Nisshin Maru

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nisshin Maru
Image illustrative de l’article Nisshin Maru
Le Nisshin Maru.
Type Navire-usine
Histoire
Quille posée 24 avril 1987
Lancement 31 août 1987
Caractéristiques techniques
Longueur 129,8 m
Maître-bau 19,4 m
Tirant d'eau 11,7 m
Déplacement 8 030 tonnes
Tonnage 8 030 tjb
Puissance 7 315 cv
Vitesse 15,5 nœuds
Carrière
Propriétaire Institut japonais de recherche sur les cétacés
Pavillon Drapeau du Japon Japon
Indicatif JJCJ
IMO 8705292

Le MV Nisshin Maru (日新丸, Nisshinmaru?) est un navire usine[1][réf. non conforme] de la flotte baleinière japonaise. Chalutier reconverti, il est le seul navire-usine de traitement de baleine au monde[2]. Il naviguait en période hivernale dans l'océan Austral avant l'interdiction de la pêche a la baleine dans cet océan et après cette période.

Le statut de « navire de recherche » est critiqué par des organisations de protection des baleines et de la nature comme Sea Shepherd Conservation Society ou Greenpeace, qui le considèrent comme un « navire de chasse à la baleine », ce qu'il est réellement.

Fort du droit international, et alors que Le Nisshin Maru navigue dans un sanctuaire à baleine, il a volontairement eu des collisions[Quand ?] avec d'autres navires qui surveillent ses activités[3][réf. non conforme], comme le MV Arctic Sunrise[4][réf. non conforme], le MY Bob Barker[5][réf. non conforme], le MY Sam Simon ou le Steve Irwin[5].

Un rorqual et son petit d'un an sont hissés à bord du Nisshin Maru.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1].
  2. (en) Andrew Darby in Hobart, « New rules for safe shipping may save whales », The Sydney Morning Herald,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. [2].
  4. [3].
  5. a et b [4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :