Nikos Nikolaïdis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nikos Nikolaïdis était un cinéaste et romancier grec né le 25 octobre 1939 à Athènes et décédé le 5 septembre 2007.

Il fit des études de cinéma à l'institut Stavrakos d'Athènes et dans une école privée d'art.

Il était l'auteur dans les années 1980 de films noirs devenus culte en Grèce, est décédé à 68 ans d'une infection pulmonaire à Athènes. À partir de 1970, il vécut avec Marie-Louise Bartholomew avec qui il eut deux enfants. Elle était aussi la productrice de ses huit films et de 200 de ses publicités.

Il fut primé à cinq reprises au Festival international du film de Thessalonique.

La cinémathèque de Grèce lui rend hommage fin mai 2011 en projetant l'intégrale de ses huit films.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1962 Lacrima rerum, court métrage
  • 1968 Sans condition, court métrage
  • 1975 Ευρυδίκη Β.Α. 2037 (Eurydice 2037)
  • 1979 Les Misérables chantent encore
  • 1983 Tendre Gang
  • 1987 Πρωϊνή Περίπολος (Patrouille de l'aube)
  • 1989 Singapore Sling
  • 1993 La Fille aux valises, téléfilm
  • 1999 Θα σε δω στην κόλαση αγάπη μου (Je te reverrai en enfer, mon amour)
  • 2003 Ο Χαμένος Τα Παίρνει Όλα (Le Perdant emporte tout)
  • 2005 - Les Années zéro

Romans[modifier | modifier le code]

  • Le Profanateur de sépultures
  • Le Balkanique en colère

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alexandros Moumtzis, « Le Nouveau face à l'Ancien (Pandelis Voulgaris, Nikos Panayotopoulos, Nikos Nikolaïdis) », dans Michel Démopoulos, Le Cinéma grec, Paris, Centre Georges Pompidou, coll. « cinéma/pluriel », (ISBN 2858508135)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]