Nomascus hainanus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gibbon de Hainan

Nomascus hainanus
Description de cette image, également commentée ci-après
Gibbon de Hainan
Classification selon MSW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Mammalia
Ordre Primates
Sous-ordre Haplorrhini
Infra-ordre Simiiformes
Micro-ordre Catarrhini
Super-famille Hominoidea
Famille Hylobatidae
Genre Nomascus

Espèce

Nomascus hainanus
(Thomas, 1892)

Synonymes

  • Hylobates hainanus Thomas, 1892

Statut de conservation UICN

( CR )
CR A2acd; B1ab(iii,v)+2ab(iii,v); C2a(ii); D :
En danger critique d'extinction

Statut CITES

Sur l'annexe I de la CITES Annexe I , Rév. du 01/07/1975

Répartition géographique

Description de cette image, également commentée ci-après
Répartition de Nomascus hainanus sur l'île de Hainan en République populaire de Chine.

Le gibbon de Hainan[1] (Nomascus hainanus) est une espèce de primates de la famille des Hylobatidae, du genre Nomascus. Considérée précédemment comme une sous-espèce de Nomascus concolor ou Nomascus nasutus, ce taxon est reconnu comme une espèce depuis 2006, sur la base des différences de cris et de couleurs de fourrure. Endémique de l'île de Hainan en République populaire de Chine dont elle tire son nom, l'espèce est considérée comme en danger critique d'extinction par l'Union internationale pour la conservation de la nature qui l'a classée dans sa liste des 100 espèces les plus menacées au monde en 2012.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Écologie et comportement[modifier | modifier le code]

Alimentation[modifier | modifier le code]

Nomascus hainanus est presque exclusivement frugivore, il se nourrit notamment de Litchi canensis, Nephelium topengii, et de figues[2].

Reproduction[modifier | modifier le code]

Cette espèce est polygame avec deux femelles en moyenne pour un mâle. La femelle initie la reproduction[2].

Habitat et répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce est endémique de l'île de Hainan en Chine[3]. La population s'élève à environ 25-28 individus. [4]

Classification[modifier | modifier le code]

Menaces et protection[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Murray Wrobel, Elsevier's Dictionary of Mammals : in Latin, English, German, French and Italian, Amsterdam, Elsevier, , 857 p. (ISBN 978-0-444-51877-4, lire en ligne), entrée N°2894
  2. a et b (en) Référence Animal Diversity Web : Nomascus hainanus
  3. (en) Référence UICN : espèce Nomascus hainanus (Thomas, 1892)
  4. (en) « Hainan Gibbon », sur New England Primate Conservancy (consulté le 18 août 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]