No More Heroes (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir No More Heroes.
No More Heroes

Album de The Stranglers
Sortie Septembre 1977
Genre rock
Producteur Martin Rushent
Label United Artists
Critique

Albums de The Stranglers

No More Heroes est le second album du groupe britannique The Stranglers, paru en 1977.

C'est également l'achèvement du premier gros travail effectué par le groupe qui, lors de sa création, avait plus ou moins déjà en "boîte" leurs deux premiers albums : celui-ci et Rattus Norvegicus.

Titres[modifier | modifier le code]

  1. I Feel Like a Wog
  2. Bitching
  3. Dead Ringer
  4. Dagenham Dave
  5. Bring On The Nubiles
  6. Something Better Change
  7. No More Heroes
  8. Peasant In The Big Shitty
  9. Burning Up Time
  10. English Towns
  11. School Mam

Toutes les chansons sont signées par "The Stranglers". Elles sont déposées chez "Albion Music/April Music".

Lors de la réédition en CD de 2001, trois titres bonus ont été ajoutés :

  1. Straighten Out
  2. 5 Minutes
  3. Rok it to the Moon

Musiciens[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Sur No More Heroes, les Stranglers confirment leur genre musical, avec mise en avant de la basse et des claviers. L'album est encore produit par Martin Rushent, enregistré au "T.W.Studios" de Fulham à Londres, et complété en juillet 1977. L'ingénieur du son était Alan Winstanley. Il sera ensuite mixé aux studios Olympic de Barnes, par l'ingénieur du son Doug Bennett assisté de Nigel Brooke-Harte.

La pochette est conçue par Paul Henry. Les photographies sont de Trevor Rogers et Eamonn O'Keefe. Sur l'arrière de la pochette du disque, nous pouvons voir Jean-Jacques Burnel allongé sur la tombe de Trotsky. Il existe deux versions différentes de pochettes.

L'idée de No More Heroes est de répondre à la chanson "Heroes", le tube de David Bowie...[réf. nécessaire]