Niggli (maison d'édition)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création 1950
Fondée par Arthur Niggli
Fiche d’identité
Dirigée par Markus Sebastian Braun
Spécialités typographie, design, architecture
Langues de publication allemand, anglais
Site web http://www.niggli.ch/

Niggli est une maison d'édition germanophone suisse, spécialisée dans les domaines de la typographie, du design et de l'architecture.

Historique et activités[modifier | modifier le code]

La maison d'édition Niggli est fondée en 1950 par Arthur Niggli (1923–2000) dans la petite localité de Teufen, dans le canton d'Appenzell. Arthur Niggli dirige la maison d'édition durant 37 ans, au cours desquels ils publie 250 livres[1].

Parmi les ouvrages marquants figurent la première monographie de Paul Klee, publiée en 1954, ou encore l'anthologie DADA – Monographie einer Bewegung, en 1958[2].

Niggli publie également des ouvrages didactiques influents, qui contribuent à l'établissement du “style suisse”: Les problèmes d'un artiste graphique de Josef-Müller-Brockmann (1961), le Manuel de création graphique d'Armin Hofmann (1965), Typographie d'Emil Ruder (1967).

Arthur Niggli s'étant retiré de la direction de l'entreprise, Niggli change plusieurs fois de propriétaire dans les années qui suivent. En 1992, Niggli est repris par l'éditeur Heer Druck AG, à Sulgen (Thurgovie). En 2009, Niggli est acquis par la société bsmediagroup, dirigée par les successeurs de Heer. En 2014, la maison d'édition Niggli est vendue à Braun Publishing AG, et passe sous la direction de l'éditeur Markus Sebastian Braun[3].

Auteurs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Diana Keller, « Chronik von Ida Niggli und Arthur Niggli », Galerie Ida Arth,‎ s.d. (lire en ligne)
  2. (de) Peter Surber, « Bücher, die man braucht », St.Galler Tagblatt,‎ (lire en ligne)
  3. (de) Eva Bachmann, « Kehraus bei Niggli », sur Saiten – Ostschweizer Kulturmagazin, (consulté le 17 mars 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site officiel