Nikolaï Mouraviev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mouraviev.
Nikolaï Mouraviev
Muravyov by Kustodiev.jpg

Nikolaï V. Mouraviev

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
Valerian Mouraviev (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Comte Nikolaï Valerianovitch Mouraviev (en russe : Николай Валерианович Муравьёв ; né le 9 octobre 1850 à Kostroma, Empire russe, mort le 14 décembre 1908 à Rome) est un homme politique russe. Il est ministre de la Justice du 1er janvier 1894 au 14 janvier 1905.

Biographie[modifier | modifier le code]

Professeur de droit à l'université de Moscou, puis pénaliste, il est nommé ministre de la Justice le 1er janvier 1894. En 1904, le prince Piotr Sviatopolk-Mirski, alors ministre de l'Intérieur, conseille à Nicolas II de Russie d'admettre au sein du Conseil d'Empire des députés élus par les associations régionales. Le comte Nikolaï Mouraviev soutenu par le ministre des Finances, Vladimir Nikolaïevitch Kokovtsov, se déclare contre ce projet pour des raisons politiques et financières.

Après les émeutes du Dimanche rouge le 22 janvier 1905, Nikolaï Mouraviev est démis de ses fonctions le 14 janvier 1905.

Il est nommé ensuite ambassadeur de Russie à Rome où il meurt en 1908.

Il est parent d'Alexandre Petrovitch Isvolski, ambassadeur de Russie en France.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]