Nikolaï Markov (architecte)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Nikolaï Markov.

Nikolaï Lvovitch Markov
Présentation
Nom de naissance Николай Львович Марков
Naissance
Tiflis
Décès
Téhéran
Nationalité Russe

Nikolaï Lvovitch Markov (russe : Николай Львович Марков), né en 1882 à Tiflis et mort en 1957, est un architecte russe qui a poursuivi sa carrière en Iran où il s'est installé, après la Première Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de l’académie des beaux-arts de Saint-Pétersbourg en 1910, il suit jusqu’en 1914 des cours dans la section persane de la faculté d’orientologie de l’université de Saint-Pétersbourg.

Il s’engage comme volontaire dans l’armée lors de la Première Guerre mondiale et sert dans le Caucase. Il sera adjudant du général Baratov sur le front de Perse. À la révolution il a atteint le rang de capitaine du génie et, après un bref passage à Tiflis, il rallie Téhéran où il sert dans la division cosaque persane. Il passe par la suite dans l’armée persane et termine sa carrière militaire au rang de général[1].

Nikolaï Markov a travaillé pour la municipalité de Téhéran où il a construit de nombreux édifices[2],[3],[4],[5], dont le lycée Alborz, le bureau de Poste et des Télécommunications de Téhéran[6] et une mosquée[3].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Nikolai Markov Architecture, Victor Daniel, Bijan Shafei, Sohrab Soroushiani, Architecture of Changing Times in Iran, Did Publications, Tehran, 2004[7],[8],[9]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]