Nitro (Marvel Comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nitro.

Nitro
Personnage de fiction apparaissant dans
Captain Marvel.

Alias Robert Hunter
Pouvoirs Peut transformer son corps en état gazeux et exploser. Capacité à se reformer à volonté.
Affiliation Defenders
Hardcore's Untouchables
Ennemi de Robbie Baldwin

Créé par Jim Starlin
Steve Englehart
Première apparition Captain Marvel vol. 1 #34 (septembre 1974)
Éditeurs Marvel Comics

Nitro est un super-vilain appartenant à l'univers Marvel de la maison d'édition américaine Marvel Comics. Créé par Jim Starlin, le personnage de fiction apparaît pour la première fois dans le comic book Captain Marvel vol.1 #34 de septembre 1974.

Nitro est un des personnages à l'origine des événements qui lancèrent le cross-over Civil War. Il joua également un rôle important dans la mort du super-héros Kree Mar-Vell, alias Captain Marvel I.

Biographie du personnage[modifier | modifier le code]

Robert Hunter pensait qu’il avait passé sa vie entière à se faire marcher dessus, bousculé et manipulé par des patrons injustes qui le forcèrent finalement à prendre sa retraite de son métier d’ingénieur électrique. Il se consacra alors à sa passion d’émetteur de radioamateur, ignorant que ses retransmissions étaient surveillées par la Légion lunatique, un groupe de rebelles krees installée sur la Lune et complotant pour renverser le dirigeant de leur empire interstellaire, l’Intelligence suprême. Les Krees contactèrent Robert, lui promettant un grand pouvoir en échange de ses services ; quand il raconta à sa fille Virginia qu’il entendait des voix venues de l’espace, celle-ci tenta de le faire interner. Robert finit par accepter l’offre de la Légion et ils modifièrent sa biologie dans un laboratoire de génétique en orbite afin qu’il puisse exploser et reconstituer ensuite son corps à volonté, le rebaptisant Nitro.

Ses nouveaux employeurs lui ordonnèrent de voler un gaz neurotoxique mortel développé par l’armée américaine, le Composé Treize, alors qu’il était transféré par un convoi dirigé par Carol Danvers vers une base secrète de l’armée de l’air, près de Gary, dans l’Indiana. Nitro s’empara du camion transportant le Composé Treize mais fut pris en chasse par le guerrier kree Captain Marvel (Mar-Vell). L’exposition de Mar-Vell au Composé Treize devait plus tard le conduire à développer un cancer mortel.

Nitro fit exploser un entrepôt de Stark International, pensant que l’ami de Mar-Vell, l’employé de Tony Stark Iron Man, serait envoyé pour enquêter et conduirait alors Nitro à Captain Marvel, sans savoir sa véritable identité.

Volant une banque pour avoir de l’argent afin de se rendre à Denver, la nouvelle demeure de Mar-Vell, Nitro tomba sur Spider-Man, qui le poussa à exploser après l’avoir entoilé à une citerne de gaz nauséeux, utilisé par la police pour maîtriser les émeutiers. Quand Nitro se reforma, il absorba le gaz ; déchiré par d’intenses douleurs et incapable de se concentrer suffisamment pour exploser de nouveau, Nitro fut aisément arrêté mais s'évada.

Norman Osborn fut victime par la suite d’une tentative d’assassinat, effectuée par Nitro pour le compte du Caïd mais il en réchappa, essentiellement grâce à l’aide très réticente de Spider-Man.

Nitro découvrit alors que ses pouvoirs commençaient à diminuer, incapable désormais d’exploser immédiatement après s’être reformé à la suite d'une précédente explosion. Engagé par le gangster Sammy Silke pour tuer l’avocat Matt Murdock, Nitro attaqua celui-ci sur les marches du palais de justice. Murdock survécut, revêtit son uniforme de Daredevil et captura un Nitro en fuite, qui fut alors emprisonné au Raft. Il s’échappa lors de l’évasion massive organisée par Electro et se fit discret, s’installant à Stamford

Civil War[modifier | modifier le code]

Dans le cadre d'une émission de Télé Réalité, les New Warriors attaquèrent un groupe de super vilain dont faisait partie Nitro. En difficulté face à Namorita (cousine de Namor), Nitro utilisa son pouvoir et déclencha une immense explosion, tuant les membres des deux équipes (sauf Speedball, un des membres des New Warriors), détruisant une partie de la ville, et faisant plusieurs centaines de victimes, dont les enfants d'une école voisine. Cet événement fut à l'origine du cross-over Civil War.

Se cachant alors en Californie, Nitro fut retrouvé par Wolverine, le SHIELD et une cellule dormante d’Atlantes, ces derniers souhaitant venger pour la mort de la New Warrior et princesse atlante Namorita. Les Atlantes emmenèrent Nitro à Atlantis mais, même avec ses pouvoirs neutralisés, il tenta de s’échapper, tuant son garde Politus ; cependant, Wolverine l’avait suivi jusqu’à Atlantis afin de trouver l’identité du fournisseur de Nitro en MGH et, quand Nitro l’attaqua avec l’arme de Politus, Wolverine lui trancha la main droite. Terrifié, Nitro donna le nom de Declun au mutant et celui-ci laissa Nitro entre les mains de la justice atlante.

Post-Civil War[modifier | modifier le code]

Quelque temps plus tard, Namor, dont le royaume était assiégé par Iron Man à la tête des troupes du SHIELD, utilisa les pouvoirs explosifs de Nitro en les amplifiant, détruisant ainsi entièrement le royaume d'Atlantis, dans le but de laisser croire à sa mort et à celle son peuple. En réalité, avant l'explosion, tous les habitants s'étaient échappés par un tunnel secret, Namor emmenant avec lui Nitro en Latvérie, dans la demeure du Dr Fatalis. Penance réussit à le retrouver et, pour venger les enfants de Stamford, l'obligea à porter son armure tapissée de six-cent douze épines métalliques pour le nombre des victimes, en le laissant à la limite de la mort. Il survécut toutefois à la torture.

Il retourna aux États-Unis et rejoignit le Syndicat de The Hood.

Pouvoirs et capacités[modifier | modifier le code]

  • Altéré par des machines Kree, Nitro peut transformer son corps en gaz et exploser. L'impact est généralement circulaire, mais on l'a déjà vu exploser dans une direction donnée. L'explosion est équivalente à 110 kg de TNT, soit à peu près la masse de son corps à l'état solide.
  • Il peut ensuite se reconstituer entre quelques minutes et plusieurs heures. Il ne peut exploser de nouveau que lorsqu'il est totalement reconstitué.
  • Pour être plus précis, ou moins destructeur sur l'environnement, Nitro peut faire exploser des portions de son corps. Par exemple, un coup de poing peut générer un impact similaire à 4,5 kg de TNT.
  • Robert Hunter est diplômé en ingénierie électrique.