Nikolaj Lie Kaas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nikolaj Lie Kaas
Description de cette image, également commentée ci-après
Naissance (49 ans)
Rødovre (Hovedstaden)
Nationalité Drapeau du Danemark Danois
Profession Acteur
Films notables Anges et Démons
Les Enquêtes du département V : Miséricorde
Enfant 44
Séries notables Britannia

Nikolaj Lie Kaas est un acteur danois, né le à Rødovre, en Hovedstaden. Il se fait connaître grâce au rôle de Carl Mørck dans la série cinématographique Les Enquêtes du département V (2013-2021), d'après les romans de l'écrivain danois Jussi Adler-Olsen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Nikolaj Lie Kaas naît en à Rødovre, en Hovedstaden. Son père, Preben Kaas (da), est acteur, et sa mère, Anne Mari Lie (da), écrivaine. Il a quatre demi-frères-sœurs du côté paternel, dont Jeppe Kaas (da) (né en 1966), Pernille Kaas, Lone Kaas (né en 1956) et Hanne Kaas. Ses parents se séparent en 1975. Il vit avec sa mère et sa grand-mère à Rødovre, et ne voit plus son père[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

À l'âge de 17 ans, Nikolaj Lie Kaas commence sa carrière d'acteur au cinéma dans le film The Boys from St. Petri (Drengene fra Sankt Petri) de Søren Kragh-Jacobsen, sortie en 1991[2].

En 1998, il obtient son diplôme, et joue dans des pièces de théâtre telles que Den vægelsindede (da) et Ivanhoe au Théâtre royal danois, à Copenhague[3]. Même année, il joue dans le film dogmatique Les Idiots de Lars von Trier.

En 2001, il incarne le personne nommé « P », ami imaginaire d'une petite fille qui, après la mort de celle-ci, devient soudainement une personne réelle, dans le film dogmatique Un véritable humain (Et rigtigt menneske) d'Åke Sandgren.

En 2002, il remporte le prix Reumert (da) du meilleur rôle masculin pour son rôle-titre dans Peer Gynt[3].

En 2003, il interprète deux rôles dans la comédie Les Bouchers verts (De grønne slagtere) d'Anders Thomas Jensen, dont le boucher Bjarne et l'handicapé mental Eigil, avec Mads Mikkelsen. L'histoire se concentre sur deux compagnons qui doublent leurs efforts pour faire fonctionner leur boucherie, jusqu'au jour où ils mettent la main sur une viande très spéciale qui est rapidement convoitée par les clients de la ville.

En 2013, il devient l'inspecteur Carl Mørck dans Les Enquêtes du département V : Miséricorde (Kvinden i buret) de Mikkel Nørgaard, premier de la série de six films adaptés des romans de l'écrivain danois Jussi Adler-Olsen.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Le , Nikolaj Lie Kaas se marie avec Anne Langkilde, styliste et maquilleuse, à l'hôtel de ville de Copenhague. Ils ont ensemble deux enfants, Gerda Lie Kaas (née en 2006) et Esther Lie Kaas (née en 2010)[4].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Jacobs liste de Lars Mortensen : Per
  • 1999 : Kajen mod vest d'Alexa Ther : Fak
  • 2000 : Den vægelsindede d'Emmet Feigenberg : Torben
  • 2002 : Udvidelse af kampzonen de Jens Albinus : Michel

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Mørklægning : le jeune soldat allemand (mini-série, non crédité)
  • 1999 : Taxa : Dan (2 épisodes)
  • 2000 : Edderkoppen : Rudolf Novak (3 épisodes)
  • 2001 : Les Sept Élus (De Udvalgte) : Bjørn Christensen (saison 1, épisode 8 : Kriegers Eliksir)
  • 2002 : Rejseholdet : Eik Nielsen (saison 3, épisode 2 : Assistancemelding A-3/01)
  • 2004-2005 : The Fairytaler : Grantræet (4 épisodes)
  • 2007 : Danny : Thomas (mini-série)
  • 2008 : Der Kommissar und das Meer : Aron Bjarke (saison 1, épisode 3 : An einem einsamen Ort)
  • 2012 : Forbrydelsen (Forbrydelsen III) : Mathias Borch (10 épisodes)
  • 2015 : Les Initiés (Bedrag) : Alexander « Sander » Sødergren (10 épisodes)
  • 2017-2019 : Britannia : Divis (18 épisodes)
  • 2019 : Forhøret : Sebastian (2 épisodes)
Prochainement

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (da) Karina Svensgaard, « Nikolaj Lie Kaas: Mine forældres selvmord er et traume der vil følge mig altid », bt.dk, sur bt.dk, (consulté le ).
  2. (da) « Nikolaj Lie Kaas », sur Dagens.dk (consulté le ).
  3. a et b (da) « Nikolaj Lie Kaas », sur Danskefilm.dk (consulté le ).
  4. (da) « Nikolaj Lie Kaas gift », sur Billedbladet.dk, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]