Nomikai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2009).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant la cuisine <adjF> image illustrant japonais
Cet article est une ébauche concernant la cuisine japonaise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Nomikai (飲み会?) signifie littéralement « réunion pour boire », et désigne les soirées que font les Japonais pour se détendre. Ces soirées se déroulent généralement dans une izakaya, un genre de bar-restaurant où bière et saké sont servis.

Si on parle de nomikai pour une sortie entre amis, le véritable phénomène de société est la nomikai entre collègues de bureau. Il n'est pas rare de croiser des groupes de salarymen parfois ivres morts dans des quartiers d'affaires tels que Nihonbashi.

C'est généralement le chef qui propose de partir en nomikai, et il est difficile pour les subalternes de refuser.

Une nomikai commence toujours par le fameux kanpai (乾杯, « Santé ! »?) (du chinois 干杯 / 乾杯, gānbēi, « cul sec »), et se termine souvent par un savant calcul de division de la note faisant en sorte que les plus jeunes payent le moins cher, et les plus âgés plus cher.