Ninshō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ninshō (忍性?, (ère Kengen 16 juillet – Ère Kenpō 22 juillet) est un prêtre Shingon Risshu japonais de l'époque de Kamakura[1]. Il joue un rôle dans la relance du Bouddhisme Ritsu au cours de cette période ainsi que dans la fondation d'institutions de soins pour les invalides[2]. Il est critiqué par son contemporain Nichiren.

Il est parfois appelé Ninshō Ryōkan (忍性良観?), ou simplement Ryōkan (良観?). Il est disciple d'Eison (1201-1290), autre prêtre Ritsu de cette période. Il naît à Byōbunosato, Shikinoshimonokōri, province de Yamato, maintenant partie de Miyake, préfecture de Nara.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Soka Gakkai : Dictionary of Buddhism, Nichiren Buddhism Library, s. d. (lire en ligne), « Ryōkan [良観] (1217–1303) ».
  2. (en) Hajime Nakamura et Philip P. Wiener (éd.), Ways of Thinking of Eastern Peoples : India, China, Tibet, Japan, Delhi, Motilal Banarsidass Publishers Pvt. Ltd., (ISBN 0-8248-0078-8, lire en ligne), p. 369.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]