Noémi Rime

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Noémi Rime est une soprano française d'opéra.

Biographie[modifier | modifier le code]

Broom icon.svg
Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », etc., peuvent être inopportunes dans les articles (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.

Premier prix de chant et musique ancienne[réf. nécessaire] du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, elle a travaillé avec Les Arts florissants de William Christie, ce qui l'a conduite, en France et à l'étranger (États-Unis, Brésil, Argentine, Japon, Canada, Italie, Pologne, etc.), à interpréter cantates (Clérambault, Monteclair...), airs de cour, musique religieuse (François Couperin, Sébastien de Brossard, Marc-Antoine Charpentier, Jean-Philippe Rameau, Jean-Joseph Cassanéa de Mondonvilleetc.) et opéras (le rôle de Didon dans Didon et Énée de Henry Purcell, Orfeo de Luigi Rossietc.). Elle a interprété La Création et Les Saisons de Haydn sous la direction de François Xavier Bilger avec l'orchestre lyrique d'Avignon, ainsi que des œuvres contemporaines de Gualterio Dazzi avec le Parlement de Musique de Strasbourg sous la direction de Martin Gester[réf. nécessaire]. Avec l'Ensemble Baroque de Limoges sous la direction de Christophe Coin, elle a chanté au « Festival du Vieux Lyon »[réf. nécessaire].

Elle a participé à de nombreuses productions[réf. nécessaire] scéniques : Atys, Le Malade imaginaire, Les Indes galantes, The Fairy Queen, Médée, Armide, travaillant avec Jean-Marie Villégier, Alfredo Arias, Adrian Noble, Patrice Caurier, Moshe Leiser, Gabriele Doehring, sous les directions musicales de William Christie, Philippe Herreweghe et Michel Schneider pour les scènes de Paris (Théâtre du Châtelet, Théâtre des Champs-Élysées, Opéra-Comique), Montpellier, Caen, Aix, La Chaise-Dieu, Madrid, Lisbonne, New York.

Sa discographie est variée[réf. nécessaire] : Alessandro Scarlatti, Antonio Caldara, Marc-Antoine Charpentier, Sébastien de Brossard, Michel-Richard Delalande, Jean-Baptiste Lully, Jean-Philippe Rameau, Wolfgang Amadeus Mozart, Felix Mendelssohn, pour le compte d'Erato, Harmonia Mundi, Opus 111, Vérany, Sirius, Ligia Digital.

Noémi Rime enseigne au CNR de Tours (depuis 1996) dans le département de musique ancienne, où elle anime la classe d'interprétation de la musique vocale et au conservatoire de Poitiers (depuis 2010), classe de chant (technique vocale et interprétation)[réf. nécessaire].

Elle est l'épouse du baryton-basse François Bazola[réf. nécessaire], chef de chœur dans l'ensemble vocal et instrumental Les Arts Florissants dirigé par William Christie. Elle fait partie de l'ensemble Consonances qu'a fondé François Bazola[réf. nécessaire].

Liens externes[modifier | modifier le code]