Nikolaï Roubakine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nikolaï Alexandrovitch Roubakine (en russe : Николай Александрович Рубакин) est un écrivain russe né le à Oranienbaum (devenu Lomonossov), dans la région de Saint-Pétersbourg et mort le à Lausanne en Suisse. Il est enterré à Moscou.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nicolas Roubakine consacre toute sa vie au livre, passion dont il hérite avec une immense bibliothèque de sa mère bibliothécaire. Ses sympathies pour les socialistes-révolutionnaires et son amitié avec Alexandre Oulianov (frère aîné de Lénine, condamné à mort et pendu pour avoir tenté d'assassiner Alexandre III en 1887) le poussent à s'expatrier.

En 1907, il s'installe en Suisse, à la pension Lambert à Baugy-sur-Clarens (aujourd'hui inclus dans la commune de Montreux) puis à Lausanne, où il conserve les livres qu'il a pu rapporter avec lui de Saint-Pétersbourg.

Il fonde une science de la lecture, la bibliopsychologie (ou « psychologie bibliologique ») qui est l'étude de l'ouvrage par rapport à la relation s'établissant entre le lecteur et l'auteur.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Nikolaĭ Aleksandrovich Roubakine, Introduction à la psychologie bibliologique [trad. du russe par A. Roubakine], Paris : J. Povolozky, 1922

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]