No Age

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
No Age
Description de cette image, également commentée ci-après
No Age en concert en 2009 à Albuquerque.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock expérimental, art punk, noise rock
Années actives Depuis 2005
Labels Drag City (actuel), Fat Cat Records, Sub Pop, Post Present Medium
Site officiel noagela.org
Composition du groupe
Membres Randy Randall
Dean Allen Spunt

No Age est un groupe de rock expérimental américain, originaire de Los Angeles, en Californie. Le groupe se compose du batteur chanteur Dean Allen Spunt et du guitariste Randy Randall[1]. Ils ont publié cinq albums, dont le dernier, Snares Like A Haircut, en 2018.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (2005–2008)[modifier | modifier le code]

No Age est formé en décembre 2005 sur les cendres du groupe Wives, au sein duquel jouait Dean à la basse et au chant, et Randy de la guitare[2]. Ils jouent leur premier concert à la galerie New Image Art tenue par un ami et artiste Rich Jacobs le [3]. Leur deuxième concert s'effectue au Smell en avril 2006 avec Mika Miko et Brendan Fowler (BARR), entre autres[4].

Le duo émerge de la communauté DIY de Los Angeles[5] et notamment autour d'un club baptisé The Smell[6]. Ils publient tout d'abord cinq EP sur cinq labels différents en [7]. Leur premier album Weirdo Rippers propose une sélection de morceaux extrait de ces cinq EP[7].

Sub Pop et tournées (2009)[modifier | modifier le code]

En 2009, le groupe tourne aux États-Unis aux côtés de Deerhunter et Dan Deacon[8]. En 2010 sort l'album Everything In Between jugé plus abouti[9]. En 2012 le duo s'implique dans des actions de protestations en jouant par exemple lors d'un concert de soutien aux opposant à l'ouverture d'un supermarché Walmart dans le quartier de Chinatown à Los Angeles[10] ou contre les conditions de travail dans les usines de la marque Converse lors d'un concert sponsorisé par cette même marque[11].

Un clip de leur morceau Goat Hurt est inclus dans un DVD intitulé New Video Works, publié au label de Dean Spunt, Post Present Medium[12]. Le morceau est extrait de l'EP Dead Plane, mais est disponible en version vinyle EP 10" au festival Fuck Yeah! à Los Angeles le [12]. Le clip est réalisé par Jennifer Clavin de Mika Miko[13].

Nouveaux albums (depuis 2010)[modifier | modifier le code]

Le , No Age annonce leur nouvel album, Everything in Between, et sa liste de titres[14]. Le , No Age joue le premier single de l'album, Glitter on ors d'une interview à BBC 6 Music avec Steve Lamacq[15]. Le , la couverture de l'album[16]. Les singles aussi sont publiés le [16]. Everything In Between est publié le , et bien accueilli par la presse spécialisée[17]. Entre le 16 et le , No Age accompagne le réalisateur de clips Doug Aitken et l'actrice Chloë Sevigny à Athènes et Hydra en Grèce pour jouer la pièce Black Mirror. En , No Age publie un zine intitulé Reality Problems.

No Age publie An Object le chez Sub Pop[18].

Promotion et critiques[modifier | modifier le code]

No Age fait partie des groupes qui bénéficièrent d'un éclairage manifeste de la part du site de critique Pitchfork. Le premier album, Weirdo Rippers, est accueilli par une note de 8 sur 10[7] et le second, Nouns, 9,2/10[19].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

  • DVD-R No. 1 (Self Released, 2006)
  • Get Hurt 12" (Upset The Rhythm, 2007)
  • Dead Plane 12" (Teenage Teardrops, 2007)
  • Sick People Are Safe 12" (Deleted Art, 2007)
  • Flannel Graduate CD-r (feat Zach Hill) (Self-Released, 2008)
  • Goat Hurt 10" (2008)
  • Altamont Apparel 10" (2009)
  • Losing Feeling 12" (Sub Pop, 2009)
  • Collage Culture 12" (Post Present Medium, 2012)

Singles[modifier | modifier le code]

  • Every Artist Needs a Tragedy/Loosen This Job (Post Present Medium, 2007)
  • Neck Escaper 7" (Youth Attack, 2007)
  • PPM 7" (Post Present Medium, 2007)
  • Liars / No Age split 7" (Post Present Medium/Hand Held Heart, 2008)
  • Eraser 7" (Sub Pop, 2008)
  • Goat Hurt (2008)
  • Shred Yr. Face (2008)
  • Teen Creeps Sub Pop, 2008)
  • Glitter (Sub Pop, 2010)
  • Bored Fortress split 7"/12" (feat Infinite Body) (Not Not Fun, 2010)
  • Fever Dreaming (Sub Pop, 2010)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-François Le Puil, « No Age Chronique de l'album Nouns », 121, sur Magic, (consulté le )
  2. (en) Sasha Frere-Jones, « S/FJ: LOS ANGELES, THE SMELL AND NO AGE, OCTOBER 27-30, 2007 », S/FJ (consulté le ).
  3. (en) Drew Tewksbury, « Interviews No Age », Drew Tewksbury: Multimedia Journalist (consulté le ).
  4. Jean-François Le Puil, « No Age Chronique de l'album Nouns », 112, sur Magic, (consulté le )
  5. Martin Cazenave, « Critique album Nouns », sur Les Inrockuptibles, (consulté le )
  6. a b et c (en)Brandon Stosuy, « No Age : Weirdo Rippers Album review », sur Pitchfork, (consulté le )
  7. Charlotte Brochard, « Deerhunter + Dan Deacon + No Age = No Deachunter », sur Les Inrockuptibles, (consulté le )
  8. Thomas Burgel, « Le nouvel age de No Age », sur Les Inrockuptibles, (consulté le )
  9. (en)August Brown, « L.A. musicians to protest Chinatown Wal-Mart Saturday », sur Los Angeles Times, (consulté le )
  10. (en)August Brown, « No Age protests Converse at a Converse-sponsored show », sur Los Angeles Times, (consulté le )
  11. a et b (en) Marc Hogan, « Goat Hurt » (version du 25 août 2008 sur l'Internet Archive), Pitchforkmedia.
  12. (en) « NO AGE - NO MORE R&R: New Video Jerks », No Age: No More R&R (consulté le ).
  13. (en) « Pitchfork: No Age Announce New Album », Pitchfork (consulté le )
  14. (en) « BBC - BBC 6 Music Programmes - Steve Lamacq, 28/07/10 », BBC (consulté le ).
  15. a et b (en) « Pitchfork: No Age Unveil Album Cover », Pitchfork (consulté le )
  16. (en) « Everything In Between Reviews and More at MetaCritic », MetaCritic (consulté le )
  17. (en) Gregory Adams, « No Age Announce 'An Object' », sur Exclaim!, (consulté le ).
  18. (en)Amanda Petrusich, « No Age : Nouns Album review », sur Pitchfork, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]