Non-sionisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le non-sionisme est la position politique des Juifs qui « étaient [ou sont] disposés à aider à soutenir une colonisation juive dépolitisée en Palestine (...) mais ne viendront pas en Aliyah »[1].

Différence avec l'antisionisme[modifier | modifier le code]

"Il y a une différence marquée entre le non-sionisme et l'antisionisme: un non-sioniste peut remettre en question le fondement théorique du concept de" rassemblement des exilés "dans un Etat juif indépendant: s'il est juif, il ne choisira pas de vivre en Israël, il n'approuvera pas non plus la notion d'autres Juifs qui y vivent[pas clair] (...) mais les antisionistes ne trouvent pas suffisant d'être insatisfaits d'une décision prise et mise en œuvre il y a longtemps. l'évaluation de la situation se limite à un cadre historique (et, par conséquent, théorique): non seulement ils ont une opinion défavorable sur l'établissement d'Israël dans le passé, mais ils contestent la légitimité d'Israël en tant qu'État dans le temps présent et l'avenir"[2].

Définitions contemporaines[modifier | modifier le code]

Haredim non-sioniste[modifier | modifier le code]

Généralement, les groupes Haredim ashkénazes qui participent au gouvernement israélien mais qui ne croient pas à l'idéologie religieuse du sionisme sont connus comme « non-sionistes »[réf. souhaitée].

Parti politique non-sioniste actuel[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. David Polish, Prospects for Post-Holocaust Zionism, in Moshe David (editor), Zionism in Transition, Institute of Contemporary Jewry, Hebrew University of Jerusalem, Arno Press, 1980, p.315.
  2. Yoram Dinstein, Anti-Semitism, Anti-Zionism and the United Nations in Israel's Yearbook of Human Rights, Faculty of Law, Tel-Aviv University, vol.17, Martinus Nijhoff Publishers, 1987, p.16.
  3. (he) « Hadash Election Manifesto 2006 » [archive du ], Hadash (consulté le 16 mars 2007)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Thomas Kolsky, Jews Against Zionism, Temple University Press, (lire en ligne), p. 118
  • (en) Roselle Tekiner, Anti-Zionism: analytical reflections, Amana Books, , p. 66

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]