Nikki Hamblin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nikki Hamblin
image illustrative de l’article Nikki Hamblin
Nikki Hamblin
Informations
Disciplines 800 m, 1 500 m
Nationalité Drapeau : Nouvelle-Zélande Néo-zélandaise
Naissance (30 ans)
Taille 1,65 m
Poids 52 kg
Palmarès
Jeux du Commonwealth - 2 -

Nikki Hamblin (née le ) est une athlète néo-zélandaise spécialiste des courses de demi-fond.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née au Royaume-Uni, elle débute l'athlétisme au sein du Dorchester Athletics Club avant de s'installer en Nouvelle-Zélande en 2006. Elle obtient la nationalité néo-zélandaise en 2009[1].

En 2010, Nikki Hamblin établit un nouveau record national du 1 500 mètres en 4 min 05 s 93 à l'occasion du meeting de Heusden-Zolder. Sélectionnée dans l'équipe d'Asie/Pacifique lors de la première édition de la Coupe continentale, à Split, elle se classe successivement 7e du 800 mètres avec un record personnel à la clé et 6e du 1 500 mètres. En fin de saison 2010, lors des Jeux du Commonwealth de New Delhi, Hamblin remporte les médailles d'argent du 800 m et du 1 500 m, s'inclinant à chaque fois face à la Kényane Nancy Lagat.

Aux Jeux olympiques de Rio en 2016, le Comité international olympique (CIO) lui décerne la médaille Pierre de Coubertin[2] pour avoir aidé une adversaire Abbey d'Agostino ainsi qu'avoir terminé la course malgré une blessure au genou.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2010 Coupe continentale Split 7e 800 m 1 min 59 s 66
Jeux du Commonwealth New Delhi 2e 800 m 2 min 00 s 05
2e 1 500 m 4 min 05 s 97
2016 Jeux olympiques Rio de Janeiro 17e 5 000 m 16 min 14 s 24

Records[modifier | modifier le code]

Épreuve Temps Date Lieu
800 m 1 min 59 s 66 4 septembre 2010 Split
1 500 m 4 min 05 s 93 10 juillet 2010 Heusden-Zolder

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Daniel Gilhooly, « British track star Nikki Hamblin becomes a Kiwi », sur stuff.co.nz, (consulté le 16 juin 2011)
  2. Daniel Gilhooly, « British track star Nikki Hamblin becomes a Kiwi », sur www.ohmymag.com, (consulté le 30 août 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]