Nino de Géorgie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nino de Géorgie
Santa Nina.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Autres informations
Religion
Étape de canonisation
Thaumaturge (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Sainte Nino (en géorgien : წმინდა ნინო, ts'minda nino), apôtre de la Géorgie.

Nino a vécu en Géorgie au IVe siècle et y a propagé la foi chrétienne en convertissant le roi[1].

La tradition dit qu'elle est venue au chevet de la reine Nana de Géorgie, mourante, et qu'elle l'a guérie. La reine lui propose en récompense de l'or et de nombreux présents, mais Nino refuse, et désire simplement la conversion de la reine. Elle l'obtient, puis le roi Mirian fait de même, ainsi que le pays tout entier. C'est pourquoi elle est considérée par l'Eglise autocéphale de Géorgie comme sainte patronne de tous les géorgiens.

Le nom Nino correspondant au latin christiana (= chrétienne), on la trouve parfois désignée comme sainte Christiane ou sainte Chrétienne. Les formes Nina et Ninon en sont des hypocoristiques.

Sainte Nino est fêtée le 14 janvier aussi bien dans le martyrologe romain[2] que dans le calendrier ecclésiastique orthodoxe[3], elle n'est donc pas seulement reconnue comme sainte par l'Eglise de Géorgie mais aussi par l'Eglise catholique.

Elle est généralement représentée tenant une croix aux bras légèrement incurvés vers le bas, dite Croix de la Grappe.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]