Nigel Balchin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nigel Balchin
Alias
Mark Spade
Naissance
Potterne, West Lavington, Wiltshire, Angleterre
Décès (à 61 ans)
Regent's Park, Londres, Angleterre
Activité principale

Nigel Balchin ()[1],[2] est un écrivain et scénariste anglais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nigel Marlin Balchin [2] naquit à Potterne, dans le Wiltshire[2] de William et Ada Balchin. Il fit des études secondaires au lycée de Dauntsey (Dauntsey's School) puis des études supérieures à Peterhouse, Cambridge, où il obtint une bourse et se distingua dans l'étude des sciences naturelles. Il travailla ensuite pour l'Institut national de psychologie industrielle (National Institute of Industrial Psychology) entre 1930 et 1935, appelé notamment comme consultant auprès de l'entreprise Rowntree's[2] où il contribua efficacement à la conception et au marketing des chocolats Black Magic[3],[4] et, selon lui, fut responsable du succès des marques Aero et Kit Kat[2].

Il publia des articles dans le magazine Punch, publia sous le pseudonyme de Mark Spade, et écrivit des romans sous son propre nom. Pendant la seconde guerre mondiale il fut affecté au ministère du Ravitaillement puis devint un conseiller scientifique écouté et fut promu au rang de brigadier.

En 1956, il s'installa à l'étranger afin d'écrire des scénarios pour le cinéma, mais souffrant d'un problème d'alcoolisme de plus en plus sérieux il regagna la Grande-Bretagne en 1962. Il mourut en 1970 dans une clinique de Hampstead [2] où il fut inhumé.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Ses romans jouirent un temps d'une grande popularité, pendant et juste après la seconde guerre mondiale, avec des œuvres telles que Darkness Falls From the Air (Les Ténèbres tombent du ciel), The Small Back Room (La Petite Pièce du fond) et Mine Own Executioner (Mon Propre Bourreau) L'action de Darkness Falls From the Air se déroule pendant les bombardements de Londres et fut rédigé à la même époque. The Small Back Room fut adapté à l'écran. A Way Through the Wood fut adapté pour la scène sous le titre Waiting for Gillian, et pour le cinéma en 2005 ( Separate Lies).

En tant que scénariste il travailla sur un premier jet du film Cléopâtre mais son nom reste principalement attaché à L'Homme qui n'a jamais existé (The Man Who Never Was), pour lequel il reçut le BAFTA du meilleur scénario, et La Merveilleuse Histoire de Mandy, l'histoire d'une petite fille sourde.

Famille[modifier | modifier le code]

Balchin se maria deux fois, d'abord en 1933 à Elisabeth Evelyne Washe, fille de l'écrivain Douglas Waalshe qu'il avait connue à Cambridge où elle étudiait l'anglais et dont il divorça en 1951 [2] . Ils eurent deux enfants,

  1. Prudence Ann Balchin (1934)[5], qui épousa le scénariste de Z-Cars John Hopkins et dirigea un zoo prospère pendant des années.
  2. Penelope Jane Balchin ( 1937)[6], plus connue comme spécialiste de la petite enfance sous le titre de docteur Penelope Leach, veuve du journaliste scientifique Gerald Leach (1933–2004)[7]
  3. Freja Mary Balchin (1944)[8],

Son premier mariage prit fin à la suite d'un épisode échangiste avec l'artiste Michael Ayrton et sa compagne Joan. Elisabeth demanda le divorce pour épouser Ayrton en 1952[2].

En 1953 il épousa en secondes noces Yovanka Zorana Tomich[9] dont il eut :

  1. Charles Zoran Marlin Balchin ( 1955)[10], qui s'est illustré dans le monde du sport et de la télévision
  2. Cassandra Marlin Balchin (1962-2012)[11], qui fut une autorité sur les droits des femmes sous la loi islamique.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sous le pseudonyme de Mark Spade[modifier | modifier le code]

  • How to Run a Bassoon Factory; or Business Explained (1934)
  • Business for Pleasure (1935)
  • Fun and Games - How to Win at Almost Anything (1936)
  • How to Run a Bassoon Factory and Business for Pleasure (1950)

Romans signés Nigel Balchin[modifier | modifier le code]

  • No Sky (1934)
  • Simple Life (1935)
  • Lightbody on Liberty (1936)
  • Darkness Falls from the Air (1942)
  • The Small Back Room (1943), adapté pour l'écran en 1949
  • Mine Own Executioner (1945), adapté en 1947
  • Lord, I Was Afraid (1947)
  • The Borgia Testament (1948)
  • A Sort of Traitors (1949), adapté pour l'écran en 1960
  • A Way Through the Wood (1951), adapté pour le théâtre ( Waiting for Gillian), et le cinéma en 2005 (Separate Lies).
  • Sundry Creditors (1953)
  • The Fall of the Sparrow (1955)
  • Seen Dimly Before Dawn (1962)
  • In the Absence of Mrs. Petersen (1966)
  • Kings of Infinite Space (1967)

Scénarios[modifier | modifier le code]

autres[modifier | modifier le code]

  • Income and Outcome (1936)
  • The Aircraft Builders (1947)
  • The Anatomy of Villainy (1950)
  • Last Recollections of My Uncle Charles (1954), récits
  • The Worker in Modern Industry (1954)
  • Fatal Fascination (1964) essays by Balchin and three other writers

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.balchin-family.org.uk/NIGEL%20BALCHIN.dwt
  2. a, b, c, d, e, f, g et h Peter Rowland, "Balchin, Nigel Marlin (1908–1970)", Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, Sept 2004; online edn, accessed 9 Dec 2008
  3. Nigel Balchin, Derek Collett, Book and Magazine Collector, issue 301, December 2008.
  4. Rowntree's Cocoa Works, Making the Modern World study guide, The Science Museum
  5. GRO Register of Births: DEC 1934 1a 16 PADDINGTON - Prudence A. Balchin, mmn = Walshe
  6. GRO Register of Births: MAR 1938 1a 808 HAMPSTEAD - Penelope J. Balchin, mmn = Walshe
  7. http://www.guardian.co.uk/science/2005/jan/21/obituaries.pressandpublishing
  8. GRO Register of Births: MAR 1945 1a 551 MARYLEBONE - Freja M. Balchin, mmn = Walshe
  9. GRO Register of Marriages: MAR 1953 5d 712 MARYLEBONE - Balchin = Tomich or Tomic
  10. GRO Register of Births: DEC 1955 5d 189 PADDINGTON - Charles Z. M. Balchin, mmn = Tomich
  11. GRO Register of Births: JUN 1962 5d 261 PADDINGTON - Cassandra M. Balchin, mmn = Tomich

Liens externes[modifier | modifier le code]