Noomi Rapace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rapace (homonymie) et Norén.
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir RAPAS.
Noomi Rapace
Description de cette image, également commentée ci-après
Noomi Rapace au San Diego Comic-Con 2017.
Nom de naissance Noomi Norén
Naissance (38 ans)
Hudiksvall
Nationalité Drapeau de la Suède Suédoise
Profession Actrice
Films notables Millenium
Millenium 2
Millenium 3
Sherlock Holmes : Jeu d'ombres
Prometheus
Seven Sisters
Séries notables Millenium

Noomi Rapace, créditée sous son nom de naissance Noomi Norén au début de sa carrière, est une actrice suédoise, née le à Hudiksvall.

Elle a été révélée en 2009 par le film Millenium et ses suites, qui sont l'adaptation des romans du même nom.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Sa mère, Nina Norén (sv), est une actrice et metteuse en scène de théâtre suédoise. Son père, Rogelio Durán, qu'elle n'a pas connu avant l'âge de 15 ans, était un chanteur de flamenco et acteur de nationalité espagnole, originaire de la ville de Badajoz[1],[2].

Débuts et révélation suédoise[modifier | modifier le code]

Noomi Norén passe son enfance à Järna en Suède avant que sa famille ne déménage en Islande. À l’âge de sept ans, elle obtient un rôle muet dans le film Í skugga hrafnsins de Hrafn Gunnlaugsson. C’est à la suite de cette première expérience au cinéma qu’elle décide de devenir actrice. Elle fait ses débuts à la télévision suédoise en 1996 dans le rôle de Lucinda Gonzales dans une série télévisée Tre kronor.

Noomi Norén étudie la comédie au Skara Skolscen en 1998-1999. Par la suite, elle joue dans des pièces au théâtre Plaza en 2000-2001, au Orionteatern en 2001, au Teater Galeasen, au Stockholms stadsteater en 2002-2003, ainsi qu'au Théâtre dramatique royal.

Elle prend le pseudonyme de Noomi Rapace en 2001 lorsqu'elle se marie avec l'acteur Ola Rapace - ils divorceront en 2010 mais elle conservera ce nom par la suite.

Sa prestation dans la trilogie cinématographique adaptant la saga romanesque Millenium lui assure une renommée internationale et lance sa carrière à Hollywood.

Progression difficile à Hollywood[modifier | modifier le code]

En septembre 2014, à la première de The Drop, à Toronto.

En 2011, elle tient ainsi le premier rôle féminin du blockbuster Sherlock Holmes : Jeu d'ombres, de Guy Ritchie, face à Robert Downey Jr. et Jude Law.

Mais c'est en 2012 qu'elle participe à un projet de plus grande envergure : la fresque de science-fiction Prometheus, marquant le retour du cinéaste Ridley Scott à la franchise Alien. Elle y prête ses traits à la scientifique Elizabeth Shaw, aux côtés de Charlize Theron, Idris Elba et Michael Fassbender. La même année, elle évolue dans un registre différent avec le thriller psychologique Passion face à Rachel McAdams, sous la direction de Brian De Palma. Si le premier connaît un succès critique et commercial mondial, le second est une déception.

Au mois d'août, elle joue dans le clip vidéo de la chanson Doom and Gloom de l’album compilation GRRR! des Rolling Stones, tourné dans les studios de la Cité du Cinéma de Luc Besson à Saint-Denis.

En 2013, elle retrouve Niels Arden Oplev, le réalisateur de Millenium, pour le thriller néo-noir Dead Man Down, au sein d'un casting international : Colin Farrell, Isabelle Huppert, Dominic Cooper et Terrence Howard. Le film est néanmoins un échec. En 2014, elle partage l'affiche du polar Quand vient la nuit avec Tom Hardy, James Gandolfini et Matthias Schoenaerts. Si les critiques sont très positives, le film déçoit commercialement.

Elle poursuit en 2015 dans le registre du thriller avec Enfant 44, où elle retrouve Tom Hardy, Gary Oldman, Joel Kinnaman et Vincent Cassel. C'est un nouvel échec au box-office, tout comme Rupture l'année suivante, qui reçoit en outre de mauvaises critiques.

L'année 2017 est marquée par la sortie de plusieurs projets. Si son rôle d'Elizabeth Shaw est réduit à une courte apparition dans le blockbuster Alien: Covenant de Ridley Scott, elle est à l'affiche de trois autres films dans des rôles plus conséquents : le film d'action Conspiracy de Michael Apted, qui passe cependant inaperçu ; le thriller de science-fiction Seven Sisters, de Tommy Wirkola, où elle joue sept rôles ; et le thriller urbain Bright, de David Ayer, où elle donne la réplique à Will Smith.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Noomi Rapace a été mariée à l’acteur suédois Ola Rapace (né Pär Ola Norell) entre 2001 et 2010. Ils ont eu un fils prénommé Lev.

Pseudonyme[modifier | modifier le code]

Noomi Norén et son ancien mari Pär Ola Norell ont choisi le pseudonyme de Rapace en référence au mot français désignant ce type d'oiseaux. En effet, elle adore la langue française et son ex-mari a pour sa part vécu à Montpellier ; d'autre part, elle explique qu'elle s'« identifie volontiers à un oiseau de proie », et n'hésite pas à « foncer toutes griffes dehors vers les menteurs, les lâches et les hypocrites »[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Inscrite au générique sous le nom de Noomi Norén jusqu'en 2007, elle est ensuite créditée sous le nom de Noomi Rapace

Prochainement :

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 1996-1997 : Tre kronor (série) : Lucinda Gonzales
  • 2001 : Röd jul de Linus Tunström : Une femme à la taverne
  • 2001 : Pusselbitar (mini-série) : Marika Nilsson
  • 2002 : Stora teatern (mini-série) : Fatima
  • 2003 : Tusenbröder - Saison 2, épisode 5 : aide à domicile
  • 2004 : Älskar, älskar och älskar de Susan Taslimi : Nelly
  • 2005 : Lovisa och Carl Michael de Leif Magnusson : Anna Rella
  • 2007 : Labyrint mobisodes (mini-série) : Nicky
  • 2007-2008 : Labyrint (série) : Nicky
  • 2010 : Millenium (série) : Lisbeth Salander

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Julie Dumas est la voix française régulière de Noomi Rapace[5].

Au Québec, Catherine Proulx-Lemay est la voix française de l'actrice[6],[7].

En France
Au Québec

Note : La liste indique les titres québécois.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « La piel de Lisbeth Salander », El País, Luis Martínez, 29/05/2009.
  2. (es) « El padre pacense de Lisbeth Salander », Hoy, Mercedes Barrado Timón, 29/01/2010.
  3. « Les clés de... Noomi Rapace », Illimité, no 190,‎
  4. (en) Distinctions complètes - Internet Movie Database
  5. a et b « Comédiennes ayant doublé Noomi Rapace en France » sur AlloDoublage, consulté le 24 février 2014, m-à-j le 25 mars 2015.
  6. http://www.doublage.qc.ca/p.php?i=164&idacteuren=11573
  7. http://www.doublage.qc.ca/p.php?i=163&idacteurfr=266
  8. « Fiche du doublage français du film » sur AlloDoublage, consulté le 25 mars 2015

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lambert C., « Noomi Rapace, l'exploratrice », air le mag, no 29, mai 2012, p.  6-9

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :