Nolito

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nolito
Image illustrative de l’article Nolito
Nolito.
Situation actuelle
Équipe Celta de Vigo
Numéro 9
Biographie
Nom Manuel Agudo Durán[1]
Nationalité Espagnol
Naissance (35 ans)
Sanlúcar de Barrameda (Espagne)
Taille 1,75 m (5 9)
Poste Milieu offensif / Attaquant
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
1990-2000 UD Algaida
2000-2006 Atlético Sanluqueño
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2006-2008 Écija Balompié076 (18)
2008-2011 FC Barcelone B107 (29)
2010-2011 FC Barcelone005 0(1)
2011-2013 Benfica Lisbonne063 (16)
2013 Grenade CF017 0(3)
2013-2016 Celta de Vigo 103 (39)
2016-2017 Manchester City030 0(6)
2017-2020 Séville FC079 (15)
2020- Celta de Vigo051 (11)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2014- Espagne016 0(6)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :

Manuel Agudo Durán, plus connu sous le nom de Nolito, né le à Sanlúcar de Barrameda (Andalousie, Espagne), est un footballeur international espagnol qui évolue au poste d'attaquant polyvalent ou de milieu offensif au Celta de Vigo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Nolito commence à jouer au football avec les alevins de l'UD Algaida de Sanlúcar. Puis il rejoint l'Atlético Sanluqueño, club entraîné par Manolo Moscosio où Nolito coïncide avec un joueur comme José Manuel Jurado. Nolito joue ensuite avec Mestalla (la deuxième équipe de Valence CF) et Écija Balompié.

Carrière[modifier | modifier le code]

FC Barcelone (2008-2011)[modifier | modifier le code]

En , Nolito est recruté par le FC Barcelone pour jouer avec l'équipe réserve entraînée par Luis Enrique. En octobre de cette année, il est convoqué pour la première fois par Pep Guardiola pour jouer un match avec la première équipe (match de Coupe du Roi face à Benidorm). Le , Nolito débute enfin avec la première équipe du FC Barcelone en entrant sur le terrain à la place de Pedro. Le , il inscrit son premier but face à Ceuta en Coupe du Roi.

Benfica Lisbonne (2011-2013)[modifier | modifier le code]

En , Nolito, en fin de contrat, annonce qu'il quitte le Barça pour rejoindre le Benfica Lisbonne. Le , lors de son premier match avec Benfica, Nolito marque son premier but avec son nouveau club, en qualification pour la Ligue des champions contre le club turc Trabzonspor. Il marque à nouveau au match retour pour son deuxième match.

Prêt à Grenade (2013)[modifier | modifier le code]

Le , Nolito est prêté jusqu'à la fin de la saison à Grenade. Le , il inscrit son premier but avec Grenade, contre l'Espanyol de Barcelone.

Celta de Vigo (2013-2016)[modifier | modifier le code]

Le , Nolito signe un contrat de quatre ans avec le Celta de Vigo où il retrouve Luis Enrique, son ancien entraîneur au FC Barcelone B[2]. Sa première saison est réussie, avec 14 buts en 33 matches.

Lors de la saison 2014-2015, Nolito s'impose comme un buteur régulier mais se démarque également dans le collectif de l'équipe. Après un excellent début de saison avec le Celta, Nolito est convoqué par Vicente del Bosque pour jouer avec l'équipe d'Espagne en [3],[4]. Le , Nolito est titularisé lors du match amical face à l'Allemagne à Vigo. L'espagnol finit la saison avec 13 buts pour autant de passes décisives, ayant créé 96 occasions de buts.

Durant l'été 2015, des rumeurs de transferts l'envoient à Barcelone, en remplacement de Pedro[5]. Lors des cinq premières journées de championnat, il marque à cinq reprises. Le , Nolito marque d'une magnifique frappe enroulée pleine lucarne[6] et donne deux passes décisives contre le FC Barcelone, son ancien club, durant une victoire surprise du Celta 4-1[7],[8]. Le , il inscrit le plus beau but de la neuvième journée de championnat contre le Real Madrid.

Membre d'une liste provisoire de 25 joueurs espagnols sélectionnés pour disputer l'Euro 2016[9], il fait partie de la liste définitive de 23 joueurs annoncée le [10]. Le , Nolito inscrit un doublé en sept minutes en match de préparation pour l'Euro face à la Bosnie-Herzegovine puis récidive en juin face à la Corée du Sud.

Durant l'Euro, Nolito trouve le chemin des filets contre la Turquie en phase de poules (3-0). Néanmoins, l'Espagne s'arrêtera en huitièmes de finale face à la revancharde Italie qui avait perdue la finale en 2012 et prive ainsi les espagnols de réaliser un triplé en coupe d'Europe.

Manchester City (2016-2017)[modifier | modifier le code]

Le , il s'engage pour quatre ans avec Manchester City[11].

Durant la seconde journée de championnat, Nolito s'offre un doublé contre Stoke City. Mi-septembre, durant le premier match d'éliminatoires pour la Coupe du monde 2018, il réalise un triplé de passes décisives et contribue à une écrasante victoire de la Roja face au Liechtenstein (8-0). Le , l'ailier écope du premier carton rouge de sa carrière lors d'une victoire à domicile contre Bournemouth[12].

Séville FC (2017-2020)[modifier | modifier le code]

Le , Nolito s'engage en faveur du Séville FC pour trois ans[13].

Retour au Celta (depuis 2020)[modifier | modifier le code]

Le , Nolito retourne au Celta de Vigo pour une saison et demie, trois ans après son départ[14]. Le transfert est rendu possible à titre exceptionnel en raison de la blessure du gardien Sergio Álvarez alors que le contrat du joueur à Séville n'avait pas encore expiré. Il échoit du numéro trois, inusité depuis le départ en prêt de David Costas[15].

Nolito retrouve le maillot du Celta le en entrant en jeu contre le Deportivo Alavés. Il convertit un penalty avant de délivrer une passe décisive à Santi Mina qui conclut une large victoire 6-0, une première pour le club en Liga depuis 1954[16].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Nolito est un joueur doué techniquement. Polyvalent sur le front de l'attaque, il peut évoluer attaquant de pointe mais affectionne le poste d’ailier gauche. Créatif, il est un élément libre sur le terrain et sa technique lui permet de construire les offensives de son équipe. L'Espagnol use de ses nombreux dribbles pour s'immiscer dans la défense adverse, ce qui en fait un joueur craint dans la surface de réparation.

Possédant une bonne vision du jeu et un véritable sens du collectif, Nolito sert souvent ses coéquipiers avec ses passes précises. Sa vitesse de course est un atout qu'il combine avec sa capacité à analyser de nombreuses situations de jeux. Cependant, son manque d'implication dans la perte de balle et son faible apport en défense lui est reprochable.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Nolito au 21 juin 2020[17]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Barrages Espagne Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2006-2007 Drapeau de l'Espagne Écija Balompié D3 31 2 - 5 3 - - - - - - - - - - - - - - 36 5 0
2007-2008 Drapeau de l'Espagne Écija Balompié D3 36 12 - - - - - - - - - - - 4 1 - - - - 40 13 0
Sous-total 67 14 - 5 3 - - - - - - - - 4 1 - - - - 76 18 0
2008-2009 Drapeau de l'Espagne FC Barcelone B D3 28 4 - - - - - - - - - - - - - - - - - 28 4 0
2009-2010 Drapeau de l'Espagne FC Barcelone B D3 35 12 - - - - - - - - - - - 6 0 - - - - 41 12 0
2010-2011 Drapeau de l'Espagne FC Barcelone B D2 38 13 11 - - - - - - - - - - - - - - - - 38 13 11
Sous-total 101 29 11 - - - - - - - - - - 6 0 - - - - 107 29 11
2010-2011 Drapeau de l'Espagne FC Barcelone Liga 2 0 0 3 1 1 - - - - - - - - - - - - - 5 1 1
Sous-total 2 0 0 3 1 1 - - - - - - - - - - - - - 5 1 1
2011-2012 Drapeau du Portugal Benfica Lisbonne D1 29 11 7 3 0 1 4 1 3 C1 12 3 0 - - - - - - 48 15 11
2012-2013 Drapeau du Portugal Benfica Lisbonne D1 6 1 0 3 0 0 3 0 0 C1 3 0 0 - - - - - - 15 1 0
Sous-total 35 12 7 6 0 1 7 1 3 - 15 3 0 - - - - - - 63 16 11
2012-2013 Drapeau de l'Espagne Grenade CF (prêt) Liga 17 3 1 - - - - - - - - - - - - - - - - 17 3 1
Sous-total 17 3 1 - - - - - - - - - - - - - - - - 17 3 1
2013-2014 Drapeau de l'Espagne Celta de Vigo Liga 35 14 2 2 0 0 - - - - - - - - - - - - - 37 14 2
2014-2015 Drapeau de l'Espagne Celta de Vigo Liga 36 13 13 1 0 1 - - - - - - - - - - 2 0 1 39 13 15
2015-2016 Drapeau de l'Espagne Celta de Vigo Liga 29 12 6 - - - - - - - - - - - - - 11 5 2 40 17 8
Sous-total 100 39 21 3 0 1 - - - - - - - - - - 13 5 3 116 44 25
2016-2017 Drapeau de l'Angleterre Manchester City Premier League 19 4 2 4 0 1 1 0 0 C1 6 2 2 - - - 3 1 3 33 7 8
Sous-total 19 4 2 4 0 1 1 0 0 - 6 2 2 - - - 3 1 3 33 7 8
2017-2018 Drapeau de l'Espagne Séville FC Liga 30 4 5 5 1 1 - - - C1 7 0 1 - - - 0 0 0 42 5 7
2018-2019 Drapeau de l'Espagne Séville FC Liga 4 0 0 3 1 2 - - - C3 10 4 1 - - - - - - 17 5 3
2019-2020 Drapeau de l'Espagne Séville FC Liga 15 3 0 3 2 1 - - - C3 2 0 1 - - - - - - 20 5 2
Sous-total 49 7 5 11 4 4 - - - - 19 4 3 - - - - - - 79 15 12
2019-2020 Drapeau de l'Espagne Celta de Vigo Liga 1 1 1 - - - - - - - - - - - - - - - - 1 1 1
Sous-total 1 1 1 - - - - - - - - - - - - - - - - 1 1 1
Total sur la carrière 391 109 48 32 8 8 8 1 3 - 40 9 5 10 1 - 16 6 6 497 134 70

Palmarès[modifier | modifier le code]

 

FC Barcelone

 

Benfica Lisbonne

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Squads for 2016/17 Premier League confirmed », sur www.premierleague.com, (consulté le )
  2. « Nolito au Celta Vigo », sur lequipe.fr,
  3. Alejandro Coiquil, « Espagne, Del Bosque convoque Nolito et Morata, mais pas Diego Costa », sur goal.com,
  4. Robin Delorme, « Nolito, une histoire de famille », sur sofoot.com,
  5. « Pedro à MU, Nolito au Barça ? », sur sport24.lefigaro.fr,
  6. « VIDEO : Celta - Barça, la superbe frappe enroulée de Nolito », sur goal.com,
  7. « Espagne: Celta Vigo écrase le Barça 4-1 », sur swissinfo.ch,
  8. Jean-Baptiste Duluc, « Liga (5e journée) - Le Barça n'est plus invaincu, sa défense a explosé », sur eurosport.fr,
  9. « Diego Costa absent de la pré-liste provisoire de l'Espagne », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  10. « Espagne: Isco et Saul Niguez écartés pour l'Euro », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  11. « Nolito signe à Manchester City », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  12. Vincent Duchesne, « Carton plein pour Manchester City, Arsenal à l'affût », sur sport24.lefigaro.fr, Le Figaro,
  13. « Nolito à Séville (officiel) », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  14. (es) Rafa Valero, « Nolito refuerza al Celta hasta final de temporada y una más », sur Marca, .
  15. (es) « RC Celta » Plantilla », sur rccelta.es (consulté le ).
  16. « Liga : Celta Vigo, large vainqueur d'Alavés, se donne de l'air », sur L'Équipe, .
  17. « Fiche de Nolito », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :