Nikolaï Pintchouk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nikolaï Grigorievitch Pintchouk (en russe : Николай Григорьевич Пинчук) est un aviateur soviétique[1], né le et décédé le . Pilote de chasse et as de la Seconde Guerre mondiale, il fut distingué par le titre de Héros de l'Union soviétique.

Carrière[modifier | modifier le code]

Nikolaï Pintchouk est né le à Boudenovka, dans l'actuelle voblast de Moguilev, en Biélorussie. Il apprit à piloter à l'aéroclub de Bobrouïsk, avant de rejoindre les rangs de l'Armée rouge en 1940. La même année, il fut breveté pilote du collège militaire de l'Air d'Odessa. En 1941, il suivit successivement les cours des collèges militaires de Konotop, puis d'Armavir.

En il rejoignit le front comme sergent (serjant) au 18e escadron de chasse aérien de la Garde (18.GuIAP), avec lequel, à l'été 1943, aux commandes d'un chasseur Yak-1, il prit part à la bataille de Koursk, abattant un Focke-Wulf Fw 190 le 17 juillet. Promu au grade de sous-lieutenant (leïtenant), il participa aux campagnes du troisième front biélorusse, après que son unité fut rééquipée de Yak-3. Dès , son palmarès s'établissait à 13 victoires homologuées. En octobre 1944 il combattit au-dessus de la Prusse-Orientale. Au printemps 1945, il fut promu capitaine (kapitan).

À l'issue du conflit, il demeura dans l'armée et, après avoir été diplômé de l'Académie de l'Air en 1954, il devint pilote d'essai. Il prit sa retraite comme colonel (polkovnik) en 1975 et écrivit un livre de souvenirs : V vozdoukié Yaki (Yaks dans le ciel). Il devait décéder le à Minsk, en RSS de Biélorussie.

Palmarès et décorations[modifier | modifier le code]

Tableau de chasse[modifier | modifier le code]

Nikolaï Pintchouk est crédité de 24 victoires homologuées, dont 22 individuelles et 2 en coopération, obtenues au cours de 307 missions et 68 combats aériens.

Il avait effectué un taran, le , abattant un Junkers Ju 87 par abordage.

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. De citoyenneté soviétique et de nationalité biélorusse, selon sa fiche biographique sur le site www.warheroes.ru.

Liens externes[modifier | modifier le code]