Non ma fille tu n'iras pas danser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Non ma fille tu n'iras pas danser
Description de cette image, également commentée ci-après

La Danse des quatre bretonnes par Paul Gauguin (1888)

Réalisation Christophe Honoré
Scénario Christophe Honoré, Geneviève Brisac
Acteurs principaux
Sociétés de production Why Not Production
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Durée 105 minutes
Sortie 2009

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Non ma fille tu n'iras pas danser est un film français réalisé par Christophe Honoré en 2009 et qui est sorti sur les écrans le . Ce film est inspiré du roman Week-end de chasse à la mère de Geneviève Brisac qui en est également la coscénariste[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Léna vient de se séparer de son mari Nigel et obtient la garde de ses deux enfants. Elle est cependant dans une période de grande confusion personnelle et sentimentale amplifiée par l'abandon de son travail d'anesthésiste à l'hôpital. Elle part passer quelques jours de vacances dans la maison familiale de Bretagne en compagnie de ses enfants, de ses parents et de sa sœur et son frère. Cependant sa mère Annie, avec l'accord de l'ensemble de la famille présente, décide d'inviter Nigel quelques jours pour lui permettre de voir ses enfants, tout en espérant secrètement un rabibochage du couple. Face au fait accompli, Léna s'irrite et dans un premier temps décide de partir immédiatement avant de se raviser. Les tensions entre les différents binômes composant la famille sont importantes avec cependant pour source commune la recherche difficile du bonheur individuel au sein du fragile équilibre des couples. Léna, étouffée par sa famille et son absence de repères dans sa vie, s'enfonce dans une période faite d'incertitudes et de décisions contradictoires.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Chiara Mastroianni lors de la présentation du DVD de Non ma fille tu n'iras pas danser.

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • La chanson de pré-générique est Another World du groupe Anthony and the Johnsons, qui figure sur leur album éponyme (en).
  • Le titre du film a été choisi d'après la comptine Sur le pont du Nord[2].
  • Il existe deux versions de l'affiche de ce film sans ou avec le slogan Vivez libre qui fut trouvé par le distributeur Jean Labadie quinze jours avant la sortie du film à des fins marketing[3] en raison du handicap supposé d'un film au titre long auprès du public.
  • Des membres de cercles celtiques de toute la Bretagne ont été engagés pour porter le costume breton et assurer les danses en tant que figurants lors de la scène centrale du film de la légende de Katell qui donne son titre à l'œuvre.
  • Une partie du film a été tournée dans les Monts d'Arrée, mais le tournage a également pris place, durant près de 20 jours en centre Bretagne dans les villes de Saint-Brieuc, Neulliac et Saint-Gilles-Vieux-Marché.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]