Noailles (Tarn)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Noailles.

Noailles
Noailles (Tarn)
Mairie de Noailles.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Tarn
Arrondissement Arrondissement d'Albi
Canton Carmaux-2 Vallée du Cérou
Intercommunalité Gaillac Graulhet Agglo
Maire
Mandat
Serge Rouquette
2014-2020
Code postal 81170
Code commune 81197
Démographie
Gentilé Noaillais
Population
municipale
218 hab. (2016 en augmentation de 4,31 % par rapport à 2011)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 00′ 41″ nord, 1° 59′ 08″ est
Altitude Min. 210 m
Max. 307 m
Superficie 11,59 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tarn

Voir sur la carte administrative du Tarn
City locator 14.svg
Noailles

Géolocalisation sur la carte : Tarn

Voir sur la carte topographique du Tarn
City locator 14.svg
Noailles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Noailles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Noailles

Noailles (en occitan Noalhas) est une commune française située dans le département du Tarn, en région Occitanie.

Le gentilé des habitants de Noailles est Noaillais, Noaillaises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située au nord-ouest d'Albi, sur la Vère.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les habitants de Noailles faisaient partie de ceux qui étaient chargés, par les consuls de Cordes d'effectuer guet et garde de cette dernière. Du XIIIe au XIVe siècle, les Noaillais s'y soumirent avec peine, cherchant toujours à s'affranchir soit d'aller à l'armée sous la bannière de cette ville, soit d'y monter la garde en temps de troubles ou encore de contribuer à ses tailles[1].
La seigneurie de Noailles formait avec celles d'Alayrac et de Cazilhac l'ancien patrimoine de la famille de Cazilhac dont Bernard V de Cazilhac fut promu en 1434 évêque d'Albi, luttant ensuite contre Robert Dauphin qui lui ravit la place.
Un autre Bernard de Cazilhac eut sa résidence Noailles et en 1516 il était seigneur de Noailles. En 1526, Guillaume de Cazilhac donna ses droits à Antoine de Cazilhac, seigneur de Cessac et de Milhars et François de Cazilhac les dénombra en 1554, avec toute justice, déclarant prendre 3 livres d'albergue sur la communauté.
La seigneurie de Noailles passa ensuite, avec celle de Milhars, dans les familles de Voisins[2], de Lamoignon et de Rey de Saint-Géry.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1977 mars 2008 Gérard Ruffel    
mars 2008 mars 2014 Josiane Laville    
mars 2014 En cours Serge Rouquette    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4].

En 2016, la commune comptait 218 habitants[Note 1], en augmentation de 4,31 % par rapport à 2011 (Tarn : +2,32 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
283303326407574558556542566
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
528529528506478456427381351
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
348335330303303299294278264
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
244222192188179166183206219
2016 - - - - - - - -
218--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Monographie communale du département du Tarn - Tome III par Elie A Rossignol
  2. Pierre de Voisins
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. « Notice Mérimée de l'édifice », sur pop.culture.gouv.fr (consulté le 31 juillet 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :