Nontronite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nontronite
Catégorie IX : silicates[a]
Image illustrative de l’article Nontronite
Nontronite de Badín (volcans de Kremnica, district de Žiar nad Hronom, Slovaquie).
Général
Classe de Strunz
Formule chimique Na0,3FeIII2(Si,Al)4O10(OH)2 · n H2O
Identification
Couleur jaune à jaune-vert, vert-olive ou orange à brun
Système cristallin monoclinique
Réseau de Bravais 2/m, a = 5,23 Å, b = 9,11 Å, c = 15,5 Å, β = 90°
Échelle de Mohs 1,5-2
Éclat mat, cireux
Propriétés optiques
Indice de réfraction nα = 1,530-1,580, nβ = 1,555-1,612, nγ = 1,560-1,615
Biréfringence biaxiale

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La nontronite est un minéral du groupe des smectites (famille des phyllosilicates), dont elle constitue le pôle ferrique. Sa formule chimique est Na0,3FeIII2(Si,Al)4O10(OH)2 · n H2O.

Le nom de ce minéral fait référence à sa localité-type Saint-Pardoux-la-Rivière près de Nontron (Dordogne, France). Il a été nommé par Pierre Berthier[1]. En 1822 ses découvreurs Johann Jakob Bernhardi et Rudolph Brandes l'avaient nommé chloropal en raison de son aspect cireux (semblable à l'opale) et de sa couleur verte (χλωρός (khlôros) en grec).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.

Références[modifier | modifier le code]

  1. P. Berthier, « Nontronite, nouveau minéral découvert dans le département de la Dordogne », Annales de Chimie et de Physique, vol. 36,‎ , p. 22-27.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]