Nive Nielsen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nive Nielsen
Nive Nielsen Rudolstadt 03.jpg
Biographie
Naissance
Nationalités
Formation
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Site web

Nive Nielsen, née en 1979 à Nuuk[1], est une actrice, chanteuse et compositrice groenlandaise faisant partie de groupe Nive Nielsen & the Deer Children.

Sa première scène en tant que musicienne a eu lieu lors d'un concert pour la reine du Danemark, à la télévision nationale DR[2]. Elle a notamment joué dans le film hollywoodien Le Nouveau Monde (The New World) avec Colin Farrell en 2005.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est originaire de Nuuk, la capitale actuelle du Groenland. Après son départ de son pays natal, Nive Nielsen se rend au Canada, puis au Royaume-Uni pour suivre des études d'anthropologie[réf. nécessaire]. C'est là qu'elle entamera ses premières compositions, avec son ukulélé rouge offert par son compagnon[3] Jan de Vroede.

Carrière[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

En 2005, Nive Nielsen apparaît dans le film Le Nouveau Monde (The New World) de Terrence Malick. On la retrouve également à l'affiche de Nuummioq (qui signifie « un homme de Nuuk » en groenlandais) en 2009, un film tourné par Torben Bech et Otto Rosing (en), dont elle aura composé la chanson-thème[réf. souhaitée].

Télévision[modifier | modifier le code]

En 2018, Nive Nielsen apparaît dans la série télévisée américaine The Terror (AMC) créée par David Kajganich et Soo Hugh[4]. Elle joue le rôle d'une femme inuit, Lady Silence.

Chanson[modifier | modifier le code]

Lors d'un concert en l'honneur de la reine du Danemark[réf. nécessaire] diffusé sur la chaîne nationale, Nive Nielsen apparaît pour la première fois publiquement en tant que musicienne[réf. souhaitée]. En 2008, elle compose déjà les chansons de son futur album Nive Sings ! avec son compagnon, qui sortira le . De nombreux artistes y participeront[réf. souhaitée], comme Patrick Carney[réf. nécessaire] par exemple. Pourtant, en 2010, son titre Pirate Song est déjà couronné meilleur morceau indépendant par les American Independent Music Awards[5] aux États-Unis, pays où son titre n'est même pas produit[réf. nécessaire]. Et c'est après la sortie de son album qu'elle se produit avec son groupe dans plusieurs pays[6], en Europe[réf. souhaitée] et en Amérique[réf. souhaitée].

En France[modifier | modifier le code]

Quelques médias français ont parlé d'elle[réf. souhaitée]. Ainsi, l'émission Encore un matin lui fut consacrée sur la radio France Inter[7]. On retrouve également une chronique sur son album sur le site Lords of rock[8].

Par ailleurs Nive Nielsen est invitée par l'artiste Maria Hupfield pour une collaboration au sein de son exposition personnelle qui aura lieu au Centre culturel canadien à Paris en . Maria Hupfield évolue dans le milieu de l'art contemporain comme artiste visuelle et performeuse. Elle se réclame d'origine Ojibwe, issue des Premières Nations amérindiennes. La collaboration de Nive Nielsen et de Maria Hupfield constitue un acte qui institue dans l'espace et dans le temps la question des peuples autochtones, de leurs droits et de la visibilité de leurs combats. Nive Nielsen se produira sur scène le au Centre Culturel Canadien.

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Andreas Lindbjerg Nielsen, « Portræt af den fremadstormende grønlandske musiker og skuespiller NIve Nielsen - INTERVIEW », sur finespind.dk (consulté le 20 novembre 2019)
  2. « Nive Nielsen », sur IMDb (consulté le 6 décembre 2020)
  3. « Deezer sera bientôt disponible dans votre pays. », sur Deezer (consulté le 7 juillet 2015)
  4. « Nive Nielsen », sur IMDb (consulté le 11 avril 2018)
  5. « The Independent Music Awards: Nominees : Song : Folk/Singer-Songwriter », sur www.independentmusicawards.com (consulté le 7 juillet 2015)
  6. « On Tour », sur Nive Nielsen & The Deer Children (consulté le 7 juillet 2015)
  7. « Nive Nielsen / France Inter » (consulté le 7 juillet 2015)
  8. « Nive Nielsen & the Deer Children Nive Sings! - Musique, Chronique, album », sur www.lordsofrock.net (consulté le 7 juillet 2015)