Nikolaï Grigoriev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grigoriev.
Nikolaï Grigoriev
Nikolai Dmitrievich Grigoriev.jpg
Nikolaï Grigoriev en 1925.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 43 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Autres informations
Titre aux échecs
Maître des sports de l'URSS (jeu d'échecs) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Nikolaï Dimitrievitch Grigoriev (Moscou, 1895-1938) est un joueur d'échecs et compositeur d'études russe.

Biographie et carrière[modifier | modifier le code]

Nikolaï Grigoriev naquit en 1895 à Moscou. Mobilisé au front en 1917, pendant la première guerre mondiale, il fut blessé et revint malade. Grigoriev remporta le championnat d'échecs de Moscou en 1921-1922, 1922-1923, 1924 et 1929 (match). Il termina cinquième ex-æquo du premier championnat d'URSS 1920, qu'il contribua à organiser[1] et huitième en 1927.

En octobre 1937, quand Grigoriev revint de Sibérie, il fut arrêté dans le train par le NKVD. Il perdit conscience et les complications de sa maladie le forcèrent à rester au lit. Très affaibli, il mourut d'un cancer.

Dans le domaine des études d'échecs, Grigoriev est connu pour ses études de finales de pions.

Grigoriev fut correspondant[1] de la revue Izvestia de 1922 à 1933[2].

Exemples d'études de finales de pions[modifier | modifier le code]

Grigoriev, 3e prix, Shakhmat, 1928
abcdefgh
8
Chessboard480.svg
Roi blanc sur case blanche g8
Pion noir sur case blanche a6
Pion noir sur case noire b6
Pion noir sur case noire h6
Roi noir sur case noire h4
Pion blanc sur case blanche d3
Pion blanc sur case noire e3
8
77
66
55
44
33
22
11
abcdefgh
Diagramme 1. Les Blancs jouent et gagnent.
Grigoriev, 1930
abcdefgh
8
Chessboard480.svg
Pion noir sur case noire a7
Pion noir sur case blanche d7
Roi noir sur case noire a3
Pion blanc sur case noire f2
Pion blanc sur case noire h2
Roi blanc sur case blanche h1
8
77
66
55
44
33
22
11
abcdefgh
Diagramme 2 Les Blancs jouent et gagnent.

Dans le diagramme de gauche (diagramme 1), les Blancs gagnent en jouant : 1. d4, Rg5 ; 2. Rf7, Rf5 ; 3. d5, Re5 ; 4. e4.

Maintenant, si les Noirs jouent 4... b5, les Blancs gagnent par 5. Re7, b4 ; 6. d6, b3 ; 7. d7, b2 ; 8. d8=D, b1=D ; 9. Dd6+, Rxe4 ; 10. Dg6+ qui gagne la Dame.

Si les Noirs jouent 4... a5, les Blancs gagnent par 5. Re7, a4 ; 6. d6, a3 ; 7. d7, a2 ; 8. d8=D, a1=D ; 9. Dh8+ qui gagne la Dame.

Si les Noirs jouent 4... h5, les Blancs gagnent par 5. Re7, h4 ; 6. d6, h3 ; 7. d7, h2 ; 8. d8=D, h1=D ; 9. Dd6+, Rxe4 ; 10. Dc6+ qui gagne la Dame.

Dans le diagramme de droite (diagramme 2), les Blancs gagnent en jouant : 1. f4, Rb4 ; 2. h4, d5 ; 3. f5, Rc5 ; 4. h5, d4 ; 5. f6, Rd6 ; 6. h6, d3 ; 7. f7, Re7 ; 8. h7, d2 ; 9. f8=D+, Rxf8 ; 10. h8=D+

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b R.G. Wade, Soviet Chess, p. 38
  2. Alain Biénabé, Le Guide des échecs, 1993, p. 1321

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nicolas Giffard et Alain Biénabé, Le Guide des échecs, 1993, éd. Robert Laffont, pages 779 et 1321.
  • R. G. Wade, (en) Soviet Chess, 1968, 1976, Hal Leighton Printing Co., pages 38-41.
  • Ressources relatives au sport : 365Chess.com • Chess Tempo • Chessgames.comVoir et modifier les données sur Wikidata