Niono

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Niono
Niono
La grande mosquée de Niono
Administration
Pays Drapeau du Mali Mali
Région Ségou
Cercle Niono
Démographie
Population 91 554 hab. (2009)
Densité 186 hab./km2
Population précédent recensement 54 251 hab. (1998)
Taux de croissance annuel moyen 4.9 %
Géographie
Coordonnées 14° 15′ nord, 6° 00′ ouest
Altitude 277 m
Superficie 49 100 ha = 491 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mali

Voir la carte administrative du Mali
City locator 14.svg
Niono

Géolocalisation sur la carte : Mali

Voir la carte topographique du Mali
City locator 14.svg
Niono

Niono est une ville et une commune du Mali, chef-lieu du cercle de Niono dans la région de Ségou.

Histoire[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

La Grande mosquée du vendredi de Niono a été construite en 1948 par des maçons originaires de Djenné. Agrandie en 1955-1956 et en 1959, elle couvre une superficie de 725 m2. Elle comprend un minaret principal et trois autres minarets. Considéré comme un chef-d’œuvre de l’architecture soudanaise, elle a remporté le Prix Aga Khan d'architecture en 1983[1]. Reconnue d’intérêt historique en 2001, elle a été classée au patrimoine culturel national par décret au conseil des ministres du 3 septembre 2008[2].

Politique[modifier | modifier le code]

Maires
Année Maire élu Parti politique
2004 Aboubacar Fomba Indépendant
2009 Moriba Coulibaly[3] Indépendant

Éducation[modifier | modifier le code]

Niono accueille un des quinze instituts de formation des maîtres (IFM) du Mali : l'IFM Bakary Thiero, qui accueille pour trois ans d'études (la quatrième année a lieu dans une école) plus de 1 100 élèves-maîtres venant de tout le pays.

Coopération[modifier | modifier le code]

La ville du Le Touquet-Paris-Plage, dans le Pas-de-Calais en France a noué des liens étroits d'aide et de coopération avec Niono via l'association, créée en 1985 dans le sillage du rallye Paris-Dakar de 1985 où FR3 et RTL, associés des organisateurs du rallye lancent l'opération humanitaire Sahel 84, cette association s'appelle, Pari du cœur-Anitou (Niono-Le Touquet-Paris-Plage). Des échanges entre les deux villes se font régulièrement. En 1990, trois membres du bureau avec le chef du village à leur tête viennent au Touquet-Paris-Plage. En 1997, venue de Dominique Traoré, un enseignant, membre fondateur du comité et toujours actif en 2012, il repart avec un sachet de sable, des coquillages, une bouteille d'eau de mer, une photo de lui, debout dans les vagues, pour montrer aux enfants et à ses élèves ce qu'est la mer. En 1988, un chef nomade avait tiré la leçon du début de cette aventure et avait dit[4] :

« Nous demeurons reconnaissants à votre organisation ANITOU qui nous a ouvert de nouveaux horizons de réhabilitation et d'insertion dans le circuit de la production en dépassant progressivement le stade de la main tendue »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.archnet.org/library/files/one-file.jsp?file_id=444
  2. Communiqué du conseil des ministres (Mali) du 3 septembre 2008
  3. C.A. Diallo, Cercle de Niono : les maires sont connus, L'Essor, 28 mai 2009 [1]
  4. Société académique du Touquet-Paris-Plage, Le Touquet-Paris-Plage 1912-2012 un siècle d'histoires, Le Touquet-Paris-Plage, Les Écrits du nord Éditions Henry, (ISBN 978-2-917698-93-8), pages 158 et 159 écrits de André Hanquiez