Nora Atalla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nora Atalla
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Genres artistiques

Nora Atalla est une écrivaine et poète québécoise, née en 1957 au Caire en Égypte[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Diane Régimbald, Denise Desautels, Nora Atalla, Martine Audet, Joséphine Bacon, Claudine Bertrand, Anne-Marie Duquette, Duygu Ozmekik, Yara El-Ghadban et Laure Morali au salon du livre de Montréal en 2018.

Elle grandit et fait ses études à Montréal. D'origine gréco-libanaise et franco-géorgienne[3], elle est l'arrière-petite-nièce du Dr Joseph-Charles Mardrus, grand arabisant, traducteur des contes des Mille et une nuits de l'arabe en français, et de la duchesse de Normandie, l'écrivaine et poétesse Lucie Delarue-Mardrus, de Honfleur.

Nora Atalla a travaillé longtemps dans le domaine de la publicité et des communications. Ses fréquents voyages à l'étranger l'ont amenée à vivre deux ans au Honduras, deux ans en République démocratique du Congo, deux ans au Cameroun et près de trois ans au Maroc[4]. Elle vit désormais dans la ville de Québec[5].

Lauréate de plusieurs prix et bourses en Europe, elle a été finaliste en poésie du prix Alain-Grandbois de l'Académie des Lettres du Québec (2014), du Grand Prix international de Curtea de Argeș (2011) et aux Prix littéraires 2008-2009 de Radio-Canada[6].

Elle participe à plusieurs projets littéraires et salons du livre et se produit régulièrement sur scène dans des récitals poétiques et musicaux. Outre ses romans et ses recueils de poèmes et de contes et de nouvelles, Nora Atalla a été publiée dans plus d'une trentaine d'anthologies poétiques au Québec, au Sénégal, en France, en Belgique, en Italie, en Martinique, en Roumanie, en Colombie, au Honduras et aux États-Unis[7].

Elle a organisé, animé et participé à de multiples activités littéraires et récitals poétiques au Printemps des poètes de Québec de 2008 à 2016, notamment à La Nuit de la poésie de Québec[8].  

Elle a été membre de plusieurs jury littéraires et comités consultatifs, notamment du Conseil des Arts du Canada et du Conseil des arts et des lettres du Québec[9]. Elle anime des ateliers de poésie et d'écriture, et fait du mentorat auprès de la relève (Mesure Première Ovation, gérée par l'Institut Canadien de Québec).

Nora Atalla est également présidente fondatrice d'un cabinet de services linguistiques: rédaction, révision, réécriture, correction d'épreuves, traduction, dépannage linguistique, formation en ateliers de français, d'écriture et de poésie, mentorat en écriture (roman et poésie)[10].

L'esprit derrière l'œuvre[modifier | modifier le code]

Pour Nora Atalla, « l’écriture est l’oxygène qui alimente l’esprit, et la réalisation onirique de l’impossible »[11]. Ses textes de réflexion s'attachent à éveiller les consciences sur l’isolement et les injustices ; ils traitent aussi d’exil et de quête identitaire[12]. Elle est persuadée que «La poésie est l’expression passionnée de la pensée, de la vie, de la beauté et de son contraire. C’est aussi l’occasion unique et privilégiée de garder les yeux et le cœur grands ouverts, braqués sur le monde et sur la douleur d'être ; c’est une quête identitaire et la mémoire de l’homme mise à nu»[13].

Son souci du détail rappelle les peintres impressionnistes, avec des teintes en camaïeu et une tendance surréaliste. À travers une écriture exploratrice, toujours à la recherche du mot juste, elle décrit les drames humains, regard lucide et clinique posé sur l'humanité, la disséquant, tranchant dans le vif avec une précision presque chirurgicale.

Zola, Balzac, Verlaine, Rimbaud, tout comme Khalil Gibran, et Le Grand Meaulnes d'Alain-Fournier, Le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry et les Mille et une nuits, traduits par son arrière-grand-oncle Joseph-Charles Mardrus ont influencé sa pensée et son écriture[14].

Engagements et activités littéraires[modifier | modifier le code]

Elle est Présidente du jury et membre de l'organisation du Concours international de poésie Écritout en 2008; elle participe à PAR/COURTS POÉTIQUES du projet « Coupé court au racisme ! » des Productions Rhizome à Québec dans le cadre du Printemps des poètes du 10 au 30 mars 2008[15].

En septembre 2009, elle est porte-parole du Québec à la Nouvelle Bibliothèque d'Alexandrie (Bibliotheca Alexandrina), en Égypte. Le 17 septembre de la même année, elle est l’invitée de Patrick Poivre-d'Arvor à l'émission Horizons lointains, diffusée en France au canal ARTE[16].

Elle est membre du PEN international - antenne de Québec depuis 2009[17] et du conseil d'administration de 2014 à ce jour. Elle est aussi membre de l'Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) depuis 2007 et a été déléguée des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches au Comité Trans-Québec de 2009 à 2016[18]. Elle est également sociétaire de la Société des Gens de Lettres de France (SGLF), depuis 2009 et de la Maison des écrivains et de la littérature (MEL) de Paris depuis 2004[19].

Elle a été Présidente de la Table des lettres du Conseil de la culture des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches, membre de son conseil d'administration de 2009 à 2011, vice-présidente du Conseil d'administration et du Comité d'organisation du Festival de Poésie des Sept Collines de Yaoundé (Cameroun) de 2011 à 2013, membre du P.E.N. Club français de 2005 à 2009, membre du conseil d'administration des Arts et littérature sur scène, Librairie Pantoute et Studio P et du conseil d'administration du Tremplin d’actualisation de la poésie (TAP) de 2010 à 2011.

En juillet 2011, elle participe au Festival international des « Nuits de la Poésie » de Curtea de Argeş, Académie internationale Orient-Occident et est porte-parole du Québec à la Bibliothèque municipale de Curtea de Argeş, Roumanie[20].

Elle est porte-parole du Québec à l’Institut français du Cameroun à Douala en 2011 et à Yaoundé au Cameroun en 2012, puis elle est invitée au Festival international de poésie des Sept Collines de Yaoundé en décembre 2012. Elle est de plus porte-parole du Canada à la Quinzaine de la Francophonie à Bamako (Mali) et à Dakar (Sénégal) en mars 2012[21].

Elle prend part au Salon international du livre de Québec en 2008, 2009, 2010, 2011, 2013 et 2014[22].

Le 21 février 2016, elle est déléguée de l’UNEQ pour la Journée internationale de la langue maternelle, à l’ambassade du Bangladesh à Rabat au Maroc. Puis, en juin, elle participe au Festival de la poésie de Montréal, puis au marché de la Poésie Saint-Sulpice à Paris ainsi qu’au MOTif et aux activités de la Librairie du Québec à Paris en tant qu’une des autrices du recueil Femmes rapaillées paru la même année à Montréal chez Mémoire d’encrier[23].

Elle prend part, du 22 au 31 mars 2017, aux Rencontres internationales de la poésie de Safi et voyage littéraire Youssoufia de la Fondation Al-Kalim à Martil, Meknès et Marrakech, au Maroc. Puis, le 26 octobre de la même année, elle fonde et participe à la Nuit de la poésie du Festival Québec en toutes lettres tenue à l’Institut Canadien de Québec[24]. Le 7 décembre suivant, elle est porte-parole du Québec pour la remise officielle d’un don de livres de 140 ouvrages de 530 auteurs québécois et récital de poésie avec les étudiants de l’Université Mohammed-V à Rabat, au Maroc[25].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

Romans, contes et nouvelles[modifier | modifier le code]

Anthologies[modifier | modifier le code]

  • Quelque chose, anthologie « Poètes francophones pour une paix universelle », sous la direction de Pablo Poblette et Claudine Bertrand, éditions Henri, Paris, en production
  • Les vergers du salut, anthologie « Poètes pour la liberté », éditions Dialogue Nord-Sud, sous la direction de Claudine Bertrand et Karim Akouche, Montréal, en production
  • Les funestes noyades/Fatal Drownings, Colegio José Max León editorial, sous la direction de Robert Max Steenkist León, Colombie, en production
  • La chute (La caída), Corps-voltges (Cuerpos volitivos), Antología poética Despierta Humanidad en homenaje a Berta Cáceres, sous la direction de Jorge Miralda, Ediciones Coquimbo, Honduras, 2017
  • Les couloirs des étreintes, anthologie Femmes rapaillées, sous la direction d’Isabelle Duval et de Ouanessa Younsi, Mémoire d’encrier, Montréal, 2016
  • Notre langue dévie les vagues, anthologie 100 Poètes planétaires pour la défense de la langue française, sous la direction de Pablo Poblète et Claudine Bertrand, éditions Unicité, Paris, 2016
  • Le Tuf du sang, suite poétique de 10 pages, revue Exit, Montréal,
  • Le Chant de la vie (The song of life), anthol. du Bonheur de l’ONU, United Nations SRC Society of Writers, New-York, 2015
  • Naufrages, anthologie des Femmes poètes du monde francophone, sous la direction d’Abdoulaye Fodé Ndione. Abis éditions, Dakar, 2015
  • Notre langue dévie les vagues.
  • Anthologie « Éloge et défense de la langue française » 137 Poètes et 10 Lettres ouvertes, de Pablo Poblète (Concepteur et codirecteur, France, avec Claudine Bertrand, codirectrice, Québec) Éd. Unicité, Paris, 2016
  • La Chute et Corps-voltiges, collectif d'auteurs Instants de vertige, collection Fuite provisoire, sous la direction de Claudine Bertrand, Éditions Point de fuite, Montréal, 2013
  • Au matin, Anthologie Veille, sous la direction d'Amadou Lamine Sall, président de la Maison africaine de la poésie internationale (MAPI), en partenariat avec le Cours Sainte-Marie de Hann, Éditions Feux de brousse, Dakar, 2013
  • Battements, Anthologie Dans le ventre des femmes, sous la direction de Maïa Brami, Éditions BSC Publishing, Montpellier, 2012
  • Dans le sable, Rage, Les funestes serpents (en français et roumain), Académie Orient-Occident, Curtez de Argeş (Roumanie), 2011
  • Réveil de satin, La Brûlure, Embrasement, Dans l’eau, Frôlements, Anthologie de la poésie érotique féminine contemporaine française, Éditions Hermann, Paris, 2011
  • Le Serpent, La Volonté du corps, Jonction, anthologie La poésie érotique française du Moyen Âge à Apollinaire, suivie de 30 poètes contemporains, Éditions Hermann, Paris, 2010
  • Les Voyageurs ultimes, anthologie-bénéfice Pour Haïti, Éditions Desnel, Martinique, 2010
  • Là-bas…, Europoésie, Éditions Collection Sajat, Paris, France, 2009
  • Un matin de printemps, Sur les plaines d'Abraham, Quand le pays est mûr, Il était amoureux, « Félix, le roi-poète », collectif d'auteurs, Éditions Collection Saja, Paris, France, 2008
  • Le Voyageur, « L’Éloge de l’autre », collectif d’auteurs, Éditions Chloé des Lys, Barry, Belgique, 2008
  • Moulin Rouge, « Vents et moulins », Éditions Terpsichore, Les presses littéraires, Saint-Estève, France, 2008
  • Inhumanité, Là-bas, Entonnoirs, Apocalypse, Les corps, Livre d’or pour la paix, collectif d’auteurs sous l’égide du Bureau International de l'Union international des jeunes artistes et écrivains pour la Paix, Éditions Joseph Ouaknine, Montreuil-sous-bois, France, 2008
  • Présence, Europoésie, Éditions Collection Sajat, Paris, France, 2007
  • Les Amarres, Pensées bohémiennes, Union des Poètes francophones, Éditions Collection Sajat, Paris, France, 2007
  • Enfants universels, « Poèmes en liberté », Éditions Terpsichore, Les presses littéraires, Saint-Estève, France, 2007
  • Elles sont poésie, Âme de poète, Le voyage, Plaisir de la poésie, plaisir des mots, Éditions Les Dossiers d'Aquitaine, Bouloc, France, 2007
  • Au bout de la jetée…, De port en port, Éditions Terpsichore, Les presses littéraires, Saint-Estève, France, 2007
  • Là-bas..., « Dissidences », Éditions Les Presses littéraires, Saint-Estève, France, 2006
  • Mon pays, La Poésie Contemporaine, Éditions Les Presses littéraires, Saint-Estève, France, 2006
  • Ouvrir, Europoésie, Éditions Rencontres Européennes, Les presses de Culture francophone, Saint-Estève, France, 2006
  • Fraîcheur d'été, « L'averse », Éditions pour tous, Brossard, Québec, 2006
  • Sans toit, sans joie ; Le dôme de la création, « La Nuit des Gueux », Éditions La Plume Libre, Trois-Rivières, Québec, 2006
  • Premiers Matins, « Les mains », Éditions Terpsichore, Les presses littéraires, Saint-Estève, France, 2006
  • Terre errante, Le poids des années, Vœux et aveux, L'envie (haïkus), « Perles de poésie », Éditions Les Dossiers d'Aquitaine, Bouloc, France, 2006
  • Héritages du cœur, Anthologie Le livre, Éditions Terpsichore, Les presses littéraires, Saint-Estève, France, 2006
  • Matins d'éternité, Liniments, Rêves insensés, « Souffle de Vie », Éditions Danny Boisvert, Victoriaville, Québec, 2005
  • Moi, Europa…, Europoésie, Éditions Terpsichore et Rencontres Européennes, Les presses littéraires, Saint-Estève, France, 2005
  • Velours vermeil, « Grappes », Éditions Terpsichore, Les presses littéraires, Saint-Estève, France, 2005
  • La Bascule, Nostalgie, Le Voyage, Le Départ (haïkus), Le rouge (haïkus), « L'Anthologie du Poème Bref », Éditions Les Dossiers d'Aquitaine, Bouloc, France, 2005
  • Les Sentes de la Providence, « Lumière », Éditions Terpsichore, Les presses littéraires, Saint-Estève, France, 2005

Prix et honneurs[modifier | modifier le code]

  • 2021: Finalistes pour le Prix francophone international du Festival de la poésie de Montréal[26]
  • 2014: Finaliste du Prix de poésie Alain-Grandbois de l'Académie des lettres du Québec[27]
  • 2011: Finaliste du Grand Prix international de poésie de Curtea de Argeş, Académie internationale Orient-Occident, Roumanie[28]
  • 2011: Bourse de déplacement du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), Festival international des Nuits de la Poésie de Curtea de Argeş, Académie internationale Orient-Occident, Roumanie
  • 2010: Bourse de déplacement du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), Salon international des poètes francophones, festival de poésie, Cotonou, Bénin
  • 2009: Finaliste aux Prix littéraires de Radio-Canada en 2008-2009, pour son recueil À l'angle de la peur, poésie[29]
  • 2008: Apollon d'Or de Poésie Vivante (Puyméras, France) pour Joyeux Anniversaire ! (poésie)[30]
  • 2008: 2e prix de la Francophonie, Jeux floraux du Béarn (France) pour Les pierres de Québec (poésie)
  • 2008: 2e prix de la Francophonie, de Regards (Nevers, France) pour Pole pole (poésie)
  • 2007: 1er prix du Libraire, Regards (Nevers, France) pour La traversée fantastique (nouvelle)
  • 2007 1er prix du Rêve, Regards (Nevers, France) pour Brèche, (conte)[31]
  • 2007: 2e prix de la Francophonie pour l’ensemble des œuvres présentées (poésie), Europoésie (Paris, France)[32]
  • 2007: 3e prix pour Présence (poésie), Europoésie (Paris, France)
  • 2007: 3e prix pour Enfants universels, Poésie Terpsichore (Lille, France)
  • 2006: Grand Prix de l’Union des Poètes francophone (Bruxelles, Belgique) pour La mémoire du cœur (poésie)[33]
  • 2006: 1er prix de la Francophonie, Regards (Nevers, France) pour Hologrammes (poésie)
  • 2006: Autres prix, diplômes d’honneurs et certificats d’excellence, 2004-2008

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « «Morts, debout!»: Nora Atalla face au désastre », sur Le Devoir (consulté le )
  2. « Poésie: le Québec est au monde », sur La Presse, (consulté le )
  3. « «Morts, debout!»: Nora Atalla face au désastre », sur Le Devoir (consulté le )
  4. « Recherche - L'Île », sur www.litterature.org (consulté le )
  5. « Recherche - L'Île », sur www.litterature.org (consulté le )
  6. « Recherche - L'Île », sur www.litterature.org (consulté le )
  7. « Recherche - L'Île », sur www.litterature.org (consulté le )
  8. « Printemps des poètes », Lettres québécoises : la revue de l’actualité littéraire, no 141,‎ , p. 65–65 (ISSN 0382-084X et 1923-239X, lire en ligne, consulté le )
  9. « Nora Atalla / Maison des écrivains et de la littérature », sur www.m-e-l.fr (consulté le )
  10. « Atalla, Nora sur le Répertoire culture-éducation », sur Répertoire culture-éducation (consulté le )
  11. « Nora Atalla : la poésie est l’oxygène qui alimente l’esprit | MARGUTTE » (consulté le )
  12. « «Morts, debout!»: Nora Atalla face au désastre », sur Le Devoir (consulté le )
  13. « Nora Atalla : la poésie est l’oxygène qui alimente l’esprit | MARGUTTE » (consulté le )
  14. «La passion de la lecture et l'amour de l'écriture», sur Maghress (consulté le )
  15. « EVENEMENT - Nora Atalla, romancière et poète, reçue à la Nouvelle Bibliothèque d’Alexandrie », sur lepetitjournal.com (consulté le )
  16. Véronique Demers, « Le voyage poétique de Nora Atalla, », Québec Hebdo, vol. no. Vol: 3 No: 24,‎ , p. 5
  17. Besmargian, Gilles, « Montelieu prime la poésie de Nora Atalla, », La Tribune,‎ , p. J4
  18. « Recherche - L'Île », sur www.litterature.org (consulté le )
  19. « Nora Atalla / Maison des écrivains et de la littérature », sur www.m-e-l.fr (consulté le )
  20. « Recherche - L'Île », sur www.litterature.org (consulté le )
  21. « Recherche - L'Île », sur www.litterature.org (consulté le )
  22. « Salon international du livre de Québec 2014 », Revue Les libraires,‎ (lire en ligne, consulté le )
  23. « Recherche - L'Île », sur www.litterature.org (consulté le )
  24. « Recherche - L'Île », sur www.litterature.org (consulté le )
  25. «La passion de la lecture et l'amour de l'écriture», sur Maghress (consulté le )
  26. « 20 finalistes pour le Prix francophone international du Festival de la poésie de Montréal », sur Livres Hebdo (consulté le )
  27. « Recherche - L'Île », sur www.litterature.org (consulté le )
  28. « Recherche - L'Île », sur www.litterature.org (consulté le )
  29. Isabelle Chabot, « Nora Atalla présente son quatrième bébé », L'Appel (Sainte-Foy), vol. no. Vol: 65 No: 32,‎ , p. 7
  30. « Nora Atalla lance à Kingsey Falls », sur La Tribune, (consulté le )
  31. « Nora Atalla lance à Kingsey Falls », sur La Tribune, (consulté le )
  32. « Nora Atalla lance à Kingsey Falls », sur La Tribune, (consulté le )
  33. « Nora Atalla lance à Kingsey Falls », sur La Tribune, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]