Nils Christie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nils Christie
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
OsloVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoint
Hedda Giertsen (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions
Prix Fritt-Ord (en) ()
Prix d'excellence Fridtjof Nansen, catégorie philosophie et histoire (d) ()
Prix de l'association norvégienne de sociologie (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Nils Christie, né le à Oslo et mort le dans la même ville[1], est un sociologue et un criminologue norvégien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il était membre de l'académie norvégienne des sciences et des lettres[2].

Publications (sélection)[modifier | modifier le code]

  • (no) Fangevoktere i konsentrasjonsleire (gardiens dans les camps de concentration) (1952)
  • (no) Hvis skolen ikke fantes (1971)
  • (no) Pinens begrensning (1981)
    • (en) Limits to pain (1981)
  • (no) Den gode fiende: Narkotikapolitikk i Norden (with Kettil Bruun, 1985)
  • (no) Kriminalitetskontrol som industri: På vej mod GULAG, vestlig stil? (1996)
    • (en) Crime Control as Industry: Towards GULAGs, Western Style? (2000)
  • (no) En passende mengde kriminalitet (2004)
    • (en) A Suitable Amount of Crime (2004)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Nils Christie er død », sur Aftenposten (consulté le ).
  2. « Artikkel: Gruppe 7: Samfunnsfag (herunder sosiologi, statsvitenskap og økonomi) », sur www.dnva.no (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]