Nikolaï Iarochenko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nikolaï Yarochenko
Nikolay YAroshenko Avtoportret.JPG
Autoportrait (1895)
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 51 ans)
KislovodskVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Николай ЯрошенкоVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Peintre, militaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Lieu de travail

Nikolaï Alexandrovitch Iarochenko (en ukrainien : Мико́ла Олекса́ндрович Яроше́нко, Mykola Oleksandrovytch Iarochenko), né le 1er décembre 1846 ( dans le calendrier grégorien) (Poltava) et mort le 26 juin 1898 ( dans le calendrier grégorien) (Kislovodsk), est un peintre russe d'origine ukrainienne du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un officier de l'armée impériale russe, il naquit à Poltava (aujourd'hui en Ukraine) et fit ses études au corps des cadets de Poltava, puis aux écoles des cadets Paul (Pavlovskoïe) et Michel (Mikhaïlovskoïe) et enfin à l'académie d'artillerie Michel (Mikhaïlovskaïa) (1870), à Saint-Pétersbourg, et il prend des cours de peinture entre 1867 et 1874 à l'académie des beaux-arts de Saint-Pétersbourg. Il est l'élève de Kramskoï. Il habite pendant vingt-cinq ans dans la capitale de l'empire, près de l'Arsenal et sert dans l'armée jusqu'à atteindre le grade de général d'artillerie.

Il devint, en 1876, l'un des chefs de file du mouvement des Ambulants et on le surnommait du reste « la conscience des Ambulants » pour son intégrité et son observance des principes du mouvement.

Il prit sa retraite de l'armée, en tant que major-général, en 1892 et partit vivre à Kislovodsk, ville d'eau du Caucase russe, où il mourut et fut enterré en 1898.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Tombe de Iarochenko au cimetière de Kislovodsk (1899, sculpteur P. Posen)

Iarochenko fait partie des peintres du réalisme russe de la fin du XIXe siècle. Il peignit des tableaux de genre et des portraits, pouvant refléter toutes les passions de l'âme humaine.

On peut distinguer les portraits de

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Portrait d'Anna Dieterichs (1859-1927), future épouse de Vladimir Tchertkov

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]