Nightflyers (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nightflyers
Réalisation Robert Collector[1]
Scénario Robert Jaffe
George R. R. Martin[2]
Acteurs principaux
Sociétés de production The Vista Organization
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre science-fiction horrifique
Durée 89 minutes
Sortie 1987


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Nightflyers est un film de science-fiction horrifique américain réalisé par Robert Collector[1], sorti en 1987. Il s’agit de l’adaptation du roman court américain Le Volcryn (Nightflyers) de George R. R. Martin (1980), également adapté pour la série télévisée du même titre diffusé en 2018.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un groupe de scientifiques embarque dans un immense et puissant vaisseau spatial appelé Nightflyers dans le but de rechercher un mystérieux engin extraterrestre ayant rapport avec la survie humaine sur Terre, avant d’être victime d’une cruelle machination lancée par l’ordinateur de bord…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

  • Titre original : Nightflyers
  • Réalisation : Robert Collector[1]
  • Scénario : Robert Jaffe et George R. R. Martin[2], d’après le roman court américain Le Volcryn (Nightflyers) de George R. R. Martin (1980)
  • Direction artistique : John Muto
  • Décors : Mike Bingham
  • Costumes : Brad R. Loman
  • Photographie : Shelly Johnson
  • Son : Steve Nelson[3]
  • Montage : Tom Siiter
  • Musique : Doug Timm
  • Production : Robert Jaffe ; Herb Jaffe (producteur délégué)
  • Société de production : The Vista Organization
  • Société de distribution : The Vista Organization
  • Pays d’origine : Drapeau des États-Unis États-Unis
  • Langue originale : anglais
  • Format : couleur - Ultra Stereo
  • Genre : science-fiction horrifique
  • Durée : 89 minutes
  • Date de sortie :

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Le film est adapté du roman court américain Le Volcryn (Nightflyers) apparu dans la collection des nouvelles de George R. R. Martin en 1985. À l’origine écrit en 1980, le roman court aux 23 000 mots est publié le magazine américain Analog Science Fiction and Fact. En 1981, à la requête de l’éditeur James Frenkel à cette époque, George R. R. Martin réécrit son histoire avec 30 000 mots qui est publiée par Dell Publishing, en même temps que le roman True Names de l’écrivain Vernor Vinge dans le cadre de leur Binary Star series. Dans la version étendue, George R. R. Martin fournit une histoire supplémentaire ajoutant plusieurs personnages et notamment les personnages secondaires qui n’avaient pas de noms dans la version originale[4].

Nightflyers se déroule dans la même univers fictif que Thousand Worlds comme d’autres œuvres signés le romancier, y compris L'Agonie de la lumière (Dying of the Light, 1977), Les Rois des sables (Sandkings, 1979), Chanson pour Lya (A Song for Lya, 1974), Par la croix et le dragon (The Way of Cross and Dragon 1979), Au matin tombe la brume (With Morning Comes Mistfall, 1973) et d’autres histoires rassemblées dans Le Voyage de Haviland Tuf (Tuf Voyaging, 1986)[5].

En 1984, les droits de diffusion des films et des programmes télévisuels sont achetés par la société The Vista Organization qui produira ce film sous le scénario cosigné George R. R. Martin avec Robert Jaffe en tant que scénariste et producteur[2]. La réalisation est confié à Robert Collector, sous le pseudonyme de T. C. Blake en raison de son départ après avoir achevé la postproduction[6]. Selon George R. R. Martin, Robert Jaffe a probablement adapté son propre scénario à partir de la toute première version du roman court puisque tous les personnages secondaires ont été changés dans la seconde version[4].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a lieu à Los Angeles en 1986[7]. Dès le début, il rencontre quelque peu de problèmes avec le scénario qui ne cesse de changer[8].

Musique[modifier | modifier le code]

Nightflyers
Description de cette image, également commentée ci-après
Doug Timm et son album Nightflyers
Bande originale de Doug Timm
Sortie 1987
Durée 40:45
Genre Électronique, classique
Format Vinyle, LP, album
Auteur Doug Timm
Producteur Doug Timm
Label Varèse Sarabande

La bande originale du film Nightflyers est produite et composée par Doug Timm (1960-1989), sortie en vinyle en 1987[9]. Varèse Sarabande la réédite en 2010[10], en hommage du compositeur mort assassiné par un cambrioleur dans sa maison à Los Angeles en 1989[11].

No Titre Durée
1. Main Title 1:48
2. Back To The Ship 2:06
3. Crew Exit 1:26
4. Miranda's Theme 1:35
5. Abduction 2:14
6. Laser Attack 2:18
7. Royd's Exit 2:27
8. Lift-Off 1:48
9. Adara 2:18
10. Crew's New Home 1:10
11. Depressurization 2:32
12. Watching Montage 2:27
13. Ship Powers Up 2:17
14. Hypnotic Trance 2:26
15. Keelor's Flight 1:37
16. Royd's Rescue 1:05
17. Enter The Warren 3:02
18. Audrey And Darryl 2:58
19. Adara's Resurrection 3:11
40:45

Accueil[modifier | modifier le code]

Sorties[modifier | modifier le code]

Le film est présenté le en avant-première à New York[12]. Il est ensuite distribué en cassette vidéo Betamax et en Laserdisc en 1988 par la société International Video Entertainment. Il reste inédit dans les salles françaises.

Box-office[modifier | modifier le code]

Le film recueille 1 149 470 de dollars[13]. Il n’a pas connu un certain succès dans les salles[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Dans le générique du film, il est crédité sous le pseudonyme de T.C. Blake.
  2. a b et c (en) George R. R. Martin, « The Nightflyer Flies Again », sur Not A Blog, (consulté le 2 février 2019).
  3. (en) « Nightflyers (1987) », sur Allmovie (consulté le 5 février 2019).
  4. a et b (en) George R. R. Martin, « Here's the Scoop on Nightflyers », sur Not A Blog, (consulté le 2 février 2019).
  5. (en) George R. R. Martin, « Oldies but goodies », sur Georgerrmartin.com, (consulté le 2 février 2019).
  6. (en) Caryn James, « Film: 'Nightflyers' Science Fiction Thriller », sur The New York Times, (consulté le 2 février 2019).
  7. a et b (en) George R. R. Martin, « Nightflyers at the JCC », sur Not A Blog, (consulté le 2 février 2019).
  8. (en) Jennifer Vineyard, « The Original Nightflyers Cast Looks Back on 1987's Epically Disastrous George R.R. Martin Adaption », sur Syfy Wire, (consulté le 3 février 2019).
  9. (en) « Doug Timm – Nightflyers (Original Motion Picture Soundtrack) », sur Discogs (consulté le 2 février 2019).
  10. (en) « Doug Timm – Nightflyers (Original Motion Picture Soundtrack) », sur Discogs (consulté le 2 février 2019).
  11. (en) « Nightflyers Soundtrack Score Doug Timm Varèse Sarabande Club Release Sold Out! », sur Worth Point (consulté le 2 février 2019).
  12. (en) « Nightflyers - Release Info », sur Internet Movie Database (consulté le 2 février 2019).
  13. (en) « Nightflyers », sur Box Office Mojo (consulté le 2 février 2019).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]