Nissan Pulsar (Europe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nissan Pulsar (2015))
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nissan Pulsar
Nissan Pulsar (Europe)

Marque Drapeau : Japon Nissan
Années de production Depuis 2014

Phase 1 : 2014 -

Classe Compacte
Usine(s) d’assemblage Drapeau de l'Espagne Barcelone, Espagne
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence:
1.2 DIG-T
1.6 DIG-T
Diesel:
1.5 dCi 110 ch
Position du moteur Avant
Cylindrée 1 197 à 1 461 cm3
Puissance maximale 110 à 115 ch
Couple maximal 190 à 260 Nm
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle à 6 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1 265 à 1 345 kg
Vitesse maximale 190 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 10,7 à 11,5 s
Consommation mixte 3,3 à 6,3 L/100 km
Émission de CO2 94 à 117 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline 5 portes, 5 places
Châssis Renault Kadjar/Koleos II
Nissan Qashqai II/X-Trail II
Renault Espace V/Talisman II
Renault Mégane IV
Nissan Pulsar
Renault Talisman (2015)
Direction Électrique
Freins Disques ventilés/Disques
Dimensions
Longueur 4,39 mm
Largeur 1,77 mm
Hauteur 1,52 mm
Empattement 2,70 mm
Voies  AV/AR 1,54 mm  / 1,54 mm
Volume du coffre 385 à 1 395 dm3
Chronologie des modèles

La Nissan Pulsar est une automobile produite par le constructeur japonais Nissan depuis 2015 en Europe qui succède à la Nissan Almera. Il s'agit de la huitième génération de cette compacte depuis 1978.

Présentation[modifier | modifier le code]

La Nissan Almera est une automobile compacte produite par Nissan en 2 générations entre 1995 et 2000. Après un restylage en 2003, sa production s'arrête fin 2006. Elle a échoué car elle était trop chère à la vente[1]. Sa succession est assurée au Japon par la Tiida[2].

Pourtant, Nissan préféra supprimer les deux segments des compactes et familiales et assure la vraie succession, en Europe, des Almera et Primera, par un seul SUV compact, le Nissan Qashqai[3].

En 2014, Nissan pensa réintégrer le segment des compactes en 2015, pour lutter contre la concurrence acharnée (Seat Léon, Volkswagen Golf, Peugeot 308, Ford Focus, Citroën C4,...). Cela fait plus de 8 ans que le segment des compactes Nissan a été supprimé pour laisser le champ libre au Qashqai. Nissan souhaite donc créer une nouvelle berline compacte en ressuscitant le nom de Pulsar[4]. Celle-ci se situe entre le nouveau Nissan Qashqai et la Nissan Note. C'est un modèle séduisant qui reprend tous les codes stylistiques dynamiques de la marque mais qui manque peut-être de personnalité pour prendre des parts de marchés aux ténors de la catégorie.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La Pulsar est proposées avec deux blocs moteurs, un bloc essence DIG-T de 115 ch ou un diesel dCi 110 ch. Mais si Pulsar Nismo présentée au dernier Mondial de Paris n'est encore qu'un concept, la compacte adoptera le moteur essence 1.6 DIG-T de 190 ch du Juke.

Finition[modifier | modifier le code]

La Pulsar reprend les finitions classiques Nissan: Visia / Accent / Connect Edition / Tekna.

Série limitée[modifier | modifier le code]

En octobre 2017, la Pulsar reçoit une série limitée à 180 exemplaires réservée au marché français nommée Nissan Pulsar Starlight Edition[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le segment des compactes et familiales Nissan inaugurées par les Almera et Primera s'efface en 2006, remplacé par le Nissan Qashqai.
  2. [1]
  3. [2]
  4. [3]
  5. Léo Mingot, « Nissan Pulsar : nouvelle série limitée Starlight Edition », L'Argus,