Nk.F

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nk.F
Nom de naissance Nikola Feve
Activité principale compositeur, producteur
Années actives Depuis 2015

Nk.F est le pseudonyme de Nikola Feve, un compositeur et producteur français[1].

Nk.F à notamment collaboré avec PNL[2], Damso[3], Orelsan[4], Niska[5], Hornet La Frappe, Siboy[6], Lorenzo, Synapson, Yelle[7].

Discographie[modifier | modifier le code]

Réalisation[modifier | modifier le code]

PNL[8][modifier | modifier le code]

Mixage audio, arrangement et mastering[modifier | modifier le code]

Principaux albums[modifier | modifier le code]

Principaux titres[modifier | modifier le code]

Principaux beats composés (avec Joa Trackbastardz)[modifier | modifier le code]

Nk.F à co-écrit et produit les "beats" des titres ci-dessous:

  • Damso - Julien (2018), Une âme pour deux (2017)[9]
  • PNL - Tu sais pas (2016), Uranus (2016), Luz de luna (2016), Dans la légende (2016)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Damso, le diable noir », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 23 août 2018)
  2. « Le très discret duo PNL fait la une de la revue américaine The Fader », Rapelite.com,‎ 14juin 2016 (lire en ligne, consulté le 30 juillet 2018)
  3. « Damso : Les chiffres de ventes de son album « Ipséïté » ! », Booska P,‎ (lire en ligne, consulté le 30 juillet 2018)
  4. « Kobo met en scène la jeunesse belge dans le clip du puissant "All Eyes On Me" », Les Inrocks,‎ 23 mars 2018-consulté le=2018-07-30 (lire en ligne)
  5. « L’album COMMANDO de Niska est certifié double disque de platine », Rapelite.com,‎ (lire en ligne, consulté le 30 juillet 2018)
  6. « Siboy, pas de maladresse », sur yard.media (consulté le 30 juillet 2018)
  7. « YELLE - Ici & Maintenant (Here & Now) - La Musique Sismique », La Musique Sismique,‎ (lire en ligne, consulté le 30 juillet 2018)
  8. (en) « Le monde ou rien de PNL », The FADER,‎ (lire en ligne, consulté le 30 juillet 2018)
  9. « Tout le monde se l’arrache ! - NO IDENTITY, NO NAME », NO IDENTITY, NO NAME,‎ (lire en ligne, consulté le 30 juillet 2018)