Nils-Aslak Valkeapää

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant finlandais
image illustrant un musicien image illustrant finlandais
Cet article est une ébauche concernant un écrivain finlandais et un musicien finlandais.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Áillohaš
Nils-Aslak Valkeapää
Description de cette image, également commentée ci-après

Le symbole du soleil de Nils-Aslak Valkeapää.

Naissance
Enontekiö, Finlande
Décès
Espoo
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture same

Nils-Aslak Valkeapää (appelé Áillohaš en same du Nord), né le à Enontekiö et mort le à Espoo, est un écrivain, poète et musicien finlandais de culture same[1]. Il est connu autant pour ses Joik que pour ses poèmes. Il chanta notamment à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de 1994 à Lillehammer.

Deux acteurs :Inga-Máret Gaup-Juuso et Iŋgor Ántte Áilu Gaup 'Áilloš' du théâtre national Same présentant la pièce Kuurapää ja unien näkijä de Nils Aslak Valkeapää à Helsinki le 6 septembre 2013.

Livres[modifier | modifier le code]

Pamphlets[modifier | modifier le code]

  • Terveisiä Lapista, Helsinki, Otava,‎

Recueils de poèmes[modifier | modifier le code]

  • Giđa ijat čuovgadat (1974)
  • Lávllo vizár biellocizáš (1976)
  • Ádjaga silbasuonat (1981)
  • Ruoktu váimmus (1985)
  • Beaivi, Áhčážan (1988)
  • Jus gazzebiehtár bohkosivccii (1994)
  • Girddán, seivvodanš (1999)
  • Eanni, eannázan (2001)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Joikuja (1968)
  • Juoigamat (1973)
  • Vuoi Biret-Maaret, vuoi! (1974)
  • De cábba niegut runiidit (1976)
  • Duvva, Áilen Niga elle ja Aillohas (1976)
  • Sámi eatnan duoddariid (1978)
  • Sápmi, vuoi Sápmi! (1982)
  • Davas ja geassai (1982)
  • Beaivi, áhčážan (1988)
  • Eanan, eallima eadni (1990)
  • Sámi luondu, gollerisku (1992)
  • Goase dusse (1994)
  • Dálveleaikkat (1994)

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fi) Jaakko Tahkolahti, « Nils-Aslak Valkeapää », Helsingin sanomat (consulté le 12 juin 2014)

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]