Nina Métayer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nina Métayer
Naissance
La Rochelle, Charente-Maritime
Profession
Distinctions

Pâtissier de l'année (2016, "le Chef")

Pâtissier de l'année (2017, Gault et Millau)

Nina Métayer, née en à La Rochelle (Charente-Maritime), est une pâtissière française. Elle est élue meilleur pâtissier de l'année en 2016 par le magazine Le Chef et en 2017 par le guide Gault et Millau.

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Après une enfance à La Rochelle et un séjour au Mexique, Nina se découvre une passion pour la boulangerie via un couple de boulangers français rencontrés là-bas. Elle décide, après son Bac, de passer son CAP. Elle exerce en tant qu'apprentie chez Paillat, à La Rochelle, puis part travailler en Australie. Elle commence par travailler à Melbourne, dans une boulangerie-pâtisserie, puis découvre la pâtisserie de restauration à Dunsborough, Darwin et Port Douglas.

De retour en France, elle décide de se diversifier en passant son CAP pâtisserie à l'école Ferrandi, qu'elle obtient en 2009.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après son CAP, elle commence sa carrière en tant que commis pâtissier dans le Palace parisien Le Meurice, sous les ordres de Yannick Alleno, chef de l'époque, et Camille Lesecq, chef pâtissier du moment. Celui-ci la fera évoluer en tant que demi-chef de partie.

Elle rejoint par la suite[1] l'hôtel Raphael, dont le restaurant gastronomique est alors dirigé par chef Amandine Chaignot. Celle ci lui confiera le poste de Chef Pâtissier. Elle sera remarquée pour la première fois notamment pour son dessert signature l'Ile Flottante Exotique par le site Atabula, qui classe son plat comme l'un des meilleurs de l'année 2014.

En , elle est recrutée comme chef pâtissier par Jean-François Piège, qui ouvre alors son Grand Restaurant[2]. Le restaurant obtient ses 2 étoiles au Guide Michelin[3] en .

En 2017, elle est recrutée par Andrey Dellos, propriétaire et fondateur du groupe Maison Dellos, pour prendre la tête des créations sucrées du groupe Café Pouchkine, un poste précédemment occupé par Julien Alvarez. Elle y est secondée par Patrick Pailler, ancien n°1 de Fauchon[4]. Le laboratoire de création est dirigé depuis Paris.

En 2019, elle annonce l'ouverture de sa propre boulangerie pâtisserie à Londres, au sein du Mercato Metropolitano, food market installé au sud de la ville, avant d'ouvrir une seconde boutique près d'Oxford Street[5].

Médias[modifier | modifier le code]

Elle participe à divers programmes de télévisions française tels que "Le Meilleur Patissier", sur M6, ou "Sucrément bon" sur Teva.

En 2015 elle a participé à la saison 3 de Qui sera le prochain grand pâtissier ? sur France 2. Elle termine en 3e position.

En 2017, Nina participe en tant que jury au concours français Bocuse d'Or.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2016 : Nommée pour le meilleur dessert par le Guide Lebey[6]
  • 2016 : Élue pâtissière de l'année 2016 par magazine Le Chef[7]
  • 2016 : Élue pâtissière de l'année 2017 par le guide Gault et Millau[8]
  • 2017 : Pâtissier de l'Année, GQ Russia
  • 2017 : Eclaireur, Vanity Fair[9]
  • 2017 : 1ère place du Palmarès des - de 30 ans, Classement Atabula[10]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

"Les choux", aux éditions First

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Baptiste Roques, « Six jeunes femmes chefs à suivre », Vanity Fair,‎ (lire en ligne, consulté le 10 décembre 2016)
  2. « Nina Métayer, chef pâtissière du Grand Restaurant de Jean-François Piège », Bec sucré parigot,‎ (lire en ligne, consulté le 10 décembre 2016)
  3. « Le Grand Restaurant - Jean-François Piège - Paris 08 | MICHELIN Restaurants », sur restaurant.michelin.fr (consulté le 10 décembre 2016)
  4. Nina Métayer, nouvelle chef pâtissière du Café Pouchkine, Le Figaro, 7 avril 2017
  5. Chamboulements dans les palaces, premiers restaurants… Le grand mercato des chefs !, Madame Figaro, 30 août 2019
  6. « Lebey de la gastronomie 2016, la soirée qui fait rêver Paris », Lebey,‎ (lire en ligne, consulté le 10 décembre 2016)
  7. Benjamin Pierret, « Nina Métayer, le triomphe discret de la chef pâtissière de l'année », RTL.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 10 décembre 2016)
  8. Yannick Le Gall, « Gault & Millau 2017: Antoine Pétrus et Nina Métayer primés - France 3 Paris Ile-de-France », France 3 Paris Ile-de-France,‎ (lire en ligne, consulté le 10 décembre 2016)
  9. Vanity Fair, « Les 30 Éclaireurs : l'avant-garde française de moins de 30 ans », Vanity Fair,‎ (lire en ligne, consulté le 18 septembre 2018)
  10. « Palmarès des vingtenaires 2017 – Classement », sur classement.atabula.com (consulté le 18 septembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]