Nonnos d'Édesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nonnos.
Nonnos d'Édesse
Saint pelagia.jpg
Nonnos priant à genoux (enluminure du XIVe s.).
Fonction
Évêque
Édesse et Héliopolis
Biographie
Décès
Activité
Autres informations
Étape de canonisation

Nonnos d'Édesse († 471) ou Nonnus (en grec ancien Νόννος, dérivé de νέννος / nennos « l'oncle »), ascète et évêque chrétien, considéré comme saint par les Églises catholique et orthodoxe.

Histoire et tradition[modifier | modifier le code]

Selon la tradition, Nonnos est d'abord un ascète de la communauté monastique de Tabennisiot, en Égypte.

Réputé pour sa sagesse, il est élu en 448 évêque d'Édesse, en Syrie byzantine (Mésopotamie). En 453, à la suite d'un sermon, il convertit la future sainte Pélagie.

Plus tard, il est nommé évêque d'Héliopolis, en Égypte où il convertit plusieurs milliers d'Arabes au christianisme.

Après la mort de l'évêque d'Édesse, il retourne à son premier siège, où il meurt en 471.

On le confond parfois avec Nonnos de Panopolis, poète de la même époque, et auteur des Dionysiaques.

Notes et références[modifier | modifier le code]