poursuit l'animal en fuite, une collégienne lui sauve la vie en se jetant devant un bus qu'il n'avait pas vu. La jeune fille, Iki Hiyori, se retrouve alors doté d'une forme de demi-fantôme reconnaissable à sa queue de chat et elle exige que Yato lui rende son état normal.
2 Comme de la neige 雪のような Yuki no yōna
Hiyori découvre les avantages de sa nouvelle condition de demi-fantôme - une agilité et une force surhumaine - mais aussi ses inconvénients. Quand elle quitte son corps, elle s'endort de manière totalement incontrôlable et sa vie scolaire devient difficile à gérer. Elle insiste donc auprès de Yato pour qu'il exauce son souhait au plus vite, mais ce dernier lui répond qu'il ne peut rien faire sans shinki. Elle décide donc de lui en trouver un nouveau lui-même... sans réellement savoir à quoi elle s'expose. Attaqués par un énorme fantôme, Hiyori et Yato finissent par tomber sur une âme non corrompue. Yato lui donne un nom et le transforme ainsi en son nouveau shinki : Yukine.
3 La calamité interdite 招かれた厄災 Manekareta yakusai
Yukine a du mal à se faire à sa vie de shinki, surtout au service d'un dieu errant comme Yato ! Fouiller les poubelles pour s'habiller et dormir dans des temples inoccupés tout en étant complètement ignoré par les mortels ne plait guère au jeune garçon. Sa première mission arrive bientôt quand Tenjin, le dieu des études, demande à Yato de s'occuper d'un affaire de suicides causés par un fantôme. Pour faire équipe avec eux, il leur envoie Tomone, l'ex-shinki de Yato, devenue Mayu au service de son nouveau maître.
4 Là ou le bonheur n'est que mensonge しあわせの在処 Shiawase no arika
Yato décide de présenter Yukine et Hiyori à Kofuku Ebisu, une déesse qu'il présente comme étant sa petite amie. Celle-ci est accompagnée par Daikoku, son shinki. La rencontre est cependant interrompue quand Yato reçoit l'appel d'un salary-man sur le point de se suicider du haut d'un immeuble. Par maladresse, Yato le fait tomber et durant leur chute, le jeune homme, Yuusuke Urasawa, leur explique qu'il a été ruiné par son amour pour une belle jeune fille... qui se révèle être Kofuku, dont la véritable identité est Binbougami, déesse de la pauvreté. Pour le sauver, Yato utilise Yukine pour couper, au sens propre, les liens entre Yuusuke et Kofuku. Peu après cette aventure, Yukine rencontre une jeune fille mystérieuse, "Nora", une ancienne shinki de Yato.
5 Frontière 境界線 Kyōkaisen
(Frontière)
Yato enseigne à Yukine une technique réservée aux shinki, la "frontière" qui lui permet de dresser une barrière entre lui et les fantômes. Le jeune garçon se révèle étonnamment talentueux. Peu après, Hiyori propose à Yukine de venir vivre chez elle et ce dernier accepte. Pourtant, il continue à devenir de plus en plus irritable bien que Yato l'ai averti que toute pensée "impure" d'un shinki affecte la santé de son maître. Plus tard, Yukine rencontre une petite fille qui se révèle être l'esprit d'une jeune victime d'un accident de la route. Quand elle est possédée par des fantômes, Yato utilise Yukine contre son gré pour la vaincre.
6 Une personne effrayante コワイヒト Kowai hito
(Une personne effrayante)
De plus en plus instable et mal à l'aise avec son statut de shinki, Yukine vole un skateboard dans un magasin. Alors que Hiyori essaie de couvrir son crime pour éviter que Yato ne le punisse, une déesse montée sur un lion, Bishamon, attaque le dieu errant sans somation, réclamant vengeance contre le meurtrier de ses shinkis. Yato, affaibli par les péchés de Yukine, se retrouve acculé quand Kofuku, avertie par Hiyori, vient à son secours.
7 Incertitude et destinée 迷い事、定め事 Mayoigoto, sadamegoto
Kazuma, un des shinki de Bishamon, découvre la nature de demi-fantôme de Hiyori et son lien avec le monde surnaturel. Il la prévient du grave danger que court Yato : si Yukine continue à mal se comporter et qu'il n'est pas puni, son dieu finira par mourir. Or ce dernier est surpris en train de voler l'argent d'une œuvre de charité plus tard dans la soirée, et quand un fantôme attaque, Yato se retrouve d'abord incapable de le vaincre tant il est affaibli. Nora apparait alors pour proposer son aide en tant que shinki, mais Yato refuse et grâce à ses réserves d'eau bénite, il parvient à reprendre le dessus du combat et vaincre le fantôme.
8 Au-delà de la ligne 一線を越えて Issen o koete
Yato et Yukine sont appelés par Ogiwara Manabu, un élève martyrisé du collège de Hiyori. Pour Yukine, se retrouver au milieu d'enfants de son âge bien vivants est plus qu'il ne peut supporter. Alors que Yato pousse Manabu à résoudre ses problèmes par lui-même, Yukine est pris d'un accès de colère et ravage l'école à coup de batte de base-ball. Yato s'effondre, inconscient et Hiyori prend la décision de les emmener chez Kofuku en espérant qu'elle puisse les aider.
9 Nom 名前 Namae
(Nom)
Pour sauver Yato, Yukine doit endurer un rituel de punition et de purification qui nécessite la participation de trois shinki. Seulement, ce procédé est dangereux pour les officiants et malgré la participation volontaire de Mayu, Daikoku a du mal à trouver un troisième shinki volontaire. Hiyori parvient in extremis à obtenir l'aide de Kazuma qui a une dette envers Yato. La cérémonie commencée, le résultat semble incertain car Yukine refuse d'abord de confesser ses crimes et il commence à se transformer en fantôme. Heureusement, l'intervention de Yato et Hiyori réussit à le ramener à la raison ; il reconnait alors s'être mal comporter, avoue ses péchés et demande pardon, sauvant sa vie et celle de Yato.
10 Considéré par la Haine 忌むべき者 Imu beki mono
Yukine décide de reprendre sa vie en main : il occupe un petit boulot chez Kofuku et Daikoku pour rembourser ses vols et il demande à Hiyori de lui prêter ses livres de cours afin de continuer à apprendre. De son côté, Yato commence à chercher une solution au problème de Hiyori auprès de Tenjin qui lui conseille de couper les liens avec elle. Pendant la soirée du nouvel an, Hiyori se rend au temple avec ses amies quand elle est attirée dans un piège par Nora. Elle parvient à s'enfuir mais quand Yato et Yukine la rejoignent, elle n'a plus aucun souvenir d'eux.
11 Dieu Abandonné 棄てられた神 Suterareta kami
(Dieu abandonné)
Lors d'une attaque surprise, Nora révèle à Yato et Yukine qu'elle a volé les souvenirs de Hiyori pour le compte de Rabō, un dieu des calamités tout comme l'était Yato dans le passé. Elle les restituera si Yato parvient à vaincre Rabō. Yato, lui, semble se résoudre à laisser Hiyori les oublier. Yukine ne comprend pas cette décision et essaie de faire retrouver la mémoire à Hiyori, sans succès car aussitôt retrouvés, ses souvenirs s'évanouissent. Yato se décide à intervenir quand Nora lui annonce que s'il ne fait rien, Hiyori perdra tous ses souvenirs et deviendra une coquille vide sans personnalité.
12 Un morceau de mémoire 一片の記憶 Hitohira no kioku
Yato et Yukine se rendent au temple de Rabō pour le combattre et emmènent Hiyori avec eux par erreur. Le combat tourne mal pour Yato qui est largement surpassé par son adversaire malgré le soutien de Hiyori. Alors qu'il essaie de convaincre Yukine et Hiyori de s'enfuir, Rabō, énervé contre la piètre performance de Yato, brise la sphère contenant les souvenirs de Hiyori. Elle perd alors connaissance, rendant Yato furieux. Il devient alors capable de surpasser Rabō, jusqu'à ce que ce dernier absorbe de nombreux fantôme pour rétablir l'équilibre. Leur combat cause de sérieux dommages aux reste du temple et un éboulement menace d'ensevelir le corps d'Hiyori. Yato se précipite pour la protéger en faisant barrière de son corps. Hiyori parvient alors à se réveiller et à retrouver ses souvenirs en sentant l'odeur de Yato. Rabō tente une dernière fois d'enlever la jeune fille, mais Yato et Yukine parviennent à la vaincre facilement. Alors qu'ils retournent chez Kofuku, Hiyori refuse l'idée de couper les liens qui les lient et fait le vœu de pouvoir toujours rester à leur côté.
Saison 2[modifier | modifier le code]
No  Titre français Titre japonais Date de 1re diffusion
Kanji Rōmaji
1 Rejeter son nom posthume 諱、握りて Imina, nigirite
2 Un souvenir d'elle 彼女の思い出 Kanojo no omoide
3 Des liens mensongers イツワリノ絆 Itsuwari no kizuna
4 Un vœu Negai
5 Bénédiction et malédiction 神祝き、呪きき Kamuhosaki, hosakiki
6 Ce que tu dois faire 為すべきこと Nasubeki koto
7 Comment prier un dieu 神様の祀り方 Kamisama no matsuri kata
8 Le dieu des calamités 禍津神 Magatsukami
9 Le bruit du fil qui se rompt 糸の切れる音 Ito no kireru oto
10 Un souhait passé trompeur 斯く在りし望み Kaku arishi nozomi
11 Retour des enfers 黄泉返り Yomi kaeri
12 Ta voix qui m'appelle 君の呼ぶ声 Kimi no yobu koe
13 Le message des divinités du bonheur 福の神の言伝 Fuku no kami no kotozute

Musique[modifier | modifier le code]

Pour la première saison, l'opening de Noragami est un titre du groupe de rock indépendant Hello Sleepwalkers, Goya no Machiawase (午夜の待ち合わせ?) dont le single est sorti le [16]. L'ending, Heart Realize (ハートリアライズ, Hāto Riaraizu?), est une collaboration de Ryo de Supercell (composition, arrangement et production) et de Tia (chant). Le single est sorti le distribué par Avex[17]. L'OST de Noragami est composée par Taku Iwasaki et est commercialisée sous la forme d'un CD regroupant 24 pistes le également par Avex[18].

Liste des pistes de l'OST
# Titre # Titre
1 Delivery 13 Blind spot
2 Fluctuation 14 Creepy
3 野良譚 15 Again
4 Peanut 16 Shadow dancing
5 Quiet Fear 17 Grief
6 Recollection 18 Family
7 Lurk in the dark 19 Harmony
8 Soul chosen 20 Black Alley
9 Afternoon usual 21 Sorrow
10 Reproach 22 Corollary
11 Misogi 23 The One
12 Roar of god 24 Conversation Heart

Pour la seconde saison, l'opening est Kyōran Hey Kids!! (狂乱 Hey Kids!!?) interprété par The Oral Cigarettes, et l'ending est Nirvana (ニルバナ?) interprété par Tia.

Différences avec le manga[modifier | modifier le code]

L'arc concernant Rabō (épisodes 11 et 12) n'est pas présent dans le manga original. Des chapitres bonus ont cependant été dessinés spécialement par les auteurs du manga pour inclure ce personnage.

OAV[modifier | modifier le code]

Quatre OAV sont sortis. Le premier est sorti sous forme de DVD accompagnant l'édition limitée du tome 10 du manga le 17 février 2014, le deuxième avec l'édition limitée du tome 11 le 17 juillet 2014 et le troisième avec l'édition limitée du tome 15 le 17 novembre 2015. Le quatrième est prévu avec l'édition limitée du tome 16 le 17 mars 2016.

No  Titre traduit en français Titre japonais Date de 1re diffusion
Kanji Rōmaji
1 Possédée par un Dieu, fléau de Dieu 神憑り、神祟り Kamigakari, kamitatari
Hiyori s'endort lors de son premier jour au lycée et découvre un nouveau pouvoir de Yato : la possibilité de posséder les humains. Bien sûr, c'est elle la victime de la possession.
2 Promesse d'un jour de printemps 春の日の約束 Haru no hi no yakusoku
Hiyori a invité toutes ses connaissances autour d'un pique-nique, près d'un cerisier. Comment vont réagir Bishamon et Yato, ces ennemis ne se supportant pas ?
3 Meurtre en série 夜ト神連続殺人事件 ノラガミサスペンス劇場
Hiyori est en vacances au ski avec ses parents, et Yato vient pour égayer le tout. Ainsi que tous les autres dieux. Tout ce monde dans un seul chalet, avec un psychopathe, que va-t-il se passer ?
4 Une photo ensemble
Le petit Ebisu est seul dans parc d'attraction et son Shinki guide le cherche. L'enfant va tomber sur Hiyori, Yato et Yukine...

Doublage[modifier | modifier le code]

Personnages Voix japonaises[19]
Yato Hiroshi Kamiya
Hiyori Iki Maaya Uchida
Yukine Yūki Kaji
Kofuku Aki Toyosaki
Daikoku Daisuke Ono
Tenjin Tōru Ōkawa
Tomone / Mayu Asami Imai
Bishamon Miyuki Sawashiro
Kazuma Jun Fukuyama
Kuraha Kazuhiko Inoue
Rabō Takahiro Sakurai
Nora Rie Kugimiya

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

DVD et Blu-ray[modifier | modifier le code]

Au Japon, l'anime de Noragami est également décliné sous forme d'une édition DVD et d'une édition Blu-ray au Japon. Chaque boitier contient un disque comportant deux épisodes, un DVD de bonus et les éditions limitées donnent droit à des goodies supplémentaires.

  • DVD 1 (sorti le 26 mars 2014) : un boitier illustré représentant Yato et Hiyori, les épisodes 1 et 2, un DVD bonus avec interview et les génériques sans les crédits et le premier chapitre de Noragami Special Comic (アワセ禍神(前編)?)[20].
  • DVD 2 (sorti le 9 avril 2014) : un boitier illustré représentant Yato et Yukine, les épisodes 3 et 4, un DVD bonus avec les différents spots publicitaires et vidéos promotionnels réalisés pour l'anime et le second chapitre de Noragami Special Comic (アワセ禍神(前編)?)[21].
  • DVD 3 (sorti le 9 mai 2014) : un boitier illustré représentant Kofuku et Daikoku, les épisodes 5 et 6, un DVD bonus et un CD de character song[22].
  • DVD 4 (sorti le 11 juin 2014)[23].
  • DVD 5 (sorti le 9 juillet 2014)[24].
  • DVD 6 (sorti le 13 août 2014)[25].

CD Drama[modifier | modifier le code]

Réception[modifier | modifier le code]

En 2014, le manga Noragami est nominé dans la catégorie "meilleur shōnen" du 38e prix du manga Kōdansha[26].

En France, Coyote magazine considère que Noragami constitue « un tour de force presque digne de celui de Blue Exorcist dans le cadre du shōnen : apporter une sensibilité féminine et un humour réellement décalé à ce genre (le manga « fantastique gothique ») qui se prend souvent bien trop au sérieux »[27].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Noragami » (voir la liste des auteurs).

  1. « Adachi Toka », sur http://www.nautiljon.com
  2. Episode 12 saison 2
  3. « Nouvelle Série d'Adachi Toka », sur http://www.manga-news.com
  4. « Le manga Noragami, daté en France », sur adala-news.fr (consulté le 24 octobre 2014)
  5. (zh) « 流浪神差 (第1集) », sur http://www.tongli.com.tw
  6. (it) « Noragami », sur http://www.gpmanga.it
  7. (en) « Noragami 1 », sur http://www.randomhouse.com/
  8. « Les Histoires Errantes de Noragami arrivent chez Pika », sur manga-news.com, (consulté en mai 2017)
  9. (ja) « ノラガミ(1) », sur kc.kodansha.co.jp
  10. « Noragami », sur pika.fr
  11. « NORAGAMI », sur http://www.animefestival.asia
  12. « L’anime Noragami Saison 2, annoncé », sur adala-news.fr, .
  13. (en) « Noragami », sur http://www.funimation.com
  14. (en) « Funimation to Stream Noragami Supernatural Anime », sur Anime News Network
  15. « L'anime Noragami arrive sur Wakanim et chez @Anime ! », sur manga-news.com, (consulté le 4 octobre 2015).
  16. « Hello Sleepwalkers : Goya no Machiawase », sur http://www.nautiljon.com
  17. « supercell : Heart Realize », sur http://www.nautiljon.com
  18. (ja) « Noragami (Anime) Original Soundtrack - Noragami no Oto », sur http://www.cdjapan.co.jp
  19. (en) « Noragami (TV) », sur Anime News Network
  20. (ja) « Noragami 1 », sur http://www.cdjapan.co.jp
  21. (ja) « Noragami 2 », sur http://www.cdjapan.co.jp
  22. (ja) « Noragami 3 », sur http://www.cdjapan.co.jp
  23. (ja) « Noragami 4 », sur http://www.cdjapan.co.jp
  24. (ja) « Noragami 5 », sur http://www.cdjapan.co.jp
  25. (ja) « Noragami 6 », sur http://www.cdjapan.co.jp
  26. (en) « 38th Annual Kodansha Manga Awards' Nominees Announced », sur Anime News Network
  27. krilin, « Noragami », Coyote magazine, no 54,‎ , p. 106 (ISSN 1276-3942)

Liens externes[modifier | modifier le code]