NoaNoa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
NoaNoa
Genre Musique contemporaine
Musique Kaija Saariaho
Durée approximative environ 9 minutes
Dates de composition 1992
Création
Darmstadt

NoaNoa est une œuvre pour flûte et électronique de la compositrice finlandaise Kaija Saariaho, composée en 1992. Elle est créée le par Camilla Hoitenga à Darmstadt[1].

L'œuvre[modifier | modifier le code]

NoaNoa est un approfondissement de la partie de flûte du ballet Maa composé en 1991[1]. NoaNoa, qui veut dire odeur en tahitien, est inspiré d'une gravure de Paul Gauguin, ainsi que de son journal écrit à Tahiti[2].

L'œuvre utilise de nombreuses techniques de jeu étendues, développées en collaboration avec la flûtiste américaine Camilla Hoitenga, en particulier des multiphoniques, mais surtout un travail sur le souffle, avec des mélanges et des transitions entre son, souffle, et texte parlé[1]. Ces effets sont parfois traités par l'électronique, réalisé sous la direction de Jean-Baptiste Barrière[1],[3].

La durée d'exécution est d'environ 9 minutes.

Discographie[modifier | modifier le code]

Le premier enregistrement de l'œuvre est réalisé par la flûtiste Camilla Hoitenga en 1997, la partie électronique étant réalisée à l'IRCAM[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Pierre Michel, Livret de Private Gardens, Ondine 1997, p. 4-5
  2. NoaNoa sur le site de l'Ircam
  3. Kaija Saariaho, Jean-Baptiste Barrière et Xavier Chabot, « On the realisation of NoaNoa and Près, two pieces for solo instruments and the Ircam signal processing workstation », in Proceedings of the 1993 International Computer Music Conference, Tokyo, 1993.